Association Zéro Mégot Ecolosport

Afin d’interpeller les Français et les inciter à changer leur comportement, 4 jeunes sportifs amateurs se sont lancés le défi d’établir le record du monde de collecte de mégots suivi d’un défi sportif inédit : effectuer les 380 km à la nage entre Paris et Deauville pour retracer le parcours des mégots de cigarettes jetés au cœur de Paris. Rencontre avec Matthieu Witvoet, l’un des 4 aventuriers à l’initiative de ce défi qui mêle sport et environnement au service du changement de comportement.

« Petit mais costaud », cette signature publicitaire des années 1980 illustrerait bien de nos jours l’impact d’un mégot de cigarette sur l’environnement. Premier déchet que l’on retrouve dans nos océans, 500L d’eau pollués, troisième source de pollution des eaux douces, plus de 2 millions d’euros investis dans le ramassage par an pour la ville de Paris… Un mégot de cigarette impacte pendant plus de 10 ans l’environnement, alors qu’il suffirait juste de le mettre à la poubelle. C’est cet écart entre l’impact négatif causé et la simplicité du geste à réaliser pour l’éviter qui a motivé Chloé Léger, Louise Pasquet, Matthieu et Lucas Witvoet à agir avec l’association 0 mégot.

« Des mégots, il y en a partout par terre en ville. Les gens ne se rendent pas compte de l’impact de ces derniers sur l’environnement qui nous entoure. Nous devons leur faire prendre conscience que le simple fait de mettre son mégot à la poubelle est un acte fort de préservation de l’environnement » nous indique Matthieu Witvoet, à l’initiative du projet. « C’est pourquoi, nous avons eu l’idée d’établir un record du monde de collecte de mégots afin de sensibiliser et d’engager une prise de conscience collective ».

Ainsi, soutenu par la Maire de Paris, Surfrider Fondation Europe et Hellio, les 4 investigateurs du projet à travers l’association 0 mégot qu’ils ont créée, donnent rendez-vous le samedi 29 mai prochain de 10h00 à 13h00, autour des 10 points de collecte installés dans Paris afin de ramasser le plus de mégots possibles et nettoyer les rues de la capitale de ce fléau. Une jauge géante sera installée au niveau du départ sur le Pont d’Iéna pour suivre l’évolution de la collecte. A ce jour, aucun record du monde n’existe sur la thématique, l’objectif sera donc de battre le record européen enregistré du côté de Toulouse, avec la collecte de 200 000 mégots sur une journée. Dans un souci d’économie circulaire, les mégots récoltés seront ensuite revalorisés par la société Eco Mégot en plaques de sensibilisation qui seront installées dans Paris.

0 Mégot : 380km de nage en 1 semaine dans la Seine

Association Zéro Mégot Ecolosport

Les 4 aventuriers de 0 Mégot sur leur bateau logistique.

« A travers la symbolique du mégot, nous souhaitons montrer que des jeunes peuvent se bouger en faveur du climat dans cette période compliquée et qu’il existe des gestes simples forts de sens » poursuit Matthieu. Pour aller plus loin dans leur envie d’interpeller le plus grand nombre de Français, Chloé, Louise, Lucas et Matthieu se sont également fixés un défi sportif unique et ambitieux : retracer le parcours d’un mégot jeté à Paris jusqu’à son arrivée dans les eaux de la Manche soit 380km de nage dans la Seine.

« Nous aimons bien nous fixer des défis sportifs. Ainsi, lier engagement environnemental et exploits sportifs a fini de nous convaincre à nous lancer. » Nager 380 km en 1 semaine, ça ne se décrète pas comme ça, du jour au lendemain ! Le petit groupe s’est donc préparé minutieusement pour la réalisation de ce défi. « Nous nous préparons depuis un an et demi. Nous sommes 4 à nager mais nous avons une vingtaine de personnes à nos côtés pour mener à bien ce projet. Nous allons chacun à notre tour enchainer 1h de nage puis 3h de repos. Cette mécanique s’apprend, comme la gestion du sommeil, le passage des écluses et la nage de nuit. Nous pouvons compter sur les conseils avisés de notre entraîneur, Philippe Fort, qui a notamment réalisé le tour de Corse à la nage, son expérience du relais est très utile, tout comme les nombreux conseils de notre préparateur mental, Ben Lecomte, qui a traversé, quant à lui, l’Atlantique à la nage. Nos partenaires VNF et Haropa nous aident également sur toute la partie logistique de la nage dans la Seine. » Les 4 éco-sportifs disposent donc d’un encadrement solide.

De plus, nager dans la Seine n’est pas sans risque. « La qualité de l’eau est bien meilleure qu’avant mais nous avons tout de même défini un protocole sanitaire précis à suivre avec la marque Respire. Consciente de l’impact d’un tel défi sur le corps et notamment sur la peau à cause de la pollution de la Seine, la marque a mis à notre disposition leur produits d’hygiène adaptés pour limiter tout risque de contamination. » Un nouveau protocole sanitaire à intégrer après celui imposé par la COVID-19, qui a bien évidemment perturbé le programme d’entrainement de la fine équipe : « On s’adapte aux contraintes et nous serons prêts pour atteindre notre objectif dans les temps impartis. »

Le départ est fixé au dimanche 30 mai, lendemain du record du monde et veille de la journée mondiale Sans Tabac pour une arrivée prévue le dimanche 6 juin, lendemain de la journée mondiale de l’environnement. « Le choix des dates n’a pas été fait par hasard bien évidemment. Nous souhaitons saisir cette fenêtre médiatique pour passer le message que les petits gestes du quotidien de chacun sont importants et comptent en termes de protection de l’environnement. On espère inspirer d’autres jeunes à s’engager et participer au développement d’un sport plus responsable. »

Enfin, pour permettre aux non-parisiens de participer au projet et de soutenir le mouvement impulsé, l’Association 0 Mégot s’associe au challenge digital « #FillTheBottle » qui consiste à collecter dans une bouteille l’ensemble des mégots de cigarettes rencontrés au quotidien et poster une photo du butin sur les réseaux sociaux accompagné du hashtag #FillTheBottle. Une façon simple de s’associer à ce triple projet.

Dans la même rubriqueActualités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *