Kilian Jornet Ecolosport

Star planétaire du sport outdoor, Kilian Jornet est un athlète engagé dans la protection de l’environnement et la transition écologique. Il a créé en 2020 une fondation à son nom qui œuvre pour la préservation du milieu montagnard. Entretien exclusif avec l’Ultra-terrestre Kilian Jornet.

Kilian Jornet est une légende vivante du sport en montagne. L’Espagnol de 33 ans est considéré comme le meilleur coureur en montagne de tous les temps. Sa vaste communauté de suiveurs sur les réseaux sociaux confirmera. Le triple vainqueur de l’Ultra-trail du Mont-Blanc (2008, 2009, 2011) est aussi  en première ligne sur les sujets de la préservation de l’environnement. Il multiplie d’ailleurs les actions pour réduire son empreinte carbone. La création de sa Fondation en 2020 représente une étape importante pour celui qui souhaite passer à l’action et concrétiser la prise de conscience collective.

Quel est le rôle d’un sportif de renommée internationale comme vous dans la lutte pour la protection de l’environnement ?

Kilian Jornet : J’espère pouvoir être une voix et un exemple pour montrer le besoin urgent que l’on a de protéger la nature et notre environnement. Pour cela je veux être plus actif dans la prise de conscience et l’activisme.

Kilian Jornet Ecolosport

Photo : Dom Doher

Qu’est-ce que vous, Kilian Jornet, pouvez faire concrètement pour changer les mentalités et inverser la tendance sur le long terme ?

Kilian Jornet : Je suis assez chanceux car j’ai derrière moi une longue carrière sportive dont je suis très fier, mais qui me laisse maintenant plus de temps pour pouvoir mettre en place d’autres projets. Parmi ceux-ci, il y a notre fondation (Kilian Jornet Foundation, ndlr), dont je vais essayer d’être le représentant afin de donner voix à des problématiques en montagne qu’il faut dresser. Cela peut être adressé au grand public, pour expliquer qu’il y a plein de choses que l’on peut faire pour protéger notre environnement, et qui sont assez simples. Je veux également partager ces inquiétudes avec mes partenaires, organisations et représentants du monde du sport qui peuvent, eux aussi, changer des choses.

Kilian Jornet : “Réduire les voyages en avion et inspirer d’autres personnes à faire pareil”

D’où vous vient cette sensibilité pour l’écologie et comment se traduit-elle au quotidien ?

Kilian Jornet : Depuis enfant, on m’a éduqué pour respecter la montagne et la nature. Mais pendant quelques années durant ma carrière sportive, je ne me suis pas assez consacré à ce sujet. J’ai toujours participé à des initiatives mais je voulais faire plus. C’est pour cela que la fondation est née, en plus de faire davantage de changements dans ma vie sportive et personnelle pour avoir un comportement plus durable. Par exemple, je vais essayer de prendre très peu d’avions, seulement une ou deux fois par an pour des grands projets, en plus de compenser mes émissions.

On entend ceux qui disent : « Je n’ai pas toujours été exemplaire mais il n’est jamais trop tard pour commencer, pour faire sa part ». Avez-vous dû sensiblement faire évoluer vos comportements, vos manières de vous déplacer, de vous alimenter, de consommer ?

Kilian Jornet : Oui bien sûr ! Comme je disais : les voyages représentaient une grande partie de ma saison et maintenant je vais essayer de réduire cela, en espérant inspirer d’autres personnes à faire pareil.

Quels sont les objectifs et les enjeux de votre fondation créée en 2020 ?

Kilian Jornet : La Fondation veut travailler pour la protection des espaces de montagne, qui sont gravement menacés à cause du changement climatique. On a trois lignes directrices : des actions directes, de la recherche et de l’éducation.

Propos recueillis par Loïc Feltrin – Photo : Salomon

Réagissez !

Bravo !
5
J'adore !
0
Wow !
0
Mouais...
0

Dans la même rubriqueEntretiens

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *