Climate-Pledge-Arena-Ecolosport

Amazon vient d’obtenir les droits de naming de la KeyArena de Seattle, qui accueille la NHL et la WNBA. La firme américaine vient d’y apposer le nom de Climate Pledge, son programme environnemental, et veut en faire la première arena zéro carbone.

La KeyArena n’est plus. Vive la Climate Pledge Arena ! Amazon, la franchise NHL de Seattle (qui n’a pas encore de nom) et les Seattle Storm (WNBA) ont conjointement annoncé le nouveau nom de leur arena de 18.000 places. Et c’est une surprise ! Amazon a obtenu le naming de la désormais ancienne KeyArena et va mettre en avant son nouveau programme Climate Pledge, une initiative de 2 milliards de dollars lancée il y a quelques mois, qui doit permettre à Amazon de devenir neutre en carbone d’ici 2040, 10 ans plus tôt que ce que prévoit les accords de Paris.

Objectif : zéro carbone

Ce nouveau naming, qui doit être “un rappel régulier du besoin urgent d’actions climatiques” selon son PDG Jeff Bezos, est accompagné de promesses. L’Arena se veut être la première arena certifiée zéro carbone au monde. Le site veut être alimenté à 100% en énergie renouvelable et ne veut produire aucun déchet lors des différents événements. De plus, la Climate Pledge Arena utilisera de l’eau de pluie récupérée pour créer la surface de glace pour les matchs de NHL.

Climate-Pledge-Arena-Ecolosport

“C’est à notre tour de nous lever face aux défis de notre génération, avance Tim Leiweke, l’un des dirigeants du groupe OakView, société qui gère cette arena. Nous devons prendre des mesures afin de construire plus d’enceintes qui correspondent à notre mission zéro carbone. (…) Les fans vont demander de plus en plus de ce genre d’infrastructures. Il s’agit d’un défi et c’est un projet très coûteux, mais c’est utile quant aux problèmes de durabilité et de changements climatiques auxquels nous faisons face.”

La mise en service de l’arena, qui subit actuellement de lourds et très coûteux travaux de rénovations (900 millions de dollars), est prévue à l’été 2021.

Réagissez !

Bravo !
0
J'adore !
0
Wow !
0
Mouais...
0
Michaël Ferrisi
Fondateur d'Ecolosport, je souhaite encourager la transition écologique dans le monde du sport. Professionnel du digital dans le rugby, je connais l'environnement des organisations sportives, de ses acteurs et suis persuadé des opportunités que représente cette transition pour la planète et le sport.

Dans la même rubriqueActualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *