Ironathon Ploggathon Clément Chapel Millau Ecolosport

Ce samedi 18 juin, à Millau (Aveyron), l’association Ploggathon organise un Ironman participatif, en ramassant les déchets. Une première mondiale nommée Ironathon.

L’éco-aventurier Clément Chapel et son association Ploggathon aiment les premières mondiales. Il y a plusieurs mois, l’éco-aventurier avait réalisé un record du monde de plogging, aux côtés de Nicolas Vandenelsken. Le week-end prochain, Ploggathon organise une nouvelle première : un Ironman en ramassant les déchets, un défi fou baptisé Ironathon !

Organisé dans l’Aveyron, ce samedi 18 juin, cet événement est participatif. Chaque citoyen qui le souhaite peut accompagner l’éco-aventurier tout au long de cette prouesse sportive. Dès 6h du matin, Clément Chapel va parcourir 3,8km à la nage à Saint-Rome de Tarn. Entre 8h et 9h ensuite, il s’élancera à vélo pour 180km, jusqu’à Millau, en passant par Rodez. Il terminera cette folle journée par un marathon, à Millau, qui démarrera entre 15h et 17h et qui se terminera dans la soirée Place de la Capelle.

100 déchets ramassés = 1 arbre fruitier planté

Comme à son habitude, Ploggathon s’engage à planter des arbres fruitiers en fonction du nombre de déchets ramassés. « C’est une démarche symbolique visant à ce que nous nous rendions compte des effets polluants de la surconsommation sur les écosystèmes. Le sport comme langage commun, est un levier pour montrer que nous sommes toutes et tous capables d’agir, et que s’il manque de la volonté à certaines activités économiques et à certains dirigeants, celle de Clément Chapel est inébranlable et peut servir de tremplin vers l’engagement » explique le communiqué. Pour chaque centaine de déchets ramassés lors de cet Ironathon, un arbre fruitier sera ainsi planté par l’association, soutenue par Sport Planète.

Michaël Ferrisi
Fondateur d'Ecolosport, je souhaite encourager la transition écologique dans le monde du sport. Près de 10 années dans le monde du sport amateur et professionnel me permettent de bien connaitre l'environnement des organisations sportives, ses parties prenantes. Je suis persuadé des opportunités que représente cette transition pour la planète et le sport.

Dans la même rubriqueActualités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.