Média positif et engagé pour un sport durable

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Wilson présente des ballons et un cordage éco-conçus et durables

Wilson Gen Green Ballons Football Basket Volley Ecologie Ecolosport
Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email

La marque américaine Wilson a récemment présenté de nouveaux produits éco-conçus et plus durables : une collection de ballons Gen Green et un cordage de raquette Luxilon Eco Power.

Les grandes marques, à la traîne sur leurs stratégies environnementales et l’éco-conception de leurs produits ? Assurément, mais elles tentent peu à peu de rattraper leur retard, pour des raisons écologiques mais surtout économiques et d’image. Wilson est l’une d’elles. À l’occasion du Jour de la Terre, le 22 avril dernier, la marque a dévoilé sa nouvelle collection de ballons, baptisée Gen Green. La gamme propose une variété de ballons : basket, football américain, volley et football. Ils sont tous fabriqués à partir de matériaux plus durables, qui n’altèrent en rien la performance, selon la marque. Auparavant, Wilson avait déjà présenté un nouveau cordage de raquette, issu de plastique recyclé.

Quelles matériaux pour les ballons Gen Green ?

De quels matériaux parle t-on ? Trois ont été utilisés dans la fabrication de cette nouvelle gamme. Des ballons de football, de volley et de football américain ont été conçus à 40% à partir de canne à sucre biobasé. « L’avantage de l’utilisation de cette mousse EVA de canne à sucre est qu’elle génère deux fois moins d’émissions de CO2 que l’EVA* fossile classique » avance Wilson, qui ajoute que l’utilisation de cette matière sur des équipements sportifs est une première.

Ce qui ne l’est pas, c’est la réutilisation du plastique, le deuxième matériau utilisé par la marque. Pour certains ballons de football américain et de basket, Wilson a utilisé – selon leur taille – 2,75 à 3,5 bouteilles en plastique recyclées. L’enrobage de ces ballons est ainsi conçu à 42% de cette matière. À titre de comparaison, la marque française Rebond utilise 10 bouteilles en plastique pour ses ballons, à 100% issu de cette matière.

Enfin, dernier matériau utilisé : le caoutchouc recyclé. Un des ballons de basket a été créé à partir d’au moins 30% de cette matière, issu de déchets post-industriels destinés à la déchetterie.

« Chez Wilson, nous pensons toujours à l’innovation, et la Gen Green en est un parfait exemple », a déclaré Kevin Murphy, directeur général de Wilson Team Sports, dans un communiqué. « Nous continuerons à donner la priorité à l’utilisation de matériaux encore plus durables dans nos gammes de produits afin d’avoir une influence positive sur nos athlètes et moins d’impact sur l’environnement. » La marque a aussi pensé à supprimer les emballages de ses livraisons et le prix des ballons est semblable au prix de ballons dits standards.

Des cordages de raquette aussi éco-conçus

Wilson avait déjà innové, quelques semaines auparavant, avec l’entreprise belge Luxilon, en proposant un cordage de raquette unique 100% éco-conçu, à partir de plastique recyclé : la Luxilon Eco Power. Grâce à l’utilisation de bouteilles en PET recyclées à 90% et d’emballages en plastique recyclés à 10%, Luxilon a développé une méthode de recyclage chimique novatrice. Cette procédure permet de créer un matériau entièrement neuf qui répond aux normes strictes de l’entreprise en termes de durabilité, de résistance et de maintien de la tension.

« Maintenir l’équilibre des écosystèmes terrestres tout en stimulant l’innovation, tel est notre objectif principal », explique Thierry Beyltiens, responsable de l’innovation produit et du développement durable au sein de Luxilon. « Peu de gens le savent, mais notre usine est entièrement alimentée en électricité par des panneaux solaires. Nous en avons 1 600 sur notre toit ! » En plus de l’utilisation de l’énergie solaire, l’entreprise tire parti de la chaleur générée par ses machines pour chauffer l’usine et dispose d’un système de refroidissement à circuit fermé pour l’eau.

Wilson propose aussi, depuis peu, des balles de tennis conçues pour maintenir leurs performances sans boîte pressurisée, difficiles à recycler. Avec ces nouveaux produits, Wilson démontre que l’on peut innover sans compromettre les ressources de la planète et son avenir. Prochaine étape : la réparation de ses produits, comme Vista ou Picture ?

Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email
Picture of Michaël Ferrisi
Michaël Ferrisi

Ecolosport le PODDCAST explore la façon dont le sport peut contribuer à la réalisation des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) de l'ONU et comment ceux-ci peuvent soutenir le développement du sport.