Common Goal Ecolosport

En incitant les acteurs du monde du foot à lui reverser 1% de leur salaire, le mouvement Common Goal veut réunir le monde du football sous une bannière écologique et responsable.

Le principe est simple, il a été lancé par le footballeur Juan Mata. Common Goal croit en la force du football pour faire avancer les choses. Certaines organisations se servent déjà du football afin de répondre aux problèmes sociaux dans leurs communautés. Le but est donc de créer un lien entre ce football – utile mais invisible – et le football médiatique. Chaque personne ou organisation qui rejoint le mouvement s’engage à lui reverser 1% de son salaire annuel. Cette cagnotte servira ensuite à financer des ONG qui œuvrent à faire avancer les Objectifs du Développement Durable dans leur communauté.

Tout le monde peut rejoindre ce mouvement. Néanmoins, des joueurs et des joueuses professionnel.les, des organisations ou des marques auront sûrement plus d’impacts. Ainsi, depuis sa création en Août 2017, Common Goal a réuni près de 200 joueurs et joueuses, coach.es et figures du football. Nous pouvons citer par exemple Paulo Dybala, l’attaquant de la Juventus de Turin, Lisa Zimouche, l’ex-championne du monde de foot freestyle, ou encore Aleksander Čeferin, le président de l’UEFA. Trois clubs ont même rejoint l’aventure afin d’apporter leur soutien. A l’heure actuelle, c’est plus de 2 millions d’euros qui ont été récoltés.

Plus de 130 organisations aidées

La cagnotte est ensuite reversée à 138 ONG partenaires du mouvement, présentes dans 90 pays. Elles ont déjà aidé plus de 2 millions de personnes vulnérables. A l’aide du football, elles ont pu, par exemple, sensibiliser plus de 10 000 nigérianes à lutter contre le Sida. Au Royaume-Uni, le football a permis à 1.500 jeunes de développer leurs qualités afin de trouver un emploi. Un dernier exemple, en Colombie, où le football sert de catalyseur pour la paix. Au final, ces organisations servent à faire avancer tous les ODD de l’ONU : de la santé à la paix en passant par la lutte contre les inégalités.

En 3 ans, Common Goal a su réunir de nombreuses personnalités du monde du ballon rond afin de se battre pour un monde meilleur. En espérant voir ce mouvement grandir et peut-être des internationaux français le rejoindre.

Benjamin Dubourguier
Diplômé d'un Mastère Spécialisé en éco-ingénierie, je suis d'avis que le sport, de par ses valeurs et son impact sur la société peut agir afin de rendre le monde meilleur.

    Dans la même rubriqueBonnes pratiques

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *