Circle Sportswear Ecologie Sport Ecolosport

Grâce à son modèle circulaire, la marque française Circle Sportswear ambitionne de devenir la référence sportswear éco-responsable en Europe. En avril dernier, elle a réalisé une levée de fonds de 1 million d’euros, à peine un an après sa création.

Ca va vite, très vite, pour Circle Sportswear. La jeune marque française, créée par Alex Auroux et Romain Trébuil et accompagnée par le Tremplin à Paris, bouscule un peu les codes de la mode sportive. L’idée ? Proposer des produits sportswear “techniques et élégants”, issus de matières recyclées et recyclables. Un modèle circulaire qui a permis à l’entreprise, à peine un an après sa création et le lancement de sa campagne de financement participatif sur Ulule, de réaliser une levée de fonds importante de 1 million d’euros.

La circularité comme leitmotiv

Le modèle de Circle Sportswear s’articule autour de la circularité et de 5 points : l’éco-conception, la production locale, le business model, le packaging et la logistique, et l’upcycling et recycling.

Circle Sportswear Ecologie Sport Ecolosport

© Circle Sportswear

La marque ne souhaite pas créer de nouvelles ressources pour concevoir ses produits de running, de yoga ou de tennis : tout est issu de produits recyclés et tout est réparable, réutilisable ou recyclable. La production est 100% européenne et s’adapte aux précommandes reçues, qui permettent de ne pas surproduire et d’avoir très peu de stocks. « J’étais déjà passionné par les notions d’économie circulaire. C’est un modèle qui doit nous permettre de générer de la croissance sans générer de nouveaux déchets. C’est le modèle économique dans lequel je voulais m’inscrire » a expliqué Romain Trébuil, l’un des co-fondateurs, à FashionNetwork.

La logistique et le packaging proposés sont aussi vertueux puisque l’entreprise fonctionne sur des circuits courts et sur des livraisons éco-responsables. Aucun bateau ni avion ne transportent les matières premières et les vêtements, Circle Sportswear utilisant plutôt des camions roulant à l’éthanol et même des vélos pour livrer ses clients sur Paris.

Une levée de fonds de 1 million d’euros pour Circle Sportswear

Circle Sportswear Ecologie Sport Ecolosport

Circle Sportswear a signé une collaboration avec Saint James – © Circle Sportswear

Le modèle de l’entreprise parisienne, qui souhaite limiter autant que possible les déchets et les émissions carbone, a largement séduit. Incubée au sein du Tremplin et de Station F, la marque a su s’imposer au moment où 15% à 29% des consommateurs privilégient l’éco responsabilité dans leur achat de mode (Etude Kantar). C’est ainsi qu’elle a réalisée une première levée de fonds importante, de 1 million d’euros.

« Grâce à cette première levée de fonds, nous allons pouvoir accélérer notre croissance et poursuivre notre ambition de devenir la marque de référence pour le sportswear éco-responsable en Europe » avait réagit Romain Trébuil dans un communiqué. « Notre volonté est d’être une vraie source d’inspiration pour les sportifs et de constituer la communauté de runners et yogis la plus engagée possible. »

A l’image de la marque Phenix Sport – qui agit auprès des clubs -, le modèle circulaire dans le secteur de la mode trouve son public. Liée à une approche éco-responsable réelle et ambitieuse et à une bonne technicité des produits, c’est un cocktail détonnant qui peut venir transformer les modèles pré-établis du sport et de la mode. Et tout le monde en a bien besoin…

Photo à la une : © Circle Sportswear

Michaël Ferrisi
Fondateur d'Ecolosport, je souhaite encourager la transition écologique dans le monde du sport. Professionnel du digital dans le rugby, je connais l'environnement des organisations sportives, de ses acteurs et suis persuadé des opportunités que représente cette transition pour la planète et le sport.

Dans la même rubriqueA la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *