ECOCAT Catamaran Ecologie Bateau

Une nouvelle gamme de catamaran, respectueuse de l’environnement tant dans sa conception que dans son utilisation, a été lancée : l’ECOCAT. Présenté comme le catamaran à l’empreinte la plus basse du marché, il séduit par sa légèreté, ses équipements et son bilan carbone.

Les ventes de bateaux de croisière sont en croissance depuis une poignée d’années, principalement portées par le tourisme et font appel à toujours plus d’équipements pour séduire leur clientèle. Le catamaran n’échappe pas à la règle et le poids des embarcations s’en ressent. Pour performer, un multicoque se doit d’être le plus léger possible, et des marins ne se satisfont pas des produits actuellement proposés à la vente. Dans un souci écologique et de réponse à une demande spécifique, l’agence Fortabat Yacht Design vient de lancer une gamme de catamarans légers, respectueux de l’environnement et plus abordables : l’ECOCAT.

La première version de la gamme sera d’ores et déjà le bateau au bilan carbone le plus bas possible sur le marché, tant au niveau de sa construction que de son utilisation en mer. L’agence a pu arriver à ce résultat grâce à une innovation sur les procédés de conception de son bateau. Alors que la majorité des nouvelles coques sont produites à partir de fibre de lin, matière écologique, elle se révèle polluante pour la production de coques avec le recours à des moules en plastique et de divers consommables. FYD a mis au point une méthode permettant l’assemblage de ses coques par panneaux en fibres naturelles, sans besoin de moules ou de consommables.

« Grâce à cette méthode de commercialisation et de construction, nos clients pourront naviguer sur toutes les mers du globe à bord d’un catamaran marin, performant, zéro émission, construit en matériaux naturels pour un prix d’achat parmi le plus bas du marché des catamarans de croisière hauturière » souligne le fondateur de l’agence, Alexandre Fortabat.

ECOCAT Catamaran Ecologie Bateau

L’ECOCAT sera également proposé en kit avec des plans de découpe et d’assemblage dans l’optique de le rendre encore plus abordable. Les matériaux sont sourçables sur n’importe quel continent du globe, offrant l’avantage de construire le catamaran au plus proche de son lieu de navigation et ainsi réduire la facture environnementale liée au transport.

En dehors de sa conception, les bateaux seront équipés de moteurs électriques avec hydrogénération, de panneaux solaires et de récupérateurs d’eau de pluie pour une meilleure autonomie en mer sans impact pour la planète lors de son utilisation.

Engagé auprès des clubs de football depuis plusieurs années, principalement autour des thématiques de communication, le sujet de la RSE est devenu central à la suite de la réalisation de mon mémoire de recherche de Master 2 sur ce thème. Devenu rédacteur pour Écolosport, j'espère vous informer au mieux des actualités RSE et écologiques du monde du sport pour que nous agissions ensemble en faveur de la planète.

Instagram

Inscrivez-vous à la newsletter Ecolosport