On vous prévient, on voit les choses en grand pour 2023 ! Ecolosport a imaginé 5 résolutions complètement folles pour un sport durable en 2023 – et pour les années suivantes. Fallait pas nous chercher !

1 – Organiser des compétitions de ski dans des endroits et à des périodes où il neige

Commençons pas une idée tout à fait loufoque. Et si nous organisions des compétitions de ski uniquement dans des lieux et à des périodes où il neige ? Imaginez un peu : fini le biathlon ou le ski de fond à 900m d’altitude dans des prairies encore vertes. Fini le saut à ski sur un site industriel, entre deux tours de refroidissement. Fini l’Arabie Saoudite qui organise des Jeux asiatiques d’hiver. On sait, on commence ces résolutions un peu fort, mais le climat se dérègle et la neige se raréfie. L’année 2022, année la plus chaude jamais enregistrée, s’est conclue par un dernier record de chaleur, le 31 décembre. Certaines stations en montagne, d’ordinaire ouvertes, ferment en attendant la neige, la vraie. Et si on s’économisait un peu de CO2, d’énergie et de bêtise ?

2 – Organiser des Coupes du Monde de football dans des stades qui n’ont pas besoin d’être climatisés

Vous allez nous dire qu’on exagère, qu’on est des « khmers verts »… Et si nous organisions des Coupes du Monde de football – ou des méga-événements en général – dans des stades à ciel ouvert ou des infrastructures qui n’ont pas besoin d’être climatisés, et donc dans des pays ou des villes où la température est idéale pour le corps des sportifs – et où les droits de l’Homme sont respectés ? On abuse un peu, hein ? Au Qatar, les organisateurs ont allumé la climatisation à 20°C quand il faisait 25°C dehors. Ça ne s’est que trop peu su ! Au fait, l’Argentine n’a pas gagné la dernière Coupe du Monde. La stupidité l’a finalement emporté. Et très largement…

3 – Éteindre les luminaires des stades en pleine journée

« How dare you ? » On a déjà les oreilles qui sifflent ! Et si nous éteignions les lumières des stades de football et de rugby quand les matchs se déroulent en pleine après-midi, d’autant plus quand le soleil brille haut et fort ? Certains ont déjà commencé à le faire, dans la foulée du Plan de sobriété énergétique du Gouvernement. D’autres trainent un peu la patte, la faute aux nuages, la faute aux télés, la faute au courage. Quelques économies d’énergie et pécuniaires sont pourtant au rendez-vous. Vous laisseriez votre salon allumé en pleine après-midi ensoleillée, vous ?

4 – Remplacer l’avion par le train (ou le char à voile)

Ça devient technique, attention. Si pour les trajets longs, cette résolution est plus difficile à tenir, pour des trajets relativement courts, ça tient la route (justement !). Et si nous arrêtions l’utilisation de l’avion pour se déplacer entre Paris et Lyon, Rennes, Lille ou Bordeaux ? Ou même entre Toulouse et Lyon ? Le train est la solution idéale pour se déplacer, surtout entre les grandes villes. Pour cela, il faut aussi que la SNCF joue le jeu et soit plus entreprenant. Les trajets en bus sont une option évidente pour les trajets assez courts, surtout que le chauffeur se tartine quasi systématiquement le trajet à vide, quand l’équipe s’envoie en l’air. Il y a l’option char à voile aussi, poussée par Christophe Galtier dernièrement. Mais on ne vous la conseille pas trop.

5 – Raconter de nouveaux récits

Allez, fini le second degré, c’est notre résolution des résolutions. Souhaitons-nous de nouveaux récits pour le sport. Des récits plus seulement axés sur le résultat, sur la démesure entourant certains sportifs et sur les messages mercantiles. Racontons des histoires plus belles pour notre avenir, où le sport reprend vraiment ses droits. Mettons en avant le sens, les valeurs humaines et générons de nouvelles émotions. Rendons l’écologie plus ludique, plus cool et plus sexy. Mettons la lumière sur des athlètes et des sportifs qui s’engagent et se battent pour une meilleure société, plutôt que ceux qui se battent pour nous vendre sites de paris sportifs, chaussures fabriquées en Asie ou compagnies aériennes… Changeons de paradigme et de vision pour le sport. Finançons sa transition écologique. Soyons éco-responsables ! Belle année 2023 à toutes et à tous.


Et vous, quelles seraient vos résolutions ?

Instagram

Inscrivez-vous à la newsletter Ecolosport