Média positif et engagé pour un sport durable

Ploggathon dépollue les lieux inaccessibles en Guadeloupe

Ploggathon Clément Chapel Guadeloupe Éco-aventure Ecologie Sport Ecolosport
Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email

L’équipe de l’association Ploggathon, fondée par l’éco-aventurier Clément Chapel, est partie en Guadeloupe pour dépolluer de ses déchets les lieux inaccessibles et sensibles de l’île. Un défi de taille mais nécessaire afin de sauver ces lieux de la pollution.

En Guadeloupe, certaines plages comme celles de Saint-François ou Saint-Anne sont interdites de
baignade. En effet, la qualité de l’eau et le taux de pollution, relevé par l’Agence Régionale de Santé (ARS) de Guadeloupe, présentent un réel danger pour les baigneurs. C’est avec ce constat que l’éco-aventurier Sport Planète Clément Chapel et l’équipe de son association Ploggathon, dont font partie Philippine Reynaud, Anaïs Pirrala et Céline Moustardier, ont décidé de se rendre, jusqu’au 25 mai, sur cette île des Caraïbes, pour y réaliser un nettoyage des lieux sensibles et inaccessibles.

Durant cette éco-aventure, l’équipe de Ploggathon prévoit une quinzaine d’opérations dans toute la Guadeloupe. Ils ramasseront tous les déchets abandonnés présents, notamment sur les plages, comme les mégots, les filets de pêche ou encore le plastique avec l’aide d’associations guadeloupéennes. De plus, l’équipe de l’association s’engage, comme pour les dépollutions précédentes réalisées, à planter un arbre fruitier pour les actions effectuées. Lors de leur première opération, ils se sont rendus sur la plage de Bois Jolan. Ils ont ramassé, au total, 50 kilos de déchets.

« Pour moi, protéger notre planète est une responsabilité que nous partageons tous, à notre propre niveau » explique le fondateur Clément Chapel. « J’utilise le sport et l’aventure comme des moyens pour sensibiliser les gens à l’importance de prendre soin de notre environnement et d’agir concrètement pour sa préservation, notamment en changeant nos habitudes de consommation et en limitant notre production de déchets. »

Sur Instagram, il va plus loin et alerte. « Cette eau bleue qui fait rêver est aujourd’hui dangereuse. Nous n’avons pas pu en profiter pour une baignade après l’opération et la raison n’est autre que la pollution ! L’ARS vient d’interdire la baignade sur plusieurs plages du secteur à cause d’un taux de pollution trop élevé pour se baigner en sécurité. Notre paradis sur Terre devient un enfer. Est-ce que devant une telle situation nous allons enfin passer à l’action ? » s’interroge t-il.

Pour rappel, Ploggathon est une association qui transforme les déchets abandonnés dans la nature en arbre fruitier, grâce aux opérations de plogging. L’association a déjà planté 456 arbres depuis sa création et a ramassé quelques 23 000 kilos de déchets.

Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email

Ecolosport le PODDCAST explore la façon dont le sport peut contribuer à la réalisation des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) de l'ONU et comment ceux-ci peuvent soutenir le développement du sport.