Real Betis Renfe Train Football Ecologie Ecolosport

Le Real Betis a annoncé le renouvellement du partenariat le liant à Renfe, équivalent de la SNCF en Espagne, pour une saison supplémentaire. Les équipes du club sévillan se déplaceront toute la saison en train.

Déjà en vigueur cette saison, la collaboration entre le Real Betis et Renfe, équivalent de la SNCF en Espagne, va se poursuivre une année supplémentaire. L’accord concerne les équipes masculines et féminines du Real Betis Balompié (football) et du Real Betis Baloncesto (basket). Il prévoit des tarifs préférentiels pour les joueurs, le staff et les dirigeants à chaque trajet. Ainsi, pour chaque rencontre disputée à l’extérieur, le club andalou se déplacera en train, et non en avion, entrainant une baisse conséquente de son empreinte carbone annuelle.

« Avec cet accord, Renfe promeut l’utilisation du train comme moyen de transport durable pour les athlètes de haut niveau, tout en s’associant aux valeurs du sport qui promeuvent le respect et le dépassement de soi » a déclaré Renfe par l’intermédiaire de Francis Arteaga, un de ses dirigeants.

Un pas de plus franchit dans la stratégie de développement de la société ferroviaire espagnole, qui ne cesse de nouer des partenariats avec des fédérations et acteurs du sport au sein de la péninsule ibérique – ce qui manque cruellement en France.

Pour Ramon Alarcón, directeur général du club, cette collaboration est le symbole de la volonté du Betis de pérenniser l’ensemble de son activité : « Nous aimons avoir des accords sur le long terme avec nos partenaires, et Renfe en est un depuis quelques années. Le train est un transport propre et durable qui s’intègre très bien au projet Forever Green du Real Betis. C’est un honneur pour nous que nos athlètes continuent à voyager avec Renfe ».

Le monde du football encore en retrait

Si le Real Betis privilégie le train à l’avion, ce n’est pas encore le cas de l’immense majorité des clubs de football européens. Les exemples sont relativement rares. En février dernier, le Stade Rennais avait effectué son déplacement au Parc des Princes en train. Mais cette belle initiative ne s’était pas appliquée à d’autres matchs aux destinations plus éloignées.

En 2019, l’Ajax Amsterdam s’était rendu à Lille par ce moyen de transport, grâce au soutien de la Nederlandse Spoorwege, la société ferroviaire néerlandaise, en collaboration avec Eurostar. Une démarche initiée par le directeur général des Ajacides, Edwin Van der Saar : « Nous vivons à une époque sensible au climat et nous voulons donner le bon exemple en tant que club. Lille est un excellent emplacement pour un voyage en train. Pour Erik Ten Hag (ancien entraîneur de l’Ajax, ndlr) et ses hommes, cela nous semble être un voyage plus efficace et moins fatigant. Parce que la performance que l’Ajax doit livrer à Lille est naturellement primordiale » avait-il déclaré en amont de la rencontre remportée 2-0 par ses joueurs.

Reste désormais à savoir si la collaboration annuelle entre le Real Betis et la société ferroviaire espagnole inspirera d’autres clubs sur leur route vers un football plus durable.

Engagé auprès des clubs de football depuis plusieurs années, principalement autour des thématiques de communication, le sujet de la RSE est devenu central à la suite de la réalisation de mon mémoire de recherche de Master 2 sur ce thème. Devenu rédacteur pour Écolosport, j'espère vous informer au mieux des actualités RSE et écologiques du monde du sport pour que nous agissions ensemble en faveur de la planète.

Instagram

Inscrivez-vous à la newsletter Ecolosport