ActualitésBonnes pratiquesRunningSki

Kilian Jornet veut gravir la montagne écologique

Le sportif catalan Kilian Jornet, champion du monde de skyrunning et médaillé à de multiples reprises aux championnats du monde de ski-alpinisme, intensifie son engagement en faveur de la planète avec la création de sa propre fondation.

Depuis de nombreuses années, Kilian Jornet arpente les sommets les plus culminants du monde entier en quête de performances sportives : Mont-Blanc, Denali, Cervin… Les records qu’il a conquis aux quatre coins du globe ne lui ont pas fait occulter la menace qui plane sur son terrain de jeu. Il est en première ligne pour constater les changements consécutifs au réchauffement climatique. La montagne est en danger, et cela pourrait remettre en cause la pérennité de l’Homme sur Terre. Comme aime à le rappeler le natif de Sabadell, les montagnes sont vitales pour leur eau et leur biodiversité variée, soumise à une pression croissante.

Si les glaciers disparaissent peu à peu en mer, il en est de même pour les sommets enneigés plébiscités par les sportifs et les touristes. De plus en plus instables, avec la chute de rochers ou de blocs de glaces, leur fréquentation doit parfois être restreinte : « J’ai gravi les montagnes et les glaciers toute ma vie, et j’ai pu observer combien les effets du réchauffement climatique ont été dévastateurs. Nous avons tous un rôle pour inverser cette tendance et nous assurer que les générations futures seront non seulement capables de parcourir les montagnes, mais aussi de vivre sur une planète en bonne santé. »

montagne-ecologie-environnement-sport-fondation-Jornet

Le sportif catalan espère bien aider à la préservation des montagnes, son terrain de jeu sportif

Une fondation bâtie sur trois piliers

L’athlète espagnol souhaite que la création de cette entité dédiée permette d’activer des projets d’envergure, avec une approche plus professionnelle. Elle a vocation à s’activer autour de trois pôles distincts :

  • Actions directes : il s’agira principalement de créer et de financer des projets de protection des espaces naturels, comme peuvent l’être la collecte de déchets ou l’installation d’infrastructures durables pour réduire l’impact de l’Homme sur la nature.
  • Sensibiliser : la fondation va œuvrer en faveur de la prise de conscience du réchauffement climatique et de son impact sur les montagnes, notamment par le biais de l’éducation.
  • Recherche scientifique : Appuyer le financement de la recherche et des études sur le réchauffement climatique dans le milieu montagnard pour mettre en place des actions adaptées.

Un premier projet pragmatique

Conformément aux attentes des principales normes de développement durable, la fondation Kilian Jornet priorise la réalisation d’un audit pour connaitre précisément les problématiques et mettre en place les actions adaptées à leur résolution. Avant d’investir les autres champs d’actions portés par la structure (sensibilisation et actions directes), le pôle de la recherche et des études scientifiques est sollicité. Pour cela, un partenariat a été conclu avec le World Glacier Monitoring Service (WGMS) de l’université de Zurich, en Suisse, pour l’étude du recul des glaciers et le financement d’outils de mesure.

Tous mobilisés

Le sportif catalan désire que chaque citoyen agisse pour la préservation de l’environnement à son échelle :  «La protection des montagnes est quelque chose que nous pouvons tous faire. Qu’il s’agisse de très petites choses comme ramasser les ordures lorsque vous allez dans les montagnes ou de plus grandes actions de protection, nous pouvons tous faire partie de cette solution collective ».

Sur le site de sa fondation, le champion prodigue quelques conseils pour préserver les espaces montagneux à travers des actions individuelles : ramasser les déchets et ne pas les jeter, consommer moins de viande en privilégiant les fruits, légumes et céréales, ne pas acheter les produits qui comportent trop d’emballages, faire un audit énergétique de son domicile pour optimiser l’utilisation des énergies, optimiser ses déplacements en voiture…

Après avoir brillé sur la scène sportive internationale avec l’établissement de nombreux records dans ses disciplines respectives, Kilian Jornet compte bien laisser son empreinte (verte) sur les pentes qu’il fréquente depuis son plus jeune âge. Une manière de rendre à la nature ce qu’elle lui a offert tout au long de sa riche carrière.

Réagissez !

Bravo !
2
J'adore !
0
Wow !
0
Mouais...
0
Antonin Delmas
Engagé auprès des clubs de football depuis plusieurs années, principalement autour des thématiques de communication, le sujet de la RSE est devenu central à la suite de la réalisation de mon mémoire de recherche de Master 2 sur ce thème. Devenu rédacteur pour Écolosport, j'espère vous informer au mieux des actualités RSE et écologiques du monde du sport pour que nous agissions ensemble en faveur de la planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 %