Aberdeen Cormack Ecologie Football Ecolosport

Aberdeen, pensionnaire de Scottish Premiership, s’est engagé à réduire ses émissions de CO2, et plus globalement son impact environnemental, en devenant signataire de la Charte Sports for Climate Action Framework des Nations Unies. Une première étape dans la structuration de la démarche du club.

Nous vous parlions des Hibernians ce lundi, aujourd’hui c’est un autre club écossais qui s’attire les louanges. Dernier club écossais à avoir soustrait un titre de champion aux deux clubs de l’Old Firm sous la houlette de Sir Alex Ferguson, Aberdeen a annoncé son engagement pour le climat avec la signature de la charte de l’ONU Sports for Climate Action Framework, qui prévoit la réduction de 50% de son bilan carbone d’ici 2030 et sa neutralité à l’horizon 2040. Ainsi, le club se joint aux ambitions portées par la ville. Récemment, les Dons ont fait appel à un cabinet de conseil indépendant pour mener un audit précis sur l’impact environnemental de leur activité, en vue d’établir une stratégie de durabilité regroupant des objectifs à court, moyen et long terme.

« La signature de cette charte met en évidence notre intention de devenir un club bas carbone, mais ce n’est que le début. Derrière cet engagement se cache le développement continu d’une stratégie solide avec des objectifs clairs et mesurables et un plan de mise en œuvre autour de chaque aspect de nos activités » a déclaré le président abderdonien, Dave Cormack.

Pour être le plus efficace possible, la volonté d’Aberdeen est de mobiliser l’ensemble de ses parties prenantes autour de ses objectifs environnementaux. « En tant que Club, nous avons déjà des initiatives en place pour réduire notre impact sur l’environnement, mais nous devons aller beaucoup plus loin. » explique Dave Cormack. « En travaillant avec nos partenaires, sponsors, entreprises, fournisseurs et fans, nous explorerons encore plus de façons de faire une différence significative. »

Aberdeen Cormack Ecologie Football Ecolosport

Les principales actions portées par les Dons se focaliseront sur la réduction de l’empreinte carbone liées aux transports, à la consommation d’énergies ainsi que sur la sensibilisation des publics à ces causes. Depuis plusieurs saisons, Aberdeen a investi dans des équipements plus respectueux de la planète, sans véritable vision stratégique. Des éclairages LED, des douches économes, le recyclage de tout type de déchets ou encore le partenariat avec l’entreprise First Bus, permettant aux fans de venir au stade par le biais de transports en commun, sont actuellement en vigueur.

Le projet d’envergure en réflexion concerne la construction d’un nouveau stade alliant performance et écologie, en remplacement du Pittodrie Stadium, conçu en 1899. « Devenir un club exemplaire ne sera pas un défi aisé, sachant que la majorité de nos impacts les plus importants sont causés par nos déplacements et la vétusté de notre stade. Une nouvelle enceinte fera partie intégrante de la réalisation de nos objectifs. Nous avons l’ambition de construire une infrastructure bas carbone, de niveau mondial. L’adoption de la charte de l’ONU nous aidera à y parvenir » conclut Cormack.

Photo à la Une : Aberdeen FC

Antonin Delmas
Engagé auprès des clubs de football depuis plusieurs années, principalement autour des thématiques de communication, le sujet de la RSE est devenu central à la suite de la réalisation de mon mémoire de recherche de Master 2 sur ce thème. Devenu rédacteur pour Écolosport, j'espère vous informer au mieux des actualités RSE et écologiques du monde du sport pour que nous agissions ensemble en faveur de la planète.

Dans la même rubriqueA la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.