Formule E Gen3 Ecologie Ecolosport

La Formule E et la FIA ont dévoilé à Monaco, en marge du e-Prix qui a lieu ce week-end, la Gen3, une nouvelle génération de monoplaces plus performante et plus durable.

En constante évolution et progression depuis ses débuts, la Formule E a dévoilé la troisième génération de monoplaces électriques, en marge du e-Prix de Monaco 2022. Cette nouvelle voiture a été « conçue pour montrer au monde que la haute performance sportive et développement durable peuvent coexister sans compromis, la Gen3 regroupe le meilleur des technologies de pointe qui permettront leurs transferts de la course à la route » explique un communiqué.

Concrètement, cette nouvelle génération se veut tout d’abord plus performante. Au delà de la vitesse de pointe qui a été améliorée, la monoplace est plus efficace : 40 % de l’énergie utilisée dans une course est produite par la régénération au freinage. Le moteur électrique délivre aussi 95 % d’efficacité énergétique. La capacité de charge a aussi largement évolué puisque désormais « ultra-rapide ». Si aucun temps de chargement n’a filtré, cela pourrait bien être bénéfique dans les années à venir pour les voitures de série.

En termes de durabilité, la Gen3 a aussi progressé. Ses batteries sont parmi les plus avancées et les plus durables jamais fabriquées, « composées de minéraux provenant de sources écoresponsables, tandis que les cellules de batterie seront réutilisées et recyclées en fin de vie ». Pour fabriquer ces Gen3, la Formule E compte utiliser la fibre de carbone recyclée provenant de voitures Gen2 – celles qui roulent aujourd’hui – réduisant la quantité globale de fibre de carbone vierge utilisée. Cette initiative permet de réduire « l’empreinte carbone de la production des carrosseries de la Gen3 de plus de 10% ». Les déchets de fibre de carbone générés seront, d’après l’organisation réutilisés pour de nouvelles applications. Toujours dans la conception de la voiture, tous les fournisseurs impliqués devront se conformer aux normes internationales les plus élevées pour réduire les impacts environnementaux de fabrication (ISO 14001).

Formule E Gen3 Ecologie Ecolosport

Une empreinte carbone à réduire

Autre point : les pneus. Michelin est remplacé par Hankook, et « la gomme naturelle et les fibres recyclés constitueront 26% des nouveaux pneus des Gen3. » Tous les pneus utilisés seront par ailleurs entièrement recyclés après la course.

Enfin, le sujet épineux de l’empreinte carbone n’est pas épargné. Il a été mesurée « dès la phase de conception pour documenter l’ensemble des mesures de réduction prises et réduire son impact environnemental, alors que toutes les émissions inévitables seront compensées dans le cadre de l’engagement net zéro carbone de la Formule E » explique ce même communiqué. Epineux donc, car ces émissions restent minoritaires par rapport aux transports et à la logistique engendrée par ce championnat, qui représentent 70 à 75% des émissions totales. Néanmoins, comme nous l’expliquait Julia Pallé, directrice du Développement Durable, il y un an lors du e-Prix de Monaco 2021, un travail est mené pour réduire les émissions dues aux transports. Cela passe par un calendrier optimisé et des alternatives réelles à l’avion.

Michaël Ferrisi
Fondateur d'Ecolosport, je souhaite encourager la transition écologique dans le monde du sport. Près de 10 années dans le monde du sport amateur et professionnel me permettent de bien connaitre l'environnement des organisations sportives, ses parties prenantes. Je suis persuadé des opportunités que représente cette transition pour la planète et le sport.

Dans la même rubriqueA la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.