OutilsTous sports

My Sport Market à la rescousse du gaspillage

Thibault Barthez a créé il y a quelques années My Sport Market, une solution digitale qui lutte contre le gaspillage des produits de sport. Un gaspillage considérable et coûteux pour la planète.

My Sport Market est né d’un double constat. “Les magasins avaient trop de produits et ne savaient pas quoi en faire, à part les gaspiller ; et ces mêmes magasins avaient un besoin vital d’être en ligne” explique Thibault Barthez, fondateur de My Sport Market, solution digitale née à Montpellier.

My Sport Market permet aux magasins de vendre en ligne tout en déstockant, et aux clients de consommer autrement. “Nous nous focalisons sur les produits en promotion, invendus, d’occasion ou complètement dévalorisés. Nous ne recherchons pas les nouvelles collections” précise Thibault Barthez. En donnant une seconde chance à ces produits, cette marketplace fait d’une pierre trois coups : un geste en faveur de la planète, un autre en faveur du commerce local, et un dernier envers le portefeuille des clients.

2,5 milliards d’euros de produits de sport jetés ou incinérés par an en France !

“Quand un magasin voulait se débarrasser de produits, il avait 3 solutions : le mettre en réserve et le solder en espérant le vendre ; vendre au kilo ces produits, avec des pertes financières démentielles ; ou jeter ou incinérer les produits.” La dernière solution était la plus utilisée mais elle est proscrite depuis le mois de février 2020. En effet, la « loi anti gaspillage pour une économie circulaire » empêche désormais la destruction de ces produits.

En moyenne en France, 1 produit sur 5 ne sera jamais vendu dans les magasins de sport. Soit 20% d’invendus par an. Au total, cela représente 2,5 milliards d’euros de produits de sport jetés ou incinérés par an dans l’hexagone. My Sport Market s’inscrit donc comme une solution viable, durable et éco-responsable. “Nous voulons expliquer que même si un produit ne s’est pas vendu par le canal classique, ce n’est pas un mauvais produit. Au contraire, il est neuf ! Nous offrons une seconde chance à ces articles en ligne et à un prix forcément intéressant.”

My Sport Market ne stocke aucun produit, et laisse la main aux magasins. Cela réduit la logistique et le transport de marchandises inutile et coûteux pour la planète. “Les sites de ventes privées, par exemple, sont de plus gros pollueurs. Ils reçoivent dans leurs entrepôts les produits à vendre et renvoient aux marques les produits invendus. Chez nous, le produit part directement du magasin jusqu’à l’acheteur final” explique le fondateur de la plateforme, qui travaille principalement avec les magasins – “ce sont ceux qui sont les plus abandonnés” – mais aussi avec les distributeurs et d’autres boutiques en ligne.

my-sport-market-ecolosport

La crise du COVID-19, tremplin pour le développement de My Sport Market ?

Les récents évènements liés à la crise du Covid-19 aurait pu mettre un coup d’arrêt au projet. “Au contraire”, précise Thibault Barthez, qui enchaine : “Plus d’un magasin sur deux n’est pas digitalisé, ne possède pas de solution en ligne. La crise du Covid-19 montre que ne pas être en ligne peut poser de gros problèmes. Si un magasin n’est pas en ligne, alors qu’un événement extra-ordinaire comme le Covid-19 se déroule, c’est 0 euros de chiffres d’affaires…” My Sport Market n’était pas fermé pendant le confinement et a pu générer du chiffre d’affaires pour les magasins partenaires.

Par ailleurs, les consommateurs ne s’y trompent pas non plus et sont de plus en plus nombreux sur la plateforme. Un moyen peu cher, utile et éco-responsable de s’offrir de nouveaux articles de sport avant l’été !

Réagissez !

Bravo !
1
J'adore !
0
Wow !
0
Mouais...
0
Michaël Ferrisi
Fondateur d'Ecolosport, je souhaite encourager la transition écologique dans le monde du sport. Professionnel du digital dans le rugby, je connais l'environnement des organisations sportives, de ses acteurs et suis persuadé des opportunités que représente cette transition pour la planète et le sport.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 %