Julien-Moreau-Ecolosport

Triathlon géant, tour de Bretagne en paddle, bivouac au sommet du Mont Blanc : depuis 2015, l’éco-aventurier Julien Moreau multiplie les exploits sportifs pour sensibiliser les jeunes à l’écologie.

A l’origine, Julien Moreau est un jeune diplômé d’école de commerce qui s’apprête à signer un CDI pour une agence d’événementiel. Après réflexion, il décide plutôt de réaliser son rêve : voyager en Inde et découvrir l’Himalaya. Nous sommes en 2013 et le déclic intervient au cours de l’ascension en solitaire du Stock Kangri (6.153m) : l’expérience le transcende et révèle sa passion pour l’aventure !

Julien-Moreau-Ecolosport
Julien Moreau au sommet du Stock Kangri, brandissant le “gwenn ha Du”, drapeau symbole de la Bretagne

Sensibiliser à travers des exploits sportifs

Convaincu que « l’aventure est un support puissant pouvant influencer positivement le monde », le breton prévoit de se lancer plusieurs défis sportifs dans le but de mettre en lumière la nature et la nécessité d’en prendre soin : 1er marathon puis ultra-marathon la même année en 2014, un double marathon à La Rochelle la veille de la COP 21 en 2015, tour de Bretagne en paddle en 2017, le plus long triathlon du monde (4.500 km à vélo, 400 km à la nage et 1.500 km à pied) en 2018.

Sur sa route, il rend visite à près de 10 000 élèves dans des écoles, collèges et lycées de France. Grâce à un ton ultra-positif, le récit de ses aventures et les discussions autour de la nature motivent les jeunes qui mettent en place des programmes de développement durable dans leur école : plantation d’arbres et de fleurs, tri sélectif, papier biosourcé, etc.

Julien Moreau revient sur son triathlon géant et la sensibilisation au cœur des écoles dans un entretien avec le média Brut

Encouragé par de nombreux retours positifs, l’éco-aventurier breton va encore plus loin. Il propose un projet de loi visant à interdire les bouteilles plastiques dans les cantines françaises. L’amendement est validé par l’Assemblée Nationale en 2018 et plus aucune bouteille d’eau plastique n’est distribuée dans les cantines depuis le 1er janvier 2020.

Son prochain objectif : instaurer le tri sélectif dans chaque école de France !

Un exploit sportif, c’est comme la transition écologique : c’est dur et long mais il faut le faire.

Julien Moreau en novembre 2019 à la sortie de son livre “L’éco-aventurier”

Après un début d’aventure à voile avorté en septembre dernier, Julien a profité du confinement pour « se refaire un physique, un mental d’acier ». Il promet une prochaine éco-aventure « collective, enracinée et porteuse d’espoir couleur chlorophylle. » On a hâte de découvrir ça !

Réagissez !

Bravo !
2
J'adore !
0
Wow !
0
Mouais...
0
Théo Fleurance
J'observe au quotidien à travers mon poste chez Football Écologie France la force de l'association sport-environnement, 2 milieux qui partagent les mêmes valeurs. Écrire pour Ecolosport, c'est aussi un moyen de renforcer mon engagement pour la défense de la planète.

    Dans la même rubriqueBonnes pratiques

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *