Génération vélo Gouvernement France Ecolosport

Barbara Pompili, ministre la Transition écologique, Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports et Roxana Maracineanu, ministre déléguée chargée des Sports, lancent un programme de 21 millions d’euros baptisé « Génération vélo » pour déployer l’apprentissage du vélo des enfants de 6 à 11 ans.

Et si la France devenait (enfin) un pays à forte culture vélo ? C’est l’objectif du gouvernement français qui, en lançant “Génération vélo”, souhaite tripler son utilisation d’ici 2024, en passant de 3 à 9 % du total des déplacements quotidiens des Français. Moyen de transport pratique et aussi bon pour la santé que pour l’environnement, le vélo a tous les atouts pour devenir le moyen de transport privilégié des enfants et donc de ces futurs adultes.

Pour parvenir à tripler l’utilisation de la bicyclette, le programme « Savoir rouler à vélo » oeuvre pour que tous les enfants de 6 à 11 ans deviennent autonomes à vélo, notamment pour aller au collège en toute sécurité. « Le programme a été lancé par Edouard Philippe en janvier 2018 et nous n’avons réussi à former que 16.000 enfants, alors que nous voulons en former à terme 850.000 » nous a expliqué Olivier Schneider, Président de la Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB).

Génération vélo Gouvernement France Ecolosport

Un plan à 21 million d’euros

En encourageant sa pratique, le plan « Génération vélo » permet de développer la mobilité douce et active, notamment nécessaire à la lutte contre le réchauffement climatique.

Pour intensifier son déploiement, le Gouvernement a décidé de consacrer 21 millions d’euros, soutenu par le dispositif des certificats d’économie d’énergie, en accompagnement des communes et des structures accueillant des enfants. Ce programme porté par la Fédération française des Usagers de la Bicyclette a notamment pour objectifs de former plus de 6.000 intervenants et accompagnants pour assurer la formation des enfants ; et de participer financièrement aux interventions pour accompagner jusqu’à 850.000 enfants vers l’usage du vélo en toute autonomie, soit l’équivalent d’une classe d’âge.

Ce financement de 21 millions d’euros sera accessible aux acteurs territoriaux qui souhaitent mettre en place ce projet, comme les établissements scolaires, qui seront « démarchés de manière proactive » précise Olivier Schneider.« Nous voulons leur expliquer les leviers qu’ils peuvent avoir et les acteurs du territoire qui peuvent intervenir dans leur établissement. »

Savoir pédaler, savoir circuler, savoir rouler à vélo

En une dizaine d’heures, le projet permet aux enfants de 6 à 11 ans de devenir autonome à vélo, de pratiquer quotidiennement une activité physique, et de se déplacer de manière écologique et économique.

Trois étapes sont nécessaires pour les enfants : savoir pédaler et maîtriser les fondamentaux du vélo, en acquérant un bon équilibre et une bonne conduite ; savoir circuler et découvrir la mobilité à vélo en milieu sécurisé, savoir rouler en groupe, communiquer pour informer les autres d’une volonté de changer de direction, et découvrir les panneaux du code de la route ; et enfin savoir rouler à vélo, circuler en situation réelle, apprendre à rouler en autonomie sur la voie publique et à s’approprier les différents espaces de pratique.

Réagissez !

Bravo !
2
J'adore !
1
Wow !
0
Mouais...
0
Michaël Ferrisi
Fondateur d'Ecolosport, je souhaite encourager la transition écologique dans le monde du sport. Professionnel du digital dans le rugby, je connais l'environnement des organisations sportives, de ses acteurs et suis persuadé des opportunités que représente cette transition pour la planète et le sport.

Dans la même rubriqueActualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *