OutilsTous sports

Flycup, l’emballage nomade et éco-responsable

Et si on utilisait dans nos enceintes sportives des emballages à la fois pratiques et écologiques ? C’est le pari de Flycup, qui propose un emballage innovant, à la fois nomade et éco-responsable.

Nous nous sommes tous déjà retrouvés dans cette situation. Un verre dans une main, un sandwich dans l’autre et aucune possibilité de faire autre chose de ses mains. C’est en faisant ce constat qu’Olivier Rousseau a créé Flycup, un emballage pratique, nomade et éco-responsable. “J’étais dans un festival avec des amis et nous nous sommes retrouvés avec le burger, les frites et la boisson dans les mains, et nous nous sommes demandés comment nous allions pouvoir manger” nous raconte Olivier Rousseau, le fondateur de Flycup.

De cette mauvaise expérience de consommation est donc née Flycup, un emballage nomade, qui tient dans une main. “L’idée est de proposer un emballage pratique et malin dans lequel nous pouvons mettre un menu complet”. Un emballage de plus ? Pas vraiment. Flycup permet de réduire le nombre total d’emballages comme nous l’explique Olivier Rousseau : “Notre objectif est de réduire les déchets. Notre emballage vient remplacer le sac ou les emballages de burgers ou de frites.”

Du carton recyclé et recyclable, made in France

“Au-delà de faire un emballage qui réduit le nombre de déchets, nous avons voulu proposer un produit éco-responsable”, explique ce Rennais d’origine, qui poursuit : “L’emballage est en carton kraft recyclé et 100% recyclable.” Ce carton provient de forêts françaises et suédoises gérées durablement, le papier étant labellisé FSC. “Nous fabriquons nos produits en France, ce qui permet de réduire l’empreinte carbone de nos emballages et donc de nos clients au maximum.” Les produits Flycup peuvent aussi être personnalisables. Ils deviennent alors des “outils de communication pour les clubs et les événements sportifs”, l’impression étant réalisée avec de l’encre végétale.

Flycup-Ecolosport

Cet emballage, aussi éco-responsable soit-il, deviendra forcément… un déchet ! Flycup, qui travaille entre autres avec la LFP, la FFR ou le Stade Français Paris, y a pensé et propose aux organisations sportives une solution : “Nous proposons aussi des éco-conteneurs : des poubelles ludiques qui prennent la forme du déchet (emballages, bouteille 50cl, canette, gobelets), ou d’autres qui peuvent accueillir le “tout-venant”. L’idée est de sensibiliser le grand public et d’améliorer la gestion des déchets des événements sportifs. “Avec ces éco-conteneurs, les spectateurs seront moins enclins à tout mettre dans la même poubelle. Le taux de contamination devient dès lors très faible, il passe sous les 5%. Les organisations sportives peuvent alors valoriser ce qui est envoyé à la filière du recyclage.”

Pour que le cercle soit le plus vertueux possible pour Flycup, une partie des bénéfices est versée à l’association All 4 Trees, qui lutte contre la déforestation et s’engage pour la restauration des éco-systèmes. “Ainsi, la boucle est bouclée.”

Réagissez !

Bravo !
1
J'adore !
2
Wow !
0
Mouais...
0
Michaël Ferrisi
Fondateur d'Ecolosport, je souhaite encourager la transition écologique dans le monde du sport. Professionnel du digital dans le rugby, je connais l'environnement des organisations sportives, de ses acteurs et suis persuadé des opportunités que représente cette transition pour la planète et le sport.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 %