Roland Jourdain Kairos Fibre de lin Route du Rhum Ecolosport

Le skipper et double vainqueur de la Route du Rhum, Roland Jourdain, prendra le départ de l’édition 2022 à bord du We Explore, un catamaran construit en grande partie dans le matériau bio-composite de fibre de lin. 

La Route du Rhum est une course de renommée qui a lieu tous les quatre ans depuis 1978 et qui consiste en une traversée de l’Atlantique au départ de Saint-Malo jusqu’à Pointre-à-Pitre en solitaire et à la voile. Déjà vainqueur en 2006 et 2010 dans la catégorie IMOCA, Roland Jourdain veut « montrer que d’autres voies sont possibles. C’est tout le projet de ce bateau de montrer les progrès que l’on peut faire »

We Explore est donc un bateau original, aussi bien par ses matériaux que par son mode de conception. En effet, à l’inverse des bateaux de course construits sur mesure pour un skipper, We Explore tient davantage du voilier de série. Cette embarcation a été réalisée en partie par son entreprise Kairos, avec les équipes de Terre de lin et du chantier Outremer. Kairos est une organisation basée à Concarneau, qui allie performance sportive et convictions environnementales dans la construction de ses embarcations. Ainsi, le pont du We Explore, réalisé en fibre de lin, est la plus grande pièce jamais créée dans ce matériau. Auparavant, uniquement des pièces plus modestes et petites comme des surfs, des paddles ou encore des bateaux de petite taille avaient été construit avec ce biomatériau. 

Roland Jourdain Kairos Fibre de lin Route du Rhum Ecolosport

La fibre de lin se présente aujourd’hui comme un biomatériau intéressant à exploiter et une technologie d’avenir. Produite en circuit court, cette fibre est peu énergivore comparée à la fibre de verre tout en gardant des caractéristiques mécaniques proches. Le lin a donc un avenir important pour les bateaux de plaisance et We Explore représente une réelle plateforme expérimentale pour aller plus loin sur d’autres types d’embarcations. 

Roland Jourdain pourra tester dans les conditions exigeantes que demandent la Route du Rhum la qualité et les meilleures méthodes d’utilisation de cette fibre. Cette course permettra d’obtenir des retours sur le vieillissement du matériau, sur les meilleurs usages à adopter afin de s’adapter au mieux à ce type de flotte et d’assurer un fonctionnement optimal. 

We Explore s’est aussi engagé dans la réutilisation puisque les winches électriques sont remplacés par du matériel d’occasion venant de l’Imoca d’Emmanuel Cousin. Quant aux puits et dérives ils viennent du trimaran d’Eric Peron et plusieurs voiles proviennent d’anciens bateaux de Roland. Enfin, les pièces de carbone sont réalisées à partir de carbone périmé de l’industrie aéronautique.

Instagram

Inscrivez-vous à la newsletter Ecolosport