Fin janvier, Southampton a inauguré sa nouvelle stratégie de développement durable, baptisée The Halo Effect. Principalement axée sur le club, ses fans et les communautés locales, elle devrait permettre aux pensionnaires de Premier League de structurer et de renforcer la cohérence de leurs actions sociétales.   

Southampton poursuit sa structuration. Déjà très engagé sur les thématiques sociales et écologiques, le club du Sud de l’Angleterre est signataire de la charte Sports for Climate Action Framework depuis le 25 janvier. C’est également à cette date que les Saints ont dévoilé leur nouveau programme de développement durable : The Halo Effect. Quatre champs d’actions sont couverts par cette stratégie : le club, les problématiques sociales, les problématiques écologiques et le lien avec les fans.

Être un club responsable

Southampton se veut exemplaire sur et dehors du terrain. Les Saints traitent leurs interlocuteurs comme ils aimeraient être traités eux-mêmes, avec respect et honnêteté. Ils s’engagent à ce que le club devienne un modèle d’éthique, de sécurité, de diversité et d’égalité entre ses membres et ses parties prenantes.

Les 4 domaines d’actions du programme The Halo Effect. Avec cette stratégie, Southampton veut entrer dans un cercle vertueux pour le club, son environnement et ses parties prenantes. © Southampton FC

La pérennisation du club et de l’emploi de ses salariés est une ligne directrice majeure du management. Les dirigeants souhaitent limiter le turnover des équipes et construire une relation de confiance sur le long terme, avec une approche proactive des projets de chacun pour les accompagner dans leur épanouissement professionnel et dans la révélation de tout leur potentiel. Par exemple, de nouvelles formations sont régulièrement proposées au personnel souhaitant monter en compétences.

Ce pilier du programme de développement durable de Southampton s’attache également à la vie économique locale. Avec The Positive Impact Pledge, une subvention non-imposable à hauteur de 20 000 livres sterling est accordée aux petites entreprises et aux auto-entrepreneurs de la ville, afin de les soutenir dans l’atteinte de leurs objectifs de croissance.

Être un club social

Southampton souhaite s’engager auprès de ses communautés pour permettre à la ville et à sa région de prospérer, tant économiquement que socialement. La cité du comté de l’Hampshire désire devenir un lieu de vie, de travail, de prospérité et de bien-être personnel et collectif. La Fondation du club est en charge de déployer ce plan d’actions, avec la volonté d’aider les membres de ses communautés à être plus autonomes, plus impliqués dans la vie régionale, avec un mode de vie plus sain. Cela se matérialise par des interventions de sensibilisation gratuites sur le bien-être physique et mental, la mise en garde sur les dangers des paris sportifs ou encore l’éducation.

Fin mars 2020, alors que l’Angleterre est plongée dans un confinement pour endiguer le pandémie de coronavirus, les Saints lancent, par l’intermédiaire de leur Fondation, le plan Saints as One. Il a pour vocation de venir en aide aux personnes les plus vulnérables et isolées pendant la crise sanitaire à travers la fourniture de repas équilibrés, de moyens de divertissement… Ainsi, 1 000 billets ont été offerts au personnel soignant de la région et seront utilisés lorsque le public fera son retour dans les stades. Les personnes isolées ont été contactées régulièrement et des exercices sportifs à réaliser à la maison leur ont été proposés. Southampton a mis en ligne des vidéos pédagogiques et des exercices scolaires sur son site internet à destination des enfants, leur permettant un accès à l’éducation sans être à l’école. Le dispositif Saints as One devrait prendre une nouvelle ampleur avec la stratégie The Halo Effect.

Les actions seront multiples. Elles s’adaptent en permanence aux besoins prioritaires des communautés.

Matt Le Tissier, meilleur buteur de l’histoire de Southampton avec 208 réalisations et devenu ambassadeur des Saints, donne de son temps au Fareshare Project pour la collecte de denrées alimentaires. © Southampton FC

Être un club écologique

Les dirigeants en sont conscients, le futur du football dépend de leur capacité à agir sur la préservation de l’environnement. Dorénavant, le club utilisera uniquement les ressources dont il a besoin et se passera du superflu, avec la volonté de rendre à la nature plus que ce qu’elle leur a donné.

La réduction de l’empreinte carbone est au cœur des considérations du club. Alors que le programme de l’ONU, dont ils sont signataires, prévoit une neutralité carbone d’ici 2050, les Saints souhaitent l’atteindre dès 2030. Des efforts perpétuels sont réalisés et des mesures d’amélioration sont décidées à la lecture de données chiffrées. Les émissions de CO2 liées aux activités nécessaires du club seront compensées. En plus de l’empreinte carbone, le club s’attache à la gestion de ses déchets, à la protection de la biodiversité et à la gestion de ses ressources et énergies pour devenir plus éco-responsable.

L’action écologique marquante de ce début d’année est baptisée The Home Grown. Southampton est un club reconnu pour ses talents de formateur. Chaque année, de nombreux jeunes ont l’occasion de faire quelques apparitions sur les pelouses de Premier League avec l’équipe de Ralph Hassenhüttl. Lancée en janvier 2021, l’initiative prévoit la plantation de 250 arbres dès qu’un joueur de l’académie fait ses premiers pas en professionnels. Cette saison, ils sont 5 jeunes à avoir débuté avec les professionnels. 1 250 arbres ont été plantés. Les Saints espèrent absorber 3 000 tonnes de CO2 d’ici 4 ans grâce à cette opération.

Les jeunes de Southampton plantent 250 arbres au centre d’entrainement, suite à la première de Kegs Chauke en professionnel. © Southampton FC

Être un club à l’écoute de ses fans

Les fans représentent le cœur du club. Leur satisfaction est primordiale. Les Saints espèrent atteindre un taux de satisfaction minimum de 80% de la part des supporters, en les écoutant individuellement et en leur offrant les services qu’ils attendent.

Les fans ont la possibilité d’interagir avec les responsables du club grâce à des réunions régulières. En complément de ce dispositif, Saints Voice, Southampton vient de lancer une Charte des Supporters, dans l’optique de s’assurer qu’ils passent bel et bien au premier plan dans leurs considération. Des avantages exclusifs concernant la politique tarifaire, l’accès aux billets de match et tout autre activation de fan experience sont en réflexion.

De retour dans l’élite anglaise depuis la saison 2012-2013, Southampton n’est pas en reste pour imaginer des projets novateurs. Avec The Halo Effect, les Saints comptent bien devenir une organisation sportive modèle sur les thématiques sociétales : « Nous sommes ravis du lancement de notre programme de développement durable, qui comprend à part entière un plan d’actions orienté sur l’écologie, mais pas seulement » affirme David Thomas, responsable commercial du club. « La force de cette stratégie, c’est qu’elle est transverse en s’intéressant à notre environnement et à la vie locale. Les actions écologiques peuvent avoir des retombées sociales et inversement. Nous sommes pleinement mobilisés pour assurer un avenir durable au club, aux fans, et à nos communautés. » Cela passera par le développement constant, sur le long terme, de leur ambitieuse stratégie.

Photo à la Une : © Catherine Ivill/AMA/Getty Images

Antonin Delmas
Engagé auprès des clubs de football depuis plusieurs années, principalement autour des thématiques de communication, le sujet de la RSE est devenu central à la suite de la réalisation de mon mémoire de recherche de Master 2 sur ce thème. Devenu rédacteur pour Écolosport, j'espère vous informer au mieux des actualités RSE et écologiques du monde du sport pour que nous agissions ensemble en faveur de la planète.

Dans la même rubriqueBonnes pratiques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *