Impact 2024 Paris 2024 AFD Athletes entrepreneurs Ecolosport

Paris 2024 et l’Agence française de développement ont mis en place en février 2021 Impact 2024, un programme d’incubation qui a permis à 26 athlètes-entrepreneurs de développer des projets à impact social et environnemental, en France et dans 11 pays d’Afrique. Explications.

Nous vous en parlions au printemps dernier sur Ecolosport : l’Agence Française de Développement (AFD) et le Comité d’Organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024 se sont rapprochés pour lancer un incubateur destiné à mettre le sport au service des Objectifs de Développement Durable. Son nom : Impact 2024. Son objectif : accompagner les athlètes dans leur reconversion pour leur assurer un avenir professionnel solide et durable. Pour se faire, le programme mise sur les compétences, les valeurs et l’engagement des athlètes au service de l’émergence de projets pérennes à fort impact, pour créer dès aujourd’hui l’héritage des Jeux de Paris 2024.

Les 26 projets sélectionnés répondent à des enjeux sociétaux en droite ligne des Objectifs de Développement Durable tels que l’inclusion et l’insertion, l’égalité entre les femmes et les hommes, la santé, l’éducation et la protection de l’environnement.

4 initiatives mis en avant par Paris 2024

Yosi Goasdoué, champion de France de semi-marathon, a développé le projet Daytoursport, qui favorise à travers le sport l’insertion des jeunes des quartiers prioritaires de la Ville de Tours dans des schémas professionnels et dans la société. L’objectif est de valoriser les compétences des jeunes issus des quartiers et offrir des passerelles avec le monde sportif, culturel et économique grâce à la pratique de la course à pied.

Sarah Ourahmoune, boxeuse française vice-championne Olympique aux Jeux de Rio 2016, championne du monde en 2008, triple championne de l’Union européenne et dix fois championne de France a créé une école où la boxe est utilisée comme outil pour accompagner les jeunes de 7 à 17 ans vers la réussite éducative, sportive et professionnelle à Aulnay-Sous-Bois.

Hortense Diedhiou, judokate sénégalaise 3 fois championne d’Afrique a créé un centre sport-études par et pour les africains qui pratiquent le judo à haut niveau au Sénégal. Il s’agit de les préparer aux compétitions internationales mais aussi de suivre leur parcours scolaire.

Enfin, David Smetanine, qui pratique la para natation et qui a 153 titres de champion de France, trois titres de champion du monde, trois titres de champion d’Europe et neuf médailles aux Jeux a développé une formation pour les personnes en situation de handicap et souhaite valoriser leur emploi dans l’agriculture du poivre blanc au Cameroun.

Incubateur AFD Paris 2024 Ecolosport

Une journée tremplin pour les athlètes accompagnés

Mardi 9 novembre dernier, les athlètes ont présenté leurs projets à des entreprises, des investisseurs et des experts de l’impact social. Cette nouvelle étape dans leur parcours d’incubation est indispensable pour financer, faire grandir ces projets de façon pérenne et les faire essaimer bien après 2024. Pendant huit mois, de février à octobre 2021, les athlètes ont bénéficié d’un accompagnement sur mesure, à la fois personnalisé et collectif. Le but était de leur fournir une méthode et des outils pour construire leur projet : depuis la définition du problème qu’ils tiennent à résoudre, jusqu’au prototypage d’une solution économiquement et socialement efficace.

“Le pouvoir du sport n’a pas de frontières, et l’héritage de Paris 2024 doit s’étendre aux delà de notre territoire : c’est le sens du partenariat entre Paris 2024 et l’AFD, pour renforcer la contribution du sport aux Objectifs de Développement durable partout dans le monde. Grâce à cet accompagnement, les athlètes ont pu transformer leurs idées en projet” explique le communiqué de l’organisation de Paris 2024.

L’incubateur en chiffres

12 pays dont la France vont être bénéficiaires de leurs actions. 81 % des projets impliquent le sport comme outil d’impact – 88 % d’impact social et 12 % d’impact environnemental, avec le basketball et l’athlétisme en tête. 16 athlètes en sont à la phase de création et déjà 3 à la phase d’amorçage et 3 à la phase de croissance. Cette journée a marqué la fin de la première promotion mais l’aventure n’est pas terminée. Paris 2024 et l’AFD proposent des outils et programmes pour continuer à soutenir ces athlètes, avec les appels à projets Impact 2024 et Impact 2024 International.

Enfin, une nouvelle promotion d’athlètes de haut niveau va pouvoir profiter de cet accompagnement : l’appel à candidatures pour cette 2ème promotion sera clôturé le 3 décembre 2021.

Michaël Ferrisi
Fondateur d'Ecolosport, je souhaite encourager la transition écologique dans le monde du sport. Professionnel du digital dans le rugby, je connais l'environnement des organisations sportives, de ses acteurs et suis persuadé des opportunités que représente cette transition pour la planète et le sport.

Dans la même rubriqueA la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *