Mbappé Galtier Ecologie Football Ecolosport

Il y avait tant d’autres réponses à donner, tant de signaux à transmettre. Expliquer que pour des raisons de sécurité, il était difficile de voyager en train : pas totalement juste mais audible, au moins. Ou expliquer que le PSG négocie depuis des semaines avec la SNCF pour trouver une solution : c’est la réalité et c’était la réponse idéale à donner. Mais non, Mbappé et Galtier ont préféré en rire et montrer mépris et condescendance. La honte !

Mbappé et Galtier jettent de l’huile sur le feu

Rappelons le contexte. Samedi, le PSG jouait à Nantes pour la 6ème journée de Ligue 1. Un court déplacement fait en avion, encore une fois, comme l’a montré une story postée par Marco Verratti. Il faut dire que le PSG est coutumier du fait et cette fois, le directeur de TGV-Inoui a réagi sur Twitter. S’en est suivi une polémique, qui a poursuivi les principaux acteurs du club jusque dans cette salle de conférence de presse, veille de match de Champion’s League. Le lieu du drame.

Kylian Mbappé, habituellement si pointilleux sur sa communication, n’a pu se retenir d’éclater de rire à la question posée par le journaliste de LCI, Paul Larrouturou. Visiblement plus attaché à ses déplacements shopping à Madrid en jet privé, avec certains de ses coéquipiers, que par l’intérêt collectif, le footballeur français s’est pris d’un large fou rire complice avec son entraineur, Christophe Galtier, devant les dizaines de caméras de journalistes dans la salle. À 2 mois de fouler les pelouses au Qatar pour la Coupe du monde sur le dos de milliers d’ouvriers morts, Kylian Mbappé a donc pu s’entrainer en piétinant les millions de Français à qui l’on demande de faire des efforts toujours plus conséquents, sans que ces derniers ne soient suivis par les footballeurs-stars du pays.

Christophe Galtier s’est ensuite illustré, non-content de sa première réaction non-verbale. Après avoir mimé de fausses excuses, il s’est fendu d’une courte phrase qui en dit long : « Pour être honnête avec vous, ce matin nous avons discuté avec la société qui gère nos déplacements pour voir si nous ne pouvions pas nous déplacer en char à voile ! » Si le PSG n’arrive pas à être champion d’Europe, il est au moins le champion du mépris, de la condescendance et de la déconnexion totale. Avoir autant d’influence et l’utiliser pour prendre à la légère les enjeux climatiques est irresponsable, à l’heure où la sensibilisation des jeunes, des fans ou des citoyens est essentielle.

Liverpool, Manchester et la Juventus se déplacent en char à voile train

L’aspect sécuritaire de l’avion est brandi en argument numéro 1, au contraire – soi-disant – du train. Un effectif 5 étoiles avec Mbappé, Neymar et Messi à la Gare Montparnasse serait difficile à gérer, et ce n’est pas totalement faux.

Cependant, des solutions existent pour adapter l’offre ferroviaire aux enjeux de sécurité liés aux déplacements des joueurs parisiens. Il suffit de passer nos frontières pour voir que cela est possible. En Angleterre, les stars de Liverpool ou des deux clubs de Manchester vont régulièrement à Londres en char à voile train, pour 2h de trajet. En Italie, la Juventus se déplace aussi parfois par ce même moyen de transport. Enfin, en Espagne, le Real Betis a noué un partenariat avec la Renfe pour se déplacer systématiquement en train pour ses rencontres nationales.

La cause écologique, commune et vitale pour l’avenir de l’humanité, mériterait le soutien de ces personnalités, qui pèseraient de tout leur poids dans cette lutte. Leur influence permettrait de sensibiliser des millions de citoyens. Au lieu de ça, ils ont craché tout leur dédain, perchés dans leur tour d’ivoire dans laquelle ils ne voient aucunement les effets du changement climatique, au contraire du citoyen lambda et du football amateur, par exemple.

Cette affaire aura le mérite d’avoir provoqué une levée de bouclier et, semble t-il agacé par la sortie de Mbappé et Galtier, le PSG communiquera sûrement dans les prochaines heures ou les prochains jours pour laver l’affront. Et annoncer prendre des mesures pour les prochains déplacements ? Allez, rêvons !

© Photo à la Une : Thibault Camus / AP

Instagram

Inscrivez-vous à la newsletter Ecolosport