Séréna Giraud Roller artistique Greta Thunberg Ecologie Ecolosport

Séréna Giraud, une française originaire de Toulouse, a été sacrée championne du monde de roller artistique à Asuncion (Paraguay), après une prestation ayant pour fond sonore des mots de l’activiste Greta Thunberg.

Il y a des parcours et des prestations qui inspirent. Séréna Giraud en fait partie. Réalisant des compétitions en patinage artistique depuis l’âge de 7 ans ainsi que des compétitions en roller artistique depuis ses 15 ans, Séréna Giraud jongle depuis quelques années entre ses études d’ingénierie et sa carrière sportive, qui a pris un tournant il y a quelques semaines. Sacrée vice-Championne d’Europe en septembre dernier, elle a récemment enchaîné avec l’obtention du titre de Championne du Monde de roller artistique en catégorie inline, avec une prestation longue porteuse d’un message.

Séréna Giraud est une citoyenne très engagée sur les questions environnementales. En 2020 et après trois ans de travail, elle a créé Sedna, une monnaie locale destiné à valoriser les alternatives éthiques, écologiques et locales à Toulouse. Au Paraguay, la sportive a donc réalisé cette prestation de 4 minutes avec pour fond sonore les bruits de la nature, quelques notes de piano et les mots bouleversants de Greta Thunberg, prononcé au Sommet des Nations Unies pour l’action climatique en 2019, en conclusion. On peut notamment y entendre l’activiste suédoise accuser les dirigeants de ce monde de penser avant tout à la croissance économique, quand une “extinction de masse” se prépare.

Séréna Giraud Roller artistique Greta Thunberg Ecologie Ecolosport

Séréna Giraud : “Le rôle d’un sportif est aussi de servir d’exemple”

La toulousaine a alors décidé de lui rendre hommage, en réalisant sa performance technique et artistique sous ses mots. Elle nous raconte : “Depuis toute petite, cela me touche énormément de voir le monde dans lequel on vit être détruit. Je voulais faire ce programme engagé depuis 3 ans, ces championnats nous ont semblé le bon moment.” Depuis quelques années, les sportifs engagés pour l’environnement ne cesse d’augmenter. La parole se libère. Pourtant, Séréna continue de ressentir un engagement global plutôt timide : “Il n’y a pas vraiment de frein à l’expression engagée, plutôt des gens qui n’osent pas. Dans ma discipline, c’est très codifié, cela sort des codes.”

Pourtant, selon elle, l’engagement des sportifs est primordial : “Ma discipline sportive est certes plus propice pour communiquer des messages au moment de la compétition, mais le rôle d’un sportif est aussi de servir d’exemple hors-compétition. Certes, pour une volleyeuse, c’est plus difficile d’exprimer son engagement lors d’un match, mais en-dehors…” Elle conclut sur ces mots : “Je pense vraiment que tout type de sport est un art. On peut faire passer des messages de manière explicite, il est important de faire porter sa voix, tant qu’on a l’occasion d’être vue.” Un appel à l’engagement de la part d’une jeunesse indéniablement tournée vers les enjeux de ce siècle.

Leïla Brousse
Étudiante en politiques publiques et stratégies des organisations sportives, je suis convaincue du rôle sociétal du sport et de sa portée universelle. Véritable outil au service de problématiques plus transversales, le sport est selon moi une des réponses à la transition écologique.

    Dans la même rubriqueA la une

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *