RSETous sports

Peace and Sport : Unir le sport pour un monde plus durable

Créée en 2007 par le médaillé olympique et champion du monde de Pentathlon Moderne Joël Bouzou et soutenue par le Prince Albert II de Monaco, l’organisation internationale Peace and Sport utilise le sport et ses valeurs comme instrument de paix.

L’organisation internationale Peace and Sport travaille à unir sportifs, ONG, Nations Unies, universités, clubs, comités olympiques et politiques dans le but de promouvoir le sport comme outil de paix pour construire un monde plus durable. En 13 ans d’existence, elle a déjà réussi à rassembler les sportifs français comme Sébastien Chabal, Sarah Ourahmoune, Sébastien Squillaci, Marie-José Pérec, Floent Pietrus, Laura Flessel, Pascal Gentil, Ladji Doucouré, Tatiana Golovin, Christian Karembeu, Stéphane Diagana, Muriel Hurtis, Sabri Lamouchi, Blaise Matuidi, Tony Estanguet, Daniel Elena et Sébastien Loeb !

Peace and Sport peut s’appuyer sur cette tendance : les projets sportifs sont de plus en plus présents dans l’accomplissement des 17 objectifs de développement durable de l’Agenda 2030 de l’ONU. Les Nations Unies, dans un rapport du mois de juillet, encourageaient même le monde du sport à aller plus loin dans la démarche !

Voici les 17 objectifs de développement durable édictés en 2015 par les 193 États membres de l’ONU dans le cadre de l’Agenda 2030. Cet agenda a pour but de porter une vision de transformation de notre monde en éradiquant la pauvreté et en assurant sa transition vers un développement durable.

10 “awards” pour récompenser les acteurs du sport qui agissent pour la paix et un monde durable, dont un dédié à la RSE

En décembre dernier se tenait la 12ème édition du forum international Peace and Sport. Le Forum a réuni 500 décideurs venus de 90 pays, 53 conférenciers de haut niveau, 10 lauréats des Awards Peace and Sport et 40 Champions de la Paix, pour identifier et partager des solutions pour transformer les sociétés et laisser un héritage durable aux générations futures.

L’évènement a été marqué par le lancement officiel de l’application mobile « Peace and Sport » développé par My Coach. Cette solution digitale articule l’expertise des programmes terrain de Peace and Sport avec le savoir-faire digital du leader français du sport numérique My Coach pour proposer une façon innovante de promouvoir la paix grâce à des programmes sportifs progressifs et annuels. L’application mobile est actuellement testée dans le camp de réfugiés de Zaatari en Jordanie et dans 22 écoles de la région des Grands Lacs en Afrique.

Le forum s’est clôturé par la remise de 10 récompenses :

  • Le Champion de l’année : Siya Kolisi. Le capitaine de l’équipe sud-africaine Championne du Monde de Rugby 2019 succède à Blaise Matuidi et est récompensé pour son engagement en faveur de l’éducation et de la cohésion sociale. En 2018, pour célébrer le 100ème Anniversaire de la naissance de Nelson Mandela, il était l’ambassadeur d’un programme visant à d’offrir des lampes-photovoltaïques à plus de 100.000 familles sud-africaines isolées et sans électricité.
  • L’initiative “April6” de l’année : Deporte para el Desarrollo, pour son festival “Apprendre, jouer et essayer” qui fait la promotion de sa méthodologie unique d’inclusion par le rugby au Vénézuela.
  • L’ONG de l’année : L’ONG GOALS Haïti met l’accent sur une éducation de qualité et l’inclusion rurale afin de réduire l’analphabétisme à travers le football en Haïti.
  • L’action innovante de l’année : L’initiative “Records Vs Records” mise en place par la fondation Olympique du Guatemala encourage les sportifs à convertir leurs records sportifs en monnaie locale. Grâce à un engagement sans précédent, les fonds récoltés ont été utilisés pour l’ouverture d’une nouvelle installation sportive, fréquentée aujourd’hui par 800 jeunes issus de communautés vulnérables. Un programme très efficace pour lutter contre la délinquance et la violence
  • L’initiative RSE de l’année : Nous en parlions dans un article dédiée à la Fondaction du Football il y a quelques jours, la Danone Nations Cup est le plus grand tournoi de football pour enfants au monde, avec plus de 2 millions de participants. L’événement sensibilise les enfants à l’alimentation et les achats responsables, le recyclage des déchets, la maîtrise des consommations d’eau et d’énergie, la mobilité durable, la préservation de la biodiversité.
  • L’action diplomatique de l’année : le Comité National Olympique de Bosnie-Herzégovine et les deux villes de Sarajevo et Sarajevo Est pour l’organisation du 14e Festival olympique d’hiver de la jeunesse européenne (FOJE)
  • L’organisation sportive de l’année : Le Saint-Omer Cricket Club Stars récompensé pour son inclusion et sa fraternité envers les jeunes réfugiés d’Afghanistan et du Pakistan. En utilisant le cricket comme moyen de surmonter les fortes tensions migratoires dans les Hauts-de-France, le SOCCS a largement contribué à l’intégration et au bien-être des réfugiés au sein de la communauté.
  • Le programme de développement et de paix par le sport de l’année : L’une des plus grandes organisations de protection sociale en Inde, la Naandi Foundation a été honorée pour l’organisation des Toofan Games qui ont permis aux éducatrices communautaires d’élargir l’impact positif des programmes sportifs et de favoriser l’égalité des sexes.
  • Le prix spécial du jury : Robot Pol est une initiative menée par la Fondation du FC Barcelona et la Fondation Eric Abidal. Elle est basée sur un robot utilisant un système logiciel audio, vidéo et télécommandé. Il permet aux enfants alités de vivre une expérience immersive et d’interagir avec les joueurs pendant les séances d’entraînement et les jeux.

Save The Date : la 13ème édition du forum international Peace and Sport se tiendra à distance le 15 décembre 2020. Il est d’ores et déjà possible de s’inscrire en ligne sur le site internet de Peace and Sport.

Réagissez !

Bravo !
0
J'adore !
0
Wow !
0
Mouais...
0
Théo Fleurance
Contributeur pour Écolosport, je suis un grand passionné de sport et de ses valeurs. Fort de plusieurs expériences chez différents acteurs du monde du sport, je suis persuadé que la transition écologique est une formidable opportunité pour offrir un meilleur avenir au sport et à notre planète.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 %