SOP 2022 Arbres Paris 2024 La Plaine Commune Village Olympique Ecolosport

Dans le cadre de la Semaine Olympique et Paralympique (SOP 2022) de Paris 2024, La Plaine Commune souhaite faire parrainer chacun des 8.900 arbres du Village Olympique et Paralympique dans une démarche sociale et environnementale. Ecolosport y était.

A l’occasion de la Semaine Olympique et Paralympique (SOP) 2022, deux classes élémentaires des villes de Saint-Ouen et Stains ont parrainé un arbre qui sera planté dans le futur village olympique, et entamé un parcours pédagogique centré sur les enjeux environnementaux et le cycle de vie de l’arbre.

Accueillis à la Maison du projet de la SOLIDEO, les élèves ont découvert la maquette du village des athlètes et sa stratégie arboricole à l’occasion d’un moment convivial en présence de nombreuses personnalités. Tony Estanguet, président de Paris 2024, Isabelle Valentin, Directrice générale adjointe de la Solideo, et des personnalités politiques ont ainsi fait le déplacement pour présenter aux enfants l’importance d’intégrer la nature dans nos villes et l’exemplarité environnementale dont Paris 2024 et ses partenaires doivent faire preuve dans l’organisation des JOP.

SOP 2022 Arbres Paris 2024 La Plaine Commune Village Olympique Ecolosport

Donner du sens aujourd’hui, et pour demain

La quête de sens est au cœur du projet, nous confie Cécilia Berder, médaillée d’argent en escrime aux Jeux olympiques de Tokyo et marraine du projet : « Cette action a un sens pédagogique pour tous les enfants venus aujourd’hui, elle en aura encore demain pour le village olympique et les athlètes qui y séjourneront, et même dans 30 ans pour la biodiversité locale ».

En effet, la plantation symbolique d’un arbre a une grande valeur écologique et citoyenne pour ces enfants qui « voient leur quartier se développer et ont la chance de prendre part à cette évolution. C’est un marqueur fort dans le développement d’un enfant en tant que citoyen » estime ainsi le professeur de l’école Anatole France de Saint-Ouen.

Reste à concilier le temps long du développement d’un végétal avec le temps court de l’organisation des JOP de Paris 2024, c’est pourquoi trois générations d’arbres seront présents sur le village : les arbres existants qui ont été préservés, des arbres adultes plantés sous contrat de réservation avec des pépinières sélectionnées, et de jeunes arbres plantés sous contrat de culture.

Chacune des essences d’arbres sera indigène et donc adaptée au sol et au climat, afin que les arbres puissent mieux tenir dans le temps et résister aux variations climatiques ou aux maladies.

Un arbre avant la forêt

Mais cette initiative ne s’arrête pas à une simple matinée de découverte. Différentes sorties seront proposées aux classes participantes tout au long de l’année : visite en pépinière, courses d’orientations, découverte des métiers de l’environnement.

Ce projet-pilote, lancé en cours d’année scolaire, doit être étendu à l’ensemble du territoire de Plaine Commune. “Il y a de nombreux autres écoliers des neufs villes de Plaine Commune qui participeront à ces opérations de plantation” rappelle ainsi Mathieu Hanotin, président de l’ETP Plaine Commune.

Dans la même rubriqueA la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.