The Good Run Ecolosport

Comment encourager des achats responsables et respectueux de l’environment à une époque où les magasins de sports sont contraints de fermer et où les achats en lignes sont devenus la nouvelle norme ? La jeune entreprise berlinoise The Good Run lance sa boutique en ligne avec une mission : faciliter les décisions de consommation éthiquement justifiables et respectueuses de l’environnement pour les coureurs. Nous avons rencontré Katharina Hoffmann, la fondatrice, qui nous explique son parcours.

Alors enfant, Katharina Hoffmann, alias Kathi, pratique déjà l’athlétisme et le cross-country, poussée par son père avide de course moyenne distance. Habitant à Berlin, elle fut invitée pour la première fois il y a neuf ans à rejoindre un groupe de coureurs. Non seulement les coureurs de ce groupe courraient ensemble, mais ils passaient également du temps à bavarder après les courses. Ce qui apportait une dimension sociale à la course que Kathi n’avait pas connu auparavant. « Accepter de joindre ce groupe a été la meilleure chose qui puisse m’arriver. Après chaque entrainement j’étais déjà excitée à l’idée de la prochaine course. Aussi, ce groupe m’a poussé à courir mon premier semi-marathon et ensuite mon premier marathon. Ces souvenirs seront gravés à jamais dans ma mémoire » nous explique-t-elle.

La naissance des running crews

En 2013, une partie de ce groupe évolua en ce qui est aujourd’hui Run Pack, un des running crews les plus populaire à Berlin. Kathi était alors la seule femme dans ce groupe, et commença à recruter d’autres femmes pour courir avec elle. Ensemble, les membres de ce groupe voyagèrent à travers le monde pour courir marathons et semi-marathons.

À l’époque, Kathi travaillait dans le monde de la « fast-fashion » et n’était pas heureuse dans son travail. Grâce à l’attention que Run Pack avait créé auprès des grandes marques sportives, Kathi réalisa qu’elle voulait travailler dans le monde de la course. « Je voulais vraiment m’enfuir du monde de la fast fashion et en voyant l’intérêt des grandes marques pour Run Pack, j’ai voulu commencer à travailler dans le monde de la course. J’ai donc postulé pour travailler chez Nike Run Club. À partir de ce moment-là, une grande partie de ma vie était centrée sur la course » nous raconte-t-elle.

The Good Run Ecolosport

© Heuser Kampf

En 2016, Kathi fut engagée par Adidas et participa à la création de Adidas Runners, qui aujourd’hui est devenu l’un des plus grand groupe de course du monde. « C’est incroyable de penser que j’étais la première Adidas Runner et qu’aujourd’hui, ils sont présents dans plus de 70 pays ! Je pense qu’une des principales raisons de ce succès est que j’ai tout fait depuis ma perspective de coureuse et non d’une perspective de profit ou de vente. »

Après quelques années, les contraintes imposées par les responsables de la marque à trois bandes ainsi que les nouvelles directions prises par le management ne résonnaient plus avec la passion de Kathi. « Je me suis retrouvée en pleine crise, je pensais avoir le meilleur métier du monde, mais quelque chose n’allait plus. Tout devenait centré sur les chiffres, alors que mon talent est de créer de nouveaux projets, de rassembler des gens autour du sport » précise-t-elle.

Pour mettre à nouveau en avant son talent de créatrice de projets, Kathi décida de se lancer, en tant que freelance, ce qui lui permit de créer des concept pour différentes marques. Au début de l’année 2020 et suite à l’annonce du confinement, la majorité de ses projets d’événements et de rassemblements furent annulés. Elle se décida donc à travailler sur un projet qu’elle avait déjà en tête depuis quelque temps, The Good Run.

La course à pied plus durable

«Durabilité» et «consommation consciente» sont devenues des notions de plus en plus importantes et les consommateurs s’adaptent en conséquence. D’où viennent nos vêtements ? Qui les a fabriqués et quel impact cela a-t-il sur l’environnement ? Transférer cette attitude au sport n’est pas si simple en tant que coureur. Kathi nous l’explique : “Au cours de nos recherches, nous sommes tombés sur tant de marques de sport et de course passionnantes qui, non seulement ont belle allure et répondent à des normes de qualité élevées, mais sont également «bonnes». Le plus difficile est d’abord de pouvoir les trouver !

Avec The Good Run, Kathi et son équipe veulent donner aux gens un accès facile à de bons produits, avec lesquels ils peuvent soutenir des entreprises qui fabriquent des produits dont l’objectif premier n’est pas le profit, mais un changement durable dans la façon dont nous consommons.

The Good Run s’est fixé pour objectif de rendre la course à pied plus durable. Cette mission est protégée depuis les premiers jours en tant qu’objectif principal de cette entreprise sociale. Toutes les activités entrepreneuriales sont subordonnées à cet objectif et les bénéfices sont principalement réinvestis en tout ou en partie à des fins corporatives, ou utilisés à des fins orientées vers le bien commun.

Courir et améliorer le monde

Lors du choix des marques et de leurs produits, Kathi et son équipe portent un regard très attentif à chaque article, son impact écologique, économique ou social. Chaque article doit répondre à au moins l’un de ces trois critères avant d’être inclus dans la sélection. Cela peut être une production respectueuse de l’environnement, des conditions de travail très équitables ou une gestion sociale – idéalement une combinaison des trois points, bien sûr. Lors de l’achat, les clients ont la possibilité de filtrer la sélection de produits en fonction de ces aspects. Un autre aspect important de l’expérience proposée est qu’une partie du prix d’achat de chaque article va au Good Check Out, en tant que don à des organisations caritatives et à des projets qui aident les athlètes moins privilégiés, comme l’Association berlinoise des sportifs handicapés ou en rééducation.

The Good Run Ecolosport

© Heuser Kampf

La passion pour la course est l’élément clé qui a lié Kathi à son équipe et leur vision à long terme est l’idée que le sport de la course ne laisse plus aucune trace négative derrière elle, seulement une trace positive. Sans conséquences néfastes sur l’environnement. « En tant que coureurs, nous aurons toujours une longueur d’avance : nous passons la plupart de notre temps à l’extérieur ! » conclut Kathi.

© Photo à la une : Heuser Kampf

Laurent Petit
Fondateur de l'application mobile Active Giving, je souhaite encourager un mode de vie actif, sain et conscient de la nature. Créateur de communautés dans le monde du sport ainsi qu'ambassadeur de marques je dédie mon temps à ma passion : le bien-être des personnes et de notre planète.

    Dans la même rubriqueBonnes pratiques

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *