Média positif et engagé pour un sport durable

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La Grande Collecte du Sport veut réunir 2 400 tonnes de matériel

La Grande Collecte du Sport souhaite récupérer 2 400 tonnes de matériel Ecologie Ecolosport
© Union Sport & Cycle
Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email

Du 20 mars au 30 avril 2024, une Grande Collecte du Sport est organisée pour donner une seconde vie au matériel de sport usagé ou non-utilisé.

Dans un élan de solidarité et de préservation de l’environnement, le Ministère des Sports et des Jeux Olympiques et Paralympiques, l’Union Sport & Cycle, Ecologic et les grandes enseignes du sport ont lancé la Grande Collecte du Sport. Cette initiative d’envergure vise à encourager les Français(es) à donner une seconde vie à leur matériel sportif usagé ou inutilisé. Du 20 mars au 30 avril, près de 2024 points de collecte seront mis en place à travers tout le pays, offrant ainsi l’opportunité à chacun de contribuer à cette initiative.

L’objectif principal de cette Grande Collecte est de rassembler et de partager des équipements sportifs, mais aussi de promouvoir la pratique régulière du sport auprès du grand public, alors que le sport est la Grande Cause Nationale de cette année olympique. Les parties prenantes au projet souhaitent collecter au moins 2 400 tonnes de matériel (vélos, raquettes, ballons, etc.). Ces équipements seront ensuite réparés et redistribués par des acteurs de l’Économie Sociale et Solidaire à travers le pays.

Favoriser l’économie circulaire

Plusieurs enseignes ou marques participent à cette collecte, parmi lesquelles on retrouve Decathlon, Intersport, Sport2000, Cyclable, Giant, Mondovélo, Cyclelab, Arena, Ski Set, Skimium ou Casal Sport. Si de nombreux équipements peuvent être récupérés, tout ne l’est pas. Ainsi, les textiles (maillots, shorts, survêtements, sac à dos…) et les chaussures portables en dehors de la pratique sportive (sneakers, tennis, baskets, running, chaussures de randonnée…) sont exclus du dispositif.

Cette démarche s’inscrit dans une volonté de favoriser une économie circulaire et de réduire l’impact du sport sur l’environnement. Elle permet de poursuivre les objectifs fixés par la loi AGEC (anti-gaspillage et pour une économie circulaire) de 2020. En donnant une seconde vie aux équipements sportifs, elle contribue à la réduction des émissions de gaz à effet de serre générés par la surproduction des industriels du sport. Parallèlement à ces collectes, il apparait surtout urgent de réduire drastiquement la production de ces articles de sport et de loisirs qui génèrent quelques 100 000 tonnes de déchets chaque année en France.

> Lire aussi : Ecologic : nouvelle filière agréée de réparation, de collecte et de recyclage pour les articles de sport et loisirs

Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email
Maelle Laversin
Maelle Laversin

Ecolosport le PODDCAST explore la façon dont le sport peut contribuer à la réalisation des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) de l'ONU et comment ceux-ci peuvent soutenir le développement du sport.