Média positif et engagé pour un sport durable

Fonds pour le climat de l’Euro 2024 de football : près de 7 millions d’euros distribués par l’UEFA

Fonds pour le climat de l'Euro 2024 de football : près de 7 millions d'euros distribués par l'UEFA Ecologie Ecolosport
Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email

L’UEFA souhaite compenser les émissions carbone incompressibles de l’Euro 2024 via la création d’un Fonds pour le climat, qui finance les actions environnementales des clubs de football amateurs allemands. La deuxième tranche de financement a eu lieu il y a quelques jours.

La compensation sans réduction, autant le dire tout de suite, c’est ce qu’on appelle communément greenwashing. Mais dans une logique de réduction et pour compenser les émissions carbone incompressibles, cela peut avoir du sens. Depuis le mois de janvier 2024, l’UEFA entend justement compenser les émissions de l’organisation de l’Euro 2024 de football (organisé en Allemagne du 14 juin au 14 juillet) qu’elle n’aura pas su éviter. Si la fédération européenne assure que « des efforts majeurs ont été déployés pour réduire l’impact environnemental », elle semble aussi assumer sa part de responsabilité et souhaite donc compenser les émissions inévitables via un Fonds pour le climat, à destination des clubs de football amateurs allemands.

L’UEFA précisait en janvier que « pour chaque tonne d’émission de CO2 émise dans le cadre de l’Euro 2024, 25€ seront reversés au Fonds pour le climat. » Au total, ce sont près de 7 millions d’euros qui vont être distribués aux clubs allemands pour des projets environnementaux, ce qui correspond à l’émission de 280 000 tonnes de CO2. Pour l’Euro 2020, organisé dans 11 pays européens, le bilan carbone s’était élevé à 450 000 tonnes de CO2, selon les estimations de la fédération.

> Lire aussi : L’UEFA lance son calculateur d’empreinte carbone

Il y a quelques jours, l’UEFA a annoncé la distribution d’une deuxième tranche de financement, de 1,9 millions d’euros, auprès de 81 clubs allemands (sur 2 019 demandes), après une première salve de 4,3 millions d’euros en mars, et une dernière de 800 000€ en juillet prochain. « Cet investissement important dans des projets qui atténueront les émissions de CO2 à long terme renforcera l’héritage de l’Euro 2024 tant au sein de la communauté du football allemand que pour l’environnement » explique l’organisation.

4 326 demandes, dont 75% sur l’énergie

À date, 161 clubs sur les 4 326 qui en ont fait la demande, ont reçu une aide financière conséquente de ce Fonds pour le Climat, pour des projets prédéfinis et forcément liés aux domaines de l’énergie, de l’eau, de la gestion des déchets ou de la mobilité, et pour un maximum de 250 000€ par projet.

Les ressources énergétiques sont – et de très loin – les initiatives les plus populaires. « Sur 4 326 demandes, 3 228 concernaient l’énergie, 425 l’eau, 304 la mobilité, et 74 les déchets » détaille l’UEFA. « Les initiatives les plus populaires sont l’installation de projecteurs LED (1715), de panneaux solaires photovoltaïques (1321), de batteries domestiques (894), de systèmes d’irrigation intelligents (283) et de pompes à chaleur (278)« .

Si la création de ce fonds répond à la stratégie ESG de l’UEFA et à ses obligations, le procédé est souvent décrié. Du côté de la Fédération allemande de football (DFB) et de son président Bernd Neuendorf, il est salué : « Afin de renforcer l’engagement de l’UEFA en faveur de l’environnement et de la protection du climat, la DFB a déjà lancé en partenariat avec le gouvernement fédéral le projet « Protection du climat dans le football amateur – ensemble sur la voie d’un Euro 2024 respectueux du climat », qui propose aux clubs une variété d’incitations et de soutiens pour leurs mesures en faveur du climat et de l’environnement. »

Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email

Ecolosport le PODDCAST explore la façon dont le sport peut contribuer à la réalisation des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) de l'ONU et comment ceux-ci peuvent soutenir le développement du sport.