ActualitésEntretiensJO 2024

Un team EDF pour “construire un avenir neutre en CO2” !

Le partenaire premium des Jeux de Paris 2024 dévoile aujourd’hui son « Team EDF », un collectif de 28 athlètes français engagés sur les enjeux environnementaux et sociaux. Nous avons échangé avec Carine De Boissezon, directrice du développement durable d’EDF qui nous parle d’un engagement pour la planète de longue date, qui se renforce à l’aube des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

Depuis combien de temps EDF s’investit-il dans le développement durable ? Avec quels objectifs ?

Sans démagogie, depuis toujours ! Bien sûr que le développement durable connaît un engouement tout particulier depuis une dizaine d’années, et aujourd’hui, ce serait le fait de ne pas en parler qui serait à contre-courant de l’attente de toute une civilisation !

Mais EDF n’a pas attendu un quelconque « effet de mode » pour agir pour le développement durable des ressources naturelles et la préservation de l’environnement, pour le développement durable des territoires, pour l’accompagnement de nos clients dans leur transition énergétique. La biodiversité par exemple, dont on se rend compte qu’elle est au même niveau d’urgence que le climat, préoccupe EDF depuis des décennies. Depuis 40 ans, la R&D œuvre pour trouver des solutions, notamment avec la création du laboratoire d’hydrobiologie sur la réduction des impacts des ouvrages futurs et existants. En 1986, nous avions déjà notre premier ascenseur à poissons à Poutès…

Le barrage hydroélectrique de Poutès, en Haute-Loire, va être réaménagé pour permettre aux saumons de remonter les eaux de l’Allier

Il n’y a pas de meilleur outil contre le réchauffement climatique et en faveur de la biodiversité que le mix nucléaire/énergies renouvelables au sens large. Notre mobilisation pour le climat fait partie de nos objectifs de responsabilité d’entreprise qui sont désormais inscrits dans nos statuts. Ces engagements se traduisent par des décisions quotidiennes mais qui nous projettent sur une trajectoire de réduction de nos émissions de CO2 à zéro en 2050.

Parce que nous croyons que nos salariés sont les premiers acteurs de la transition énergétique, nous avons déployé depuis quelques mois la Fresque du Climat pour les sensibiliser aux causes et conséquences du dérèglement climatique. L’objectif ? Sensibiliser 100 % de nos 165 000 salariés d’ici 2022.

Dans la finance durable aussi, EDF se distingue. Tout récemment, nous avons émis une obligation verte convertible en actions de 2,4 milliards d’euros, la première au monde de cette envergure, et qui permet de financer spécifiquement des projets contribuant positivement à l’atteinte des Accords de Paris. Et le Groupe se donne les moyens d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050, avec d’une part 80% des chantiers de notre stratégie CAP 2030 en lien avec cet engagement, d’autre part près de 14 milliards d’euros d’investissement chaque année dans des infrastructures durables : réseaux permettant l’intégration des énergies renouvelables, efficacité énergétique sans oublier notre socle de production bas carbone : nucléaire et renouvelables.

Comment accompagnez-vous les sportifs du Team EDF ? En quoi consiste un projet durabilité ?

Il y a bien évidemment un engagement financier de notre part, ce qui permet aux athlètes d’aller au bout de leurs projets sportifs, et ce soutien est d’autant plus important pour eux dans le contexte actuel, avec la crise sanitaire que nous connaissons. Nous valorisons notamment leur image et leurs performances au travers de nos réseaux sociaux @energiedusport @energiedufoot.

Par ailleurs, nous nous engageons avec les athlètes du Team à mettre les énergies positives du sport au service de grandes causes environnementale et sociétale pour contribuer à changer durablement la société.

Un projet durable porte bien son nom : c’est un projet qui dure. Pas ad vitam aeternam bien sûr… Mais tant qu’il est pertinent, tant qu’il crée de la valeur, tant qu’il fait sens avec ce qui est notre boussole désormais dans le Groupe, et qui est notre phare : notre raison d’être ! C’est un véritable tamis au travers duquel on passe nos projets industriels, nos nouvelles offres de services… Et de la même manière, nous avons choisi celles et ceux qui vont porter les couleurs et les valeurs de notre entreprise, de ses 165 000 salariés.

Pourquoi agir à travers le sport ? Quel doit être le rôle du sport dans la transition écologique selon vous ?

Le sport a un impact massif sur les individus et porte des valeurs fortes : c’est le vecteur idéal de la transition écologique. Valeurs de résilience, dépassement de soi pour chercher à atteindre dans l’effort quelque chose de plus grand que soi. Ce sont les mêmes valeurs qui portent la transition énergétique. Le sport peut et doit lui aussi être exemplaire. Les amateurs de sport veulent à la fois concilier plaisir du jeu sans être des ennemis de la nature, de la planète. Mais la transition énergétique, si on la personnifiait, doit aussi se demander ce qu’elle peut apporter au sport : l’emmener à des pratiques plus vertueuses, plus soucieuses de nos ressources, plus respectueuses des populations précaires. Les deux doivent aller ensemble. L’un peut rendre l’autre meilleur.

La transition énergétique est un sport de longue haleine, qui est tout sauf punitif. Dans un contexte pandémique sans précédent qui nous a privé un temps de la pratique sportive ou du moins de l’apprécier dans des sorties en famille, entre amis, nous avons pu voir ce que cela représentait comme fait social majeur, comme catalyseur et adrénaline. Cela a manqué. C’est sûr qu’après cela, nous vivrons différemment la pratique sportive.

Composé de 13 femmes, 15 hommes, 12 athlètes handisport et 16 athlètes valides, le Team EDF incarne un collectif d’athlètes exemplaire. © EDF/KMSP

S’associer aux JO de Paris 2024 est une stratégie claire, comment convertir ces engagements après les JO ?

Depuis fin 2019 nous sommes partenaire Olympique et Paralympique de Paris 2024. Nous nous inscrivons pleinement dans la stratégie du COJO de laisser un héritage durable à la France à la suite ces Jeux.

Nous allons nous engager avec les équipes de Paris 2024 pour changer durablement la société. Nous croyons fermement dans les valeurs du sport pour travailler les thématiques de l’inclusion, de la mixité, de la diversité et de la solidarité.

Paris 2024 a refusé de s’associer à Total mais a accueilli à bras ouverts EDF pour nouer un partenariat Premium

La tenue des Jeux Paralympiques est l’occasion pour notre pays de passer un cap en termes d’accessibilité pour les personnes en situation d’handicap.

D’autre part, le groupe EDF va mobiliser ses équipes afin de proposer des solutions énergétiques innovantes à faible impact environnemental pour la réussite de ces Jeux. Un certain nombre de ces solutions seront pérennisées dans le temps pour constituer un héritage de ces jeux.

 Comment imaginez-vous le sport dans 10 ans ?

Neutre en carbone lui aussi ! En tout cas, capable de fédérer autour de la mesure d’impact environnemental et sociétal.

Retrouvez prochainement sur ecolosport.fr les interviews d’Arnaud Assoumani et Denis Gargaud, 2 athlètes du Team EDF !

Réagissez !

Bravo !
0
J'adore !
2
Wow !
0
Mouais...
1
Théo Fleurance
Contributeur pour Écolosport, je suis un grand passionné de sport et de ses valeurs. Fort de plusieurs expériences chez différents acteurs du monde du sport, je suis persuadé que la transition écologique est une formidable opportunité pour offrir un meilleur avenir au sport et à notre planète.

    1 Commentaire

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 %