Média positif et engagé pour un sport durable

Mondial 2022 : l’équipe d’Australie s’indigne des “souffrances” causées au Qatar

Australie Qatar Football Mondial 2022 Ecologie Ecolosport
Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email

L’équipe nationale d’Australie a dévoilé ce jeudi 27 octobre un message de ses joueurs concernant le non-respect des droits de l’homme dans l’organisation du Mondial au Qatar.

Longtemps, nous nous sommes demandés quelle sélection allait parler en premier… et s’il y en aurait une. L’équipe d’Australie a dévoilé aujourd’hui un message de ses joueurs sur les réseaux sociaux, qui condamnent les “souffrances” causées par l’organisation de la Coupe du Monde 2022 au Qatar. Une prise de parole inédite et attendue, à quelques semaines du début de la compétition, de 16 joueurs des Socceroos, qui évolueront par ailleurs dans le groupe de la France.

« Ces deux dernières années, nous nous sommes consacrés à comprendre et mieux connaître la situation au Qatar, expliquent les joueurs dans cette vidéo (voir ci-dessous). Nous ne sommes pas des experts mais nous avons écouté des organisations telles qu’Amnesty International, la Fifa et, plus important, des travailleurs étrangers au Qatar ».

Ce message posté sur les réseaux sociaux est accompagné d’un communiqué de la Fédération Australienne de Football. « Nous reconnaissons les progrès significatifs et les réformes législatives qui ont eu lieu au Qatar ces dernières années pour reconnaître et protéger les droits des travailleurs et nous encourageons tous les acteurs à poursuivre dans cette voie des réformes. Toutefois, nous avons également appris que le tournoi a été associé à la souffrance de travailleurs migrants et de leurs familles et cela ne peut être ignoré. »

La cause LGBT est aussi soutenue par les joueurs australiens, qui dénoncent leur manque de liberté dans l’émirat. « En tant que joueurs, nous apportons, nous soutenons sans réserve les droits des personnes LGBTI+. Mais au Qatar, les gens ne sont pas libres d’aimer la personne qu’ils choisissent ». Et la Fédération australienne de poursuivre dans son communiqué : « En tant que sport le plus multiculturel, diversifié et inclusif de notre pays, nous pensons que chacun devrait pouvoir se sentir en sécurité et libre d’être soi-même. »

La prise de parole des Australiens est la première du genre et intervient à 3 semaines du Mondial. Espérons que d’autres sélections et fédérations lui emboiteront le pas. C’est aussi le souhait de Peter Tatchell, qui s’est exprimé sur la BBC : « J’espère que toutes les autres équipes nationales suivront leur exemple et que tous les capitaines d’équipe consacreront 30 secondes de chaque conférence de presse d’après-match pour affirmer leur engagement en faveur des droits des LGBT, des femmes et des travailleurs migrants. »

Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email

Ecolosport le PODDCAST explore la façon dont le sport peut contribuer à la réalisation des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) de l'ONU et comment ceux-ci peuvent soutenir le développement du sport.