World Clean Up Day sport ecolosport

A l’occasion de la journée mondiale du ramassage de déchets le 19 septembre dernier, l’association World Clean Up Day pilotait près de 4 000 collectes en France. Avec plus de 140 000 personnes mobilisées et 525 tonnes de déchets ramassés, l’opération a été un vrai succès. Pour la première fois, le monde du sport s’est activement engagé à travers des actions citoyennes originales.

C’est l’heure du bilan pour l’édition 2020 du World Clean Up Day. Dans un contexte sanitaire compliqué, l’association est tout de même parvenue à mobiliser près de 12 millions de citoyens dans le monde, répartis dans 164 pays ! Rien qu’en France, l’équivalent de 30 camions poubelle pleins (525 tonnes de déchets) et 5 millions de mégots (!) ont été collectés.

La mobilisation ne s’essouffle pas et les acteurs du monde du sport sont venus prêté main forte cette année.

“Respirons Sport”, des collectes organisées par des champions

Impulsée par le collectif Women Innovate & Commit et Squarechamps, l’idée de faire participer des sportifs de haut-niveau au World Clean Up Day a immédiatement séduit Virginie Guerin, la présidente de l’association World Clean Up Day France.

Grâce au hastag #CleanUpAvecTonChampion, les citoyens ont pu se joindre à aux champions Gauthier Klauss pour un ramassage en canoë à Epinal, à Arnaud Assoumani pour un plogging dans le 12ème arrondissement de Paris et à Alexis Miellet pour un footing dépolluant à Dijon. Toutes les infos sur ces collectes sont à retrouver ici.

The Sea Cleaners, toujours aussi actif

L’association du navigateur engagé Yvan Bourgnon est parvenue à mobiliser 950 bénévoles sur 24 collectes en métropole, en outre-mer et en Suisse. Plus de 24 tonnes de déchets ont été ramassés dont quelques insolites : une machine à laver, un banc, 230 pneus, une poêle, une poussette de poupée, deux batteries de voiture, près de 180 masques chirurgicaux et… un billet de 50 euros !

ANESTAPS : la jeunesse sportive prend le relai

L’Association Nationale des Étudiants en STAPS s’est, elle aussi, fortement mobilisée : 20 BDE ont permis l’organisation de 15 collectes, 350 kg de déchets ont été ramassés uniquement sur l’édition parisienne !

La mobilisation ne s’arrête pas là pour l’ANESTAPS qui a déjà décidé de participer aux prochaines éditions du World Clean Up Day, et qui vient de sortir un clip sur TikTok pour sensibiliser les plus jeunes à la durée de vie des déchets.

@anestaps

Il y a une semaine, les étudiants en #STAPS se mobilisaient pour la #WCUD ! Découvre le temps de dégradation des différents déchets ramassés♻️

♬ son original – ANESTAPS

Le sport est un levier d’éducation et de changement social

Une démonstration de plus de l’influence positive que peut avoir le sport sur la société comme l’explique parfaitement Myriam Mohsni, du collectif Women Innovate & Comit : « Nous devons construire notre transmission par des retours d’expériences, de belles histoires inspirantes pour fédérer le plus grand nombre et inculquer de belles valeurs que seul le sport, peut faire vivre en émotion ! Ce qui est formidable, c’est que le sport est un levier d’éducation et de changement social, il favorise la mixité tout en cassant les barrières socio-culturelles ».

Théo Fleurance
J'observe au quotidien à travers mon poste chez Football Écologie France la force de l'association sport-environnement, 2 milieux qui partagent les mêmes valeurs. Écrire pour Ecolosport, c'est aussi un moyen de renforcer mon engagement pour la défense de la planète.

    Dans la même rubriqueBonnes pratiques

    1 Commentaire

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *