Paris 2024 Rapport Héritage Durabilité Estanguet Ecolosport

Paris 2024 a publié un rapport intermédiaire pour faire un premier point sur ses projets et ses actions engagés dans le cadre de son plan Durabilité et Héritage.

« Dès le début de l’aventure Paris 2024, nous avons tous été portés par la conviction que pour pouvoir continuer à vivre les Jeux, il fallait transformer les Jeux, explique Tony Estanguet, président de Paris 2024, en introduction de la synthèse du rapport publiée en juillet 2021. La résonnance universelle des Jeux en fait un levier d’opportunités exceptionnel qui peut contribuer à l’accélération de la transformation écologique et sociale en cours. Et quel meilleur moyen que le sport pour apporter des réponses aux grands défis actuels ? En lui donnant un rôle plus important dans la société, Paris 2024 laissera un héritage durable. »

Paris 2024 s’efforce de concilier la fête que représenteront les Jeux à la responsabilité économique, sociale et environnementale d’un tel événement. La volonté est grande de vouloir faire de ces Jeux Olympiques et Paralympiques un rendez-vous au service des territoires constituant des opportunités pour les acteurs économiques locaux, avec une empreinte carbone divisée par deux par rapport aux éditions précédentes, tout en intégrant les principes de l’économie circulaire. De ces ambitions sont nées des paroles et des promesses. Où en sont les actes à trois ans de la cérémonie d’ouverture ?

Paris 2024 Rapport Héritage Durabilité Estanguet Autissier Ecolosport

Isabelle Auttisier (WWF France) et Tony Estanguet (Paris 2024) – © Paris 2024

Livrer des Jeux exemplaires

Paris 2024 se veut exemplaire dans l’organisation de Jeux éco-responsables, vecteurs de solutions durables (exemples : garantir la neutralité en carbone, fournir 100% d’énergies renouvelables pendant les Jeux, etc). L’événement devra être moteur d’attractivité et de développement des territoires en contribuant au développement économique de la Seine-Saint-Denis. Enfin, les Jeux seront porteurs d’opportunités car ils favoriseront l’emploi local, l’inclusion et l’égalité femmes-hommes.

Selon le rapport, le travail d’exemplarité a débuté depuis 2018 puisque 100% des achats sont effectués selon la stratégie responsable des achats de Paris 2024. Des méthodologies innovantes ont été développées pour éviter et réduire les impacts environnementaux. Aussi, l’énergie déployée est fournie par EDF, garantie 100% renouvelable et française. Des programmes ont été ouverts pour connecter des milliers d’entreprises autour du projet Paris 2024 en plus d’une charte sociale adaptée entre tous les acteurs des territoires.

Bâtir l’héritage social et environnemental

Les Jeux Olympiques et Paralympiques en France seront une formidable opportunité de placer le sport au centre des débats. Ainsi, des objectifs visent à lier sport, santé, éducation et engagement citoyen en soutenant le rôle du club sportif, en donnant envie à tous de bouger plus et en utilisant le sport comme moteur. Pour les organisateurs, le sport doit être vecteur d’inclusion, d’égalité et de solidarité. Il doit se mettre au service de la transformation écologique en soutenant les événements sportifs, les mobilités actives du quotidien et en mobilisant autour du climat et de l’environnement.

Paris 2024 Rapport Héritage Durabilité Siege Pulse Ecolosport

Le nouveau siège de aris 2024, baptisé “Pulse” se veut très éco-responsable. – © Paris 2024

Toujours selon ce premier bilan publié cet été, ce chantier est en cours avec des actions déjà concrètes. Par exemple, la mise en place de 30 minutes d’activité physique quotidienne à l’école primaire en collaboration avec le Ministère de l’Education nationale, de la jeunesse et des sports. Plus de 5 000 écoles, collèges et lycées mais aussi 84 universités et grandes écoles ont été labellisés Génération 2024. Chaque année, la Semaine Olympique et Paralympique rassemble autour de 500 000 élèves. D’autres engagements sont pris comme l’appel à projet Impact 2024 et le soutien des programmes d’accélération de la transformation écologique.

« Il reste encore beaucoup de travail, estime Tony Estanguet. Nous sommes mobilisés à 100% et j’ai confiance dans la détermination de nos équipes et notre écosystème à réussir à livrer des Jeux dont nous serons tous fiers. »

A l’image de ce que représente l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympique, les objectifs en termes de durabilité et d’héritage sont extrêmement ambitieux pour la population, les entreprises et les territoires. Tout le monde souhaite qu’ils soient réalisables et surtout atteints. Pour que Paris 2024 laisse une trace durable dans la mémoire et la vie quotidienne des Français.

Dans la même rubriqueA la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *