EDF Pierre Viriot Natation Ecolosport

Depuis plus de 30 ans, le groupe EDF s’engage dans le sport. Entretien avec Pierre Viriot, directeur de la communication interne marque et image ainsi que du projet Paris 2024.

EDF est l’un des partenaires majeurs des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. A ce titre, l’entreprise française sera le principal fournisseur d’électricité et de gaz de l’événement planétaire. Mais pas seulement, puisque l’entreprise française, détenue à 80% par l’Etat, accompagne des fédérations et des sportifs sur les sujets environnementaux et sociétaux.

EDF est l’un des partenaires des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. Pourquoi le groupe EDF s’est engagé auprès de Paris 2024 ?

Pierre Viriot : La première motivation vient de la vision du comité d’organisation des Jeux qui se place en rupture de ce qui a été fait précédemment, en insistant sur la dimension environnementale et sociétale de l’événement. Ce positionnement est en phase avec le travail que nous réalisons sur la raison d’être du groupe EDF. Nous souhaitons construire un avenir énergétique neutre en CO2 avec la volonté de concilier l’impact sur l’environnement, le bien-être et le développement. Nous en avons conclu que nous étions les mieux placés pour aider Paris 2024 à relever le défi de devenir les premiers Jeux Olympiques et Paralympiques neutres des temps modernes.

EDF

Pierre Viriot

Quels sont les enjeux RSE et développement durable autour de Paris 2024 et sur lesquels EDF peut agir ?

Pierre Viriot : Premièrement, nous fournissons l’énergie du siège du Comité d’Organisation des Jeux Olympiques (COJO) grâce à une offre innovante pour faire correspondre leur consommation à une quantité de production assurée par un parc éolien en Normandie. Il s’agit d’un dispositif innovant avec une consommation équilibrée à la production dans la journée. On va l’étendre à tous les sites pendants la compétition. EDF sera le fournisseur d’une électricité d’origine renouvelable. Par ailleurs, nous avons été retenus dans un groupement d’entreprises pour la réalisation des infrastructures qui seront bientôt construites comme le village olympique, le centre aquatique ou l’Arena 2.

Concrètement, que va mettre en place EDF durant les Jeux ?

Pierre Viriot : Nous serons le fournisseur officiel d’électricité de la compétition. Nous allons alimenter l’ensemble des sites par une énergie renouvelable à 100% et proposer des savoir-faire du groupe comme des stations de recharges pour les véhicules électriques, des stations d’hydrogène vert pour bus ou encore des solutions de facilité énergétique pour consommer le moins possible…

Vous êtes partenaires de 4 fédérations (football, canoë-kayak, natation et handisport). Quelle est la stratégie autour de ces partenariats ?

Pierre Viriot : L’idée que le sport constitue une plateforme inspirante dans l’évolution de nos comportements et nos mentalités a dicté nos partenariats avec des fédérations sportives. On peut regarder le sport comme vecteur de performance mais on peut réfléchir à la manière dont le sport peut nous inspirer sur les questions environnementales et sociétales. Avec la Fédération Française de Handisport (FFH), nous aidons au développement du sport pour tous, à l’idée de contribuer à changer le regard sur le handicap. Avec le football, nous sommes partenaires des équipes de France masculine et féminine. Par exemple, notre contribution a été la même pour le Mondial masculin en Russie en 2018 que pour la Coupe du monde féminine 2019 organisée en France. Nous sommes aussi au soutien du sport amateur avec l’essentiel de nos budgets qui lui sont destinés.

EDF Ecolosport

Tony ESTANGUET President du comite d’organisation des Jeux olympiques de Paris 2024 et Jean-Bernard LEVY President-directeur general d’EDF

Avec le Team EDF, vous semblez vouloir accélérer sur les actions de développement durable aussi auprès des sportifs…

Pierre Viriot : Nous avons renforcé le Team EDF en octobre dernier pour montrer qu’EDF soutient tous les sports dans la perspective de Paris 2024. Nous avons une dimension d’exemplarité avec un équilibre entre les hommes et les femmes, entre les sportifs “valides” et les athlètes handisports. Nous sommes allés chercher des athlètes proches de la marque avec une volonté de nous accompagner dans nos messages environnementaux.

Quel peut être le rôle d’EDF dans la transition écologique et plus précisément encore dans la transition écologique dans le sport ?

Pierre Viriot : Nous avons une vision d’un véritable progrès avec une dimension positive. On peut lutter contre le réchauffement climatique, pour protéger la biodiversité en continuant à envisager une société qui se développe. C’est notre raison d’être. Notre contribution est de proposer une énergie la plus faiblement émettrice en CO2. Il s’agit d’une démarche qu’on veut rendre possible pour tous. On peut l’appliquer au monde du sport qui doit faire sa transition. A Paris en 2024, on peut organiser des Jeux verts. Et si les Jeux peuvent le faire, tout le monde peut le faire. Enfin, il existe une dimension symbolique pour envoyer un signal au monde. Montrer que la transition énergétique est possible, que c’est une réalité et que même le sport y contribue. C’est un mouvement dans lequel peut s’inscrire tout un chacun.

Dans la même rubriqueEntretiens

1 Commentaire

  1. […] Pierre Viriot (EDF) : “Aider Paris 2024 à relever le défi” […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *