Rémi Camus Calvi Monaco 180km Méditerranée Ecolosport

Pour sensibiliser à la protection des océans et analyser le corps humain en situation extrême, Rémi Camus traversera la Méditerranée en totale autonomie en tractant une plateforme avec le minimum vital.

Un départ prévu à Calvi en Corse et une arrivée prévue sur le rocher de Monaco, tel est le défi de Rémi Camus. Dans un cadre exceptionnel et des conditions extrêmes, l’explorateur et aventurier sera en totale autonomie en tractant une plateforme avec le minimum vital. Cette expédition, encore jamais réalisée, revêt une dimension environnementale et scientifique.

Premier objectif : sensibiliser la population à la nécessité de préserver la ressource vitale qu’est l’eau. Traverser la mer la plus polluée du monde est la suite logique d’un combat qu’il entreprend sur chaque expédition : alerter les populations sur la préservation de l’eau, l’accès à l’eau potable, la protection des océans et de les sensibiliser au développement durable. « La préparation pour cette aventure à commencé en octobre 2021 avec, en premier, l’entraînement physique afin d’être prêt à tracter mon OFNI (Objet Flottant Non Identifié) » a t-il expliqué sur son site. Pour préparer cette traversée, il s’est notamment entrainé à faire le tour du Lac Léman. « Quoi de mieux que le plus grand lac alpin d’Europe pour réaliser cet entraînement hors norme. La préservation de l’eau étant mon plus grand combat, je serai exactement au bon endroit pour débuter ce périple. »

Second objectif : comprendre et analyser les effets du stress en milieu hostile sur le corps humain. Pour cela, Rémi Camus s’est rapproché du CHU de Grenoble pour mettre en place, sur la traversée Calvi-Monaco, un protocole scientifique permettant d’étudier les effets du stress lors d’expositions prolongées en milieu marin et sur l’organisme lors de défis de cette envergure.

Avec une plateforme d’à peine plus de 2m et de plus de 100kg, Rémi Camus s’élancera en septembre 2022 dans cette traversée.

Photo à la Une : © Lamspics

Fondateur d'Ecolosport, je souhaite encourager la transition écologique dans le monde du sport. Près de 10 années dans le monde du sport amateur et professionnel me permettent de bien connaitre l'environnement des organisations sportives, ses parties prenantes. Je suis persuadé des opportunités que représente cette transition pour la planète et le sport.

Instagram

Inscrivez-vous à la newsletter Ecolosport