AthlétismeEntretiensSérie Match for Green

Série « Match for Green » – 5/7 : Lille Métropole Athlétisme, champions de l’environnement !

7 semaines, 7 sports ! Chaque semaine jusqu’à la fin du mois d’août, et en collaboration avec Match For Green, Ecolosport parcourt les bonnes pratiques au sein de 7 sports différents. Pour cette 5ème semaine, l’athlétisme est à l’honneur avec le Lille Métropole Athlétisme, club très engagé dans la course contre le réchauffement climatique.

Classé 5ème au classement 2019 des meilleurs clubs d’athlétisme français, le Lille Métropole Athlétisme pointerait certainement au 1er rang des clubs engagés dans l’écologie si un tel classement existait. Adèle Debast, Directrice Communication et Événementiel du LMA nous raconte comment se pratique l’écologie au club, un engagement de tous les instants.

Depuis quand et comment le Lille Métropole Athlétisme agit-t-il pour préserver la planète ?

L’engagement du LMA coïncide avec l’arrivée il y a deux ans d’Alain Lignier, le nouveau président. Qui dit nouveau président, dit nouvelle philosophie : le club s’est structuré en recrutant deux salariés ; un à temps plein et un à mi-temps et a commencé à travailler sur d’autres thématiques que le sportif. C’est d’ailleurs à ce moment que j’ai intégré le LMA en tant que Directrice de la Communication, de l’Événementiel mais aussi du développement de la partie éco-responsable. À ce sujet, nous travaillons sur deux grands axes : les éco-runs et notre fonctionnement au quotidien.

Dans un premier temps, nous avons commencé par organiser des opérations de ramassage de déchets tous les 1ers mardis de chaque mois à midi au départ du Stadium à Villeneuve d’Ascq, lieu de pratique d’une partie de nos athlètes. Nous n’étions qu’une dizaine pour les premières collectes. Petit à petit, nos partenaires nous ont rejoint et cela nous a encouragé à organiser de plus grosses collectes de déchets, avec plus de monde.

[ECO'RUN]🔝 Comme chaque premier mardi du mois, Thibaut Garandet organise un Éco'run by LMA.🔴 🏃‍♂️🏃‍♀️ C'est dans une…

Posted by LMA Lille Métropole Athlétisme on Tuesday, April 2, 2019

En collaboration avec la ville de Lille, la Métropole et avec l’aide de nos partenaires, nous avons pu mettre en place plusieurs éco-runs dans le parc de Citadelle en centre-ville, très fréquenté par les runners. A chaque fois, c’est un véritable succès avec souvent plus de cent participants et des dizaines de kilos de déchets collectés. Cela nous a donné une certaine légitimité : nous avons par la suite coorganisé le World CleanUp Day en 2019 avec BTWIN, toujours au parc de la Citadelle.

Là encore, un vrai succès avec quelques 250 participants et deux bennes de 500L de déchets remplis en trois heures de collecte !

Finalement, notre objectif est de pérenniser la pratique en organisant un éco-run de 5km tous les mois et demi ou deux mois et de continuer les grosses opérations de collectes à la Citadelle chaque année.

Mais pour nous, l’écologie ne se limite pas aux éco-runs. Nous la pratiquons au jour le jour même si nous ne communiquons pas forcément dessus. Chaque année, nous organisons quatre grands événements sportifs qui rassemblent entre 1 500 et 4 000 personnes. Sur ces compétitions, nous essayons de réduire au maximum les déchets plastiques. Nous avons investi dans des écocups et faisons attention à proposer le moins de produits emballés possible. Les bacs de tri sont présents sur nos événements et nos bénévoles veillent au respect des consignes de tri.

Au-delà de ces événements majeurs, nous en organisons d’autres régulièrement comme le Club des Partenaires. Tous les mois, nous invitons nos partenaires à partager un déjeuner et à échanger sur différents sujets du sport business. De la même manière, nous essayons de limiter notre impact en proposant des écocups et en travaillant avec un traiteur éco-responsable qui sert des produits locaux et limite ses déchets.

Depuis deux ans, les retours sont très positifs à chaque nouvelle action éco-responsable que nous mettons en place. Grâce à nos événements, on touche un large public et l’engouement pour nos éco-runs dépasse le cadre du sport ! Nous avons aussi remarqué que les sujets autour de l’écologie fonctionnent très bien sur les réseaux sociaux, générant beaucoup de réactions positives. Tout ceci nous encourage à aller encore plus loin !

Le 21 septembre 2019, le LMA co-organisait le World CleanUp Day, la journée mondiale du ramassage de déchets.

Justement, quelles sont vos pistes pour aller encore plus loin ?

Nous avançons petit à petit mais avons de nombreuses idées pour poursuivre sur le chemin de l’écologie dans le club. Nous prévoyons par exemple prochainement de fournir des gourdes à l’ensemble de nos athlètes et d’installer des rampes d’eau sur nos lieux de sport. Autre exemple, nous essayons de trouver des t-shirts en coton bio ou en matériaux bio-sourcés pour remplacer les traditionnels t-shirts finisher synthétiques sur nos compétitions. Sur ce sujet, nous sommes confrontés à une problématique de prix.

En termes de communication, nous faisons en sorte d’acheter des signalétiques et roll up non marqués pour pouvoir les réutiliser sur chaque événement et le plus longtemps possible.

Nous préparons pour 2021 un nouveau concept : un trail agricole. Les parcours sillonneront les champs et les fermes de nos agriculteurs locaux, les ravitaillements seront conçus grâce aux produits issus de ces agriculteurs et un marché sera installé à l’arrivée afin que les coureurs et leur famille puissent acheter en plus grande quantité les produits qu’ils auront pu découvrir pendant la course.

Pour récompenser nos partenaires engagés à l’image de notre équipementier ou notre traiteur, nous prévoyons d’installer une tente dédiée aux entreprises qui œuvrent pour l’environnement sur nos grands événements. Nous cherchons ainsi à impliquer de plus en plus les entreprises et en même temps de nouveaux partenaires susceptibles de nous apporter des solutions plus écologiques. Le but n’est vraiment pas de nous associer pour l’image mais plutôt de chercher des entreprises qui vont nous aider à devenir encore plus éco-responsables.

Quelles sont les réactions en interne ? Et les réactions du public ?

En interne, tous nos bénévoles sont briefés avant chaque événement et je dois les féliciter pour leur engagement ! Tout le monde n’a pas le même niveau d’investissement, c’est vrai, mais il y a largement plus d’éléments moteurs à ce sujet que l’inverse.

Nous contactons régulièrement les étudiants pour les convier à nos éco-runs, ils sont très sensibles à l’environnement et toujours très motivés à l’idée de participer. Chez les plus jeunes, nous abordons le sujet sous forme de jeux et là aussi ils sont très réceptifs.

Autre retour encourageant : la mairie de Lille et la métropole nous encouragent beaucoup et nous accompagne de plus en plus.

Nous sommes bien placés sur le sujet en tant que club d’athlétisme. Cela nous donne de la crédibilité et on a tout intérêt à aller encore plus loin. Ça tombe bien parce que maintenant que nous sommes engagés, nous continuerons !

Le Club des Partenaires du Lille Métropole Athlétisme

Quelles ont été les principales difficultés rencontrées ?

Dans le Nord, nous dépendons beaucoup d’une météo parfois (souvent) capricieuse. Nous redoutons surtout le vent. Lors des Foulées Lilloises, une poubelle s’était envolée dispersant les déchets un peu partout sur le lieu de la course. Immédiatement, nous avons eu des remarques sur la propreté des lieux. Nos engagements nous obligent à être irréprochables.

Encore une fois, nous avons plein d’idées mais nous ne pouvons encore tout entreprendre en raison d’un budget trop serré. La crise du COVID n’a rien arrangé, en plus de nous imposer le retour du matériel non réutilisable et des emballages sur les ravitaillements.

Ecolosport-Match-for-green-Athtletisme-Lille

Le champion du monde Pierre-Ambroise Bosse a rejoint les rangs du Lille Métropole Athlétisme en 2017. Crédit photo : Agence SMJD

Quel rôle doit tenir le sport dans la transition écologique selon vous ?

Le sport a toute sa place dans la transition écologique pour moi. Comme chaque secteur, nous devons faire appel à notre responsabilité civile. Il est en plus souvent facile de mettre en place des actions autour de l’écologie, nous en sommes la preuve ! Le poids économique et l’image du sport aujourd’hui est juste énorme. Si tout le monde s’y met, l’avancée sera plus rapide et l’impact plus grand !

Comment imaginez-vous l’athlétisme dans 10 ans ?

Je ne pense pas que la pratique va beaucoup changer. L’athlétisme est basé sur la performance. En ce sens, peut-être que de nouvelles technologies accélérerons la transition pour devenir plus éco-responsable. On le voit déjà, des marques se convertissent petit à petit. Par exemple, les dossards sont imprimés avec de l’encre végétale. Je pense aussi que la gourde va vite devenir incontournable.

Par rapport aux grandes compétitions comme les Jeux Olympiques, ce que je constate, c’est que l’avis de la population et les mobilisations sur les réseaux sociaux commencent à avoir un impact. On pourrait inscrire dans les critères d’attribution la protection de l’environnement.

 


Cet article est issu de la série Match for Green :

Match for Green génère des « matchs » sur son site. Tous les 100 matchs, un arbre est planté !

Réagissez !

Bravo !
0
J'adore !
0
Wow !
0
Mouais...
0
Théo Fleurance
Contributeur pour Écolosport, je suis un grand passionné de sport et de ses valeurs. Fort de plusieurs expériences chez différents acteurs du monde du sport, je suis persuadé que la transition écologique est une formidable opportunité pour offrir un meilleur avenir au sport et à notre planète.

    5 Commentaires

    1. […] 5/7 : Lille Métropole Athlétisme, champions de l’environnement ! […]

    2. […] 5/7 : Lille Métropole Athlétisme, champions de l’environnement ! […]

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    0 %