Run For Planet Lyon Ecolosport Ecologie

Hier avait lieu à Lyon la première édition de Run for Planet, une course dédiée à la sauvegarde de la planète. Ecolosport a pu y participer et notre correspondant lyonnais vous propose le récit de cet évènement qui se veut résolument éco-responsable !

7h15 : Suivant les bons conseils des organisateurs de Run For Planet, j’enfourche mon vélo pour parcourir les 13 kilomètres qui me séparent du lieu de la course, le Grand Parc Miribel Jonage. À mon arrivée, pas de casse-tête pour garer mon vélo puisqu’une consigne est mise à disposition pour tous ceux qui ont opté pour ce mode de déplacement.

8h00 : Avant toute chose, je me dirige vers le point de collecte tenu par “Grolles&Co” afin d’y donner une paire de chaussures que je n’utilisais plus et qui restait au fond de mon placard. On peut également, si on le souhaite,  laisser des t-shirts avec “Ton Teeshirt me fait rêver”.

8h45 : Après l’échauffement, les coureurs commencent doucement à se diriger vers le sas de départ. Je les observe et constate que la plupart disposent bien de leurs propres gourdes. Sur le parcours, aucune bouteille d’eau ne sera distribuée. Certains coureurs pris d’une envie pressante peuvent attendent leur tour aux toilettes sèches mises à disposition par l’organisation. Ils ont vraiment pensé à tout !

Run For Planet Lyon Ecolosport Ecologie

© Virgile Demolliens / Ecolosport

9h00 : Le départ de la course est donné. Le parcours traverse ce magnifique parc très verdoyant, avec comme point de départ son très beau lac.

Run For Planet Lyon Ecolosport Ecologie

© Virgile Demolliens / Ecolosport

C’est un bonheur de courir dans cet environnement. C’est dans ces moments que l’on prend conscience qu’il est absolument nécessaire de préserver notre nature. D’ailleurs, le parcours ne se déroule que sur les chemins pédestres. A aucun moment nous n’empiétons sur les espaces verts. La sensation de respecter notre environnement est bien là. A mi-parcours, le ravitaillement propose de l’eau dans des gobelets réutilisables.

9h45 : Ma course est terminée. À l’arrivée, je laisse immédiatement mon dossard dont la puce sera réutilisée. C’est une excellente chose car elle ne finira pas dans la poubelle. On m’offre ensuite une très jolie médaille en bois. Celle-ci a été fabriquée en France et le bois est issu de forêts gérées durablement. En revanche, pas de t-shirt offert, et c’est tant mieux ! Déjà, car j’en ai bien assez dans mes tiroirs, et parce que je ne souhaite pas que ce t-shirt ait parcouru plus de kilomètres en avion que moi cette année. Je me dirige vers le ravitaillement de fin de course. Des pommes, de l’eau dans des gobelets réutilisables, et quelques barres de céréales. Minimaliste mais non moins efficace. A t-on réellement besoin de plus ?

Run For Planet Lyon Ecolosport Ecologie

© Virgile Demolliens / Ecolosport

10h00 : Une fois rassasié, je me ballade dans le village. Plusieurs tentes abritent les partenaires de cet évènement. Parmi celles qui retiennent mon attention, on trouve La Nef, une banque éthique et responsable, ou bien encore Nosc, un équipementier éco-responsable.

Les associations soutenues par l’évènement sont également présentes et sensibilisent les coureurs aux causes qu’elles défendent.

Run For Planet Lyon Ecolosport Ecologie

© Virgile Demolliens / Ecolosport

Run For Planet Lyon Ecolosport Ecologie

© Virgile Demolliens / Ecolosport

La Fresque du Climat anime par ailleurs un atelier, afin de sensibiliser de manière très ludique les participants aux causes et conséquences du réchauffement climatique.

Enfin, des messages informatifs jalonnent le village afin d’informer les coureurs des grands problèmes qui touchent notre planète.

Run For Planet Lyon Ecolosport Ecologie

© Virgile Demolliens / Ecolosport

J’en profite pour échanger avec d’autres participants : tous me témoignent leur joie de pouvoir accrocher à nouveau un dossard et de se retrouver entre amis ou en famille sur une compétition officielle. Tous expriment également une certaine fierté de participer à cet événement éco-responsable et d’avoir pu aider des associations. Le bonheur des personnes présentes est bien palpable.

11h00 : La cérémonie de remise des récompenses débute. Les organisatrices prennent la parole, rappelant à quel point il était important pour elles d’organiser un évènement éco-responsable. L’occasion également d’avoir un mot pour les associations à qui une partie de la participation de chaque coureur a été reversée : L214, LPO, Sea Shepherd et Médecins du Monde. Toutes ont en commun d’agir à leur manière pour des grandes causes comme la solidarité internationale ou la protection des animaux, des oiseaux et des océans.

Run For Planet Lyon Ecolosport Ecologie

© Virgile Demolliens / Ecolosport

Du côté des cadeaux, pour les 3 premier(e)s hommes et femmes, l’éco-responsabilité est également de mise : des chaussettes, un bandeau en matière recyclée, une gourde éco-conçue, des pailles en inox, etc. Tous sont fabriqués en France. Cela rassure sur le fait qu’il est aujourd’hui possible de faire de beaux cadeaux sans qu’ils ne soient nécessairement fabriqués à des milliers de kilomètres.

Run For Planet Lyon Ecolosport Ecologie

© Virgile Demolliens / Ecolosport

11h30 : Je ne pourrai pas assister à l’intervention de Julien Vidal, acteur engagé et créateur de la première communauté d’acteurs éco-citoyens de France avec son site Ça commence par moi. Je vais récupérer mon vélo et rentre fièrement, de manière éco-responsable. Je suis franchement ravi d’avoir participé à cette 1ère Run For Planet. D’abord parce qu’il s’agit d’une première édition très bien organisée, et ensuite car il a confirmé tous les espoirs placés en lui : oui, aujourd’hui, il est possible avec l’engagement de chacun, d’organiser un évènement parfaitement éco-responsable.

Virgile Demolliens
Passionné par la course à pied et le trail, intéressé par le sport en général, la cause environnementale est une de mes préoccupations majeures. M'engager comme rédacteur au sein de Ecolosport, c'est donc concilier un des mes principaux centre d'intérêt et mon engagement pour notre planète et notre avenir.

    Dans la même rubriqueA la une

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *