Média positif et engagé pour un sport durable

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Série “Game Changers” – Moov360 et le sportswear belge version éco-responsable

Moov360 et le sportswear belge version éco-responsable Ecologie Ecolosport
© Moov360
Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email
Game Changers est une nouvelle série d’articles consacrée aux startups et entreprises européennes qui veulent repenser le modèle du sport et changer les comportements.

Game Changers, épisode 3. – Faire bouger les lignes dans le monde du textile sportif, créer des collections intemporelles et durables, proposer des tenues éthiques et techniques, adaptées tant pour les amateurs que les sportifs plus intensifs, telle est la mission de la marque belge Moov360. Ecolosport s’est entretenu avec Daphné Dulait, sa fondatrice.

Architecte de métier durant plus de vingt ans, mère de deux enfants et passionnée de sport et de mode, Daphné Dulait se sensibilise aux enjeux de notre planète dès sont plus jeune âge lorsqu’elle découvre la montagne, les domaines skiables et les parcours de trail. Des terrains de jeux qui alimenteront sa future vie sportive. Ce qu’elle aime par dessus tout, c’est de pouvoir se dépasser et se lancer des challenges. C’est pour cette raison qu’en 2021, elle décide de lancer Moov360, avec l’envie de fabriquer du sportswear durable. Entretien.

Ecolosport : Comment a commencé l’aventure Moov360 ?

Daphné Dulait : J’ai commencé à skier à l’âge de deux ans et je me passionne autant pour le sport que pour la nature qui m’environne depuis mon enfance. C’est tout naturellement que j’ai commencé à être sensible à notre planète, à la pollution environnementale et au non-respect de celle-ci. Adolescente, je militais à la maison pour faire le tri des déchets ménagers qui, à l’époque, était alors quasi inexistant. Lors de mon premier métier d’architecte, j’avais à coeur de pouvoir intégrer des matériaux renouvelables dans mes projets et ensuite créer ou rénover des maisons pour les rendre basse énergie, voire passives.

J’en suis venue à travailler dans le domaine du sport de manière naturelle car en tant que sportive passionnée, je ne trouvais pas de vêtements qui étaient en accord avec mes valeurs de transparence, de production locale et de design plus intemporels et durables. Durant la première vague du Covid, je voulais travailler sur un projet porteur de sens qui réunirait ma passion pour le sport avec l’engagement vers un monde meilleur. L’industrie du textile étant la deuxième industrie la plus polluante au monde, il était pour moi urgent et nécessaire d’agir.

Pouvez-vous nous parler des valeurs de Moov360 ?

J’ai fondé Moov360 en 2021 avec l’envie de fabriquer du sportswear autrement ,c’est-à-dire au plus près de chez nous avec des matières recyclées européennes de qualité. J’ai voulu fabriquer en Belgique mais rapidement je me suis heurtée aux complexités de la fabrication du textile sportif, qui demande de la technicité au niveau des coutures, des assemblages et surtout l’usage de machines spécifiques ainsi qu’un savoir-faire quasi-inexistant en Belgique. Après de longues recherches, j’ai finalement trouvé une usine en Italie, toute proche de la fabrication de nos tissus, ce qui était parfait car cela diminue encore largement notre impact au niveau du voyage de nos fils (issus de Slovénie) et de nos tissus (tous italiens ou français). Notre but est de minimiser notre impact dans la filière textile très polluante et de promouvoir la “slow fashion” dans un secteur où la quasi-totalité est produite à l’autre bout de la planète, sans réel respect de l’environnement ni de l’humain. Avant tout, la mission de Moov360 est de promouvoir le sport comme vecteur de bien-être physique et mental.

Qu’est ce qui rend la marque Moov360 unique?

Notre marque se démarque, avec un public essentiellement féminin et une large communauté de femmes qui ont envie de bouger, de la débutante à la semi-pro. Notre gamme convient à toutes (et tous) celles qui ont envie de consommer de manière plus responsable. La particularité de Moov360 réside aussi dans l’usage de ce fil appelé ECONYL, issu du recyclage de filets de pêche, déchets de nylon post-industriels, et peluches de tapis. Ce nylon qu’on utilise est extrêmement résistant et tout à fait adapté pour les tenues sportives : léger, doux, antibactérien, élastique, résistant et compressif, tout en étant lui-même recyclable. On travaille aussi en éco-conception, avec un minimum de coutures, par exemple. Notre ligne se complète d’accessoires upcyclés, fabriqués à l’aide de chutes de tissus dans un atelier de réinsertion sociale.

La qualité, le confort et la technique sont au centre des préoccupations de Moov360. Nos produits sont confectionnés pour résister dans le temps à une pratique sportive soutenue. Nous proposons également à notre communauté de prolonger la durée de vie de leur vêtements en offrant un service de réparation sur-mesure et dans la mesure du possible, et ce deux ans après un premier achat.

Quels sont les projets futurs de Moov360 ?

Pour 2025, l’accent sera mis sur l’usage de matières naturelles et bio afin d’avancer d’avantage dans notre recherche d’impact moindre et surtout une envie de pouvoir assumer un cycle de vie complet. C’est à dire arriver à recycler à 100% toutes nos matières pour les remettre dans le circuit.

Comment voyez-vous l’avenir du textile?

L’avenir du textile doit passer par davantage de transparence de la part des marques, une production moindre et un recyclage complet des tenues en fin de vie.

Que recommanderiez-vous à une personne qui chercherait à acheter un nouvel article de sport ?

Pour tous ceux qui désirent acheter une nouvelle tenue de sport, je recommanderais de se poser d’abord les questions suivantes : “En ai-je vraiment besoin ?”, “Peut-elle convenir pour plusieurs sports ?” “Vais-je la porter encore dans 5 ans ?”.

Je recommande également à tout le monde de regarder l’étiquette du vêtement de sport et de se poser les questions suivantes: “Qui a fabriqué ce vêtement ?”, “Comment a t-il été fabriqué ?”, “L’environnement et surtout l’humain ont-ils été respecté lors de sa conception ?”, “Quelles sont les matières qui le composent ?”, “Comment ces dernières sont-elles fabriquées et peuvent-elles être recyclées ?”

L’achat le plus durable est clairement celui d’une tenue multi-sports et de qualité, qui va pouvoir durer dans le temps sans nécessité de devoir en racheter une chaque saison.

> Lire aussi : Série “Game Changers” – Play for the Planet et l’emploi dans le domaine du sport durable

Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email

Ecolosport le PODDCAST explore la façon dont le sport peut contribuer à la réalisation des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) de l'ONU et comment ceux-ci peuvent soutenir le développement du sport.