GreeNicoTour Carnet de Route Ecolosport Ecologie Plogging Sport

Du 14 août au 12 décembre 2021, Nicolas Vandenelsken réalise un tour de France en courant, pour sensibiliser sur le sport, la santé et l’environnement. Régulièrement, Nicolas nous racontera son quotidien sur les routes françaises, son ressenti, ses expériences mais aussi ses difficultés dans le Carnet de Route de GreeNicoTour. Premières pages…

“Salut à tous ! Voici mon premier carnet de route pour Ecolosport, où je vais vous raconter l’aventure dans laquelle je me lance, GreeNicoTour. Je suis assez excité aujourd’hui car c’est le grand départ ! A l’heure où je vous parle, il est 7h45 et je pars à 9h00 de la mairie de Vieux-Condé.

Quel projet ! Quelle aventure ! Je pars pour un Tour de France pour la planète, avec l’association GreeNicoTour que j’ai créé. Mon but est d’enchainer les kilomètres pour sensibiliser un maximum de personnes, grâce à l’activité sportive, à la protection de la planète.

Je pars pour 116 étapes d’environ 36 kilomètres pendant 120 jours. Je vais courir environ 4.158 kilomètres ! C’est un grand challenge sportif, il est excitant et très intense. Il faudra que je préserve mon corps… Le parcours est défini, chaque étape est connue et je vous invite à aller les découvrir sur la carte interactive sur notre site GreeNicoTour.

L’idée est de courir le matin, de partir entre 6h00 et 8h00 pour arriver à 13h00 chaque jour. Je me laisse ces deux heures de battement le matin pour les coups de moins bien. S’il est préférable que je marche parce que c’est dur, je partirai plutôt vers 6h00…

90% se fera dans la tête. Ce qui est certain c’est que je ne lâcherai pas et que j’avancerai toujours.

L’après-midi, l’objectif sera de sensibiliser un maximum de personnes, en particulier les plus jeunes. Les collectivités seront auparavant prévenues de mon arrivée. Entre 13h30 et 17h00 environ, nous souhaitons faire des ateliers de sensibilisation, faire des choses simples au départ comme le ramassage de déchets en courant, en marchant ou à vélo, pour interpeller sur cette pollution. Nous souhaitons ensuite aller plus loin, puisque j’aurai avec moi une Fresque du Climat Quiz (15 à 30 minutes) qui permet d’amener vers l’atelier complet de la Fresque du Climat (environ 3 heures) que, potentiellement, je pourrais aussi présenter avec d’autres animateurs. Ces ateliers permettent de comprendre le dérèglement climatique et nous amènent à réfléchir sur notre façon de consommer. Le sport-santé, par mon histoire personnelle où j’ai eu quelques problèmes de poids, est aussi un objectif de sensibilisation auprès des enfants. Enfin, l’idée est de parler du projet général et des valeurs que je défends, notamment via mes partenaires, tous engagés via le sport.

Ce tour de France, je ne peux pas le faire sans vous ! Pour transporter mon matériel au quotidien, il y aura un vélo avec remorque à disposition, sur lequel il faudra me suivre sur chaque étape. Jusqu’au Mont-Saint-Michel (5 septembre), 3 personnes vont se relayer sur ce vélo. Il faut donc que je trouve d’autres personnes pour m’accompagner dès mon entrée en Bretagne !

GreeNicoTour Carnet de Route Ecolosport Ecologie Plogging Sport

Pour la récupération, j’ai un partenariat avec les Ostéopathes de France, mais si vous êtes dans le milieu médical et que vous êtes sur une des étapes, n’hésitez pas à m’aider à récupérer ! Pour les nuits, mon accompagnant et moi avons un but : être logé chez l’habitant, partager des moments forts avec eux, apprendre d’eux et s’enrichir mutuellement.

Voilà pour la journée type : course à pied le matin, ateliers de sensibilisation l’après-midi, récupération en début de soirée, et dormir chez l’habitant la nuit.

Je m’attends à quelques difficultés. Il y a des étapes plus difficiles que d’autres, où ça va grimper plus que d’habitude. Il y aura des maux de jambes. Je m’attends à des difficultés physiques, mais pas mentales. 90% se fera dans la tête. Ce qui est certain c’est que je ne lâcherai pas et que j’avancerai toujours. Quand il y a un objectif de sensibilisation, qu’il y a des enfants et des gens qui nous attendent, on a dix fois plus d’énergie ! Je dois faire attention à mes pieds et à mes jambes, ce sont les moteurs de cette aventure !

J’ai commencé à préparer ce tour en septembre dernier. J’ai toujours travaillé dans le sport et l’événementiel et il était important pour moi de sensibiliser beaucoup de monde grâce à ce projet. J’aime cette phrase de Rémi Gaillard : “C’est en faisant n’importe quoi qu’on devient n’importe qui”. C’est aussi l’idée de ce challenge.

Je devais initialement partir en mars mais, à cause des conditions sanitaires, cela a été repoussé. C’est un mal pour un bien, nous avons pu mieux nous organiser et mieux nous structurer. J’ai fait des préparations de marathon, de longues sorties le week-end, et beaucoup de plogging. Je vous conseille le plogging, car mine de rien, cela fait travailler le fractionné et les squats. Depuis mars, donc, nous avons fait beaucoup de challenges avec la Team GreeNicoTour, nous avons essayé de décrocher le record du monde de plogging notamment. Néanmoins, c’est toujours assez triste de voir le nombre de kilos de déchets ramassés… Sur un trail de 113km, nous avons ramassé plus de 220kg de déchets et plus de 300 masques. Sur chacun de nos événements, nous essayions d’aller plus loin et de sensibiliser : nous allions dans les brasseries locales pour faire découvrir GreeNicoTour, nous faisions des Fresque du Climat Quiz, etc… Les déchets sont la partie visible, mais notre consommation derrière est souvent très polluante.

GreeNicoTour Carnet de Route Ecolosport Ecologie Plogging Sport

Direction Paris pour Nicolas !

Je vais finir ce premier carnet de route par des remerciements. À mes partenaires d’abord, dont Ecolosport qui va m’accompagner tout au long de cette aventure et qui va me permettre de la partager ! Un grand merci à Michaël, Eddy et tous ceux qui travaillent sur ce site entièrement gratuit et bénévole. Merci à tous mes partenaires qui sont hyper engagés. Je pense à MAIF, je fais partie des 5 éco-aventuriers qu’ils accompagnent cette année. Au-delà des moyens financiers, ils m’aident surtout sur la partie humaine. Un grand merci à Ogarun, équipementier made in France qui s’occupe de mes vêtements ; à On Running, qui m’équipe au niveau des chaussures et qui va sortir la première chaussure 100% recyclable à l’automne ; à Valenciennes Métropole ; à Active Giving, qui transforme mes kilomètres en plantation d’arbres ; à Trashspotter, qui va m’aider à “spotter” les endroits où il y a des déchets que je n’ai pas pu ramasser et qui rapporteront de l’argent à l’association. Un grand merci aussi à la Fresque du Climat, à Time for the Planet, aux Ostéopathes de France et à Emeline Bergiste qui a créé le site Internet et tous les visuels de GreeNicoTour. Merci enfin à Decathlon, qui m’a prêté un vélo de dernière minute, j’essaierai de vous raconter cette anecdote. Le dernier stress avant de partir…

N’hésitez pas à venir partager l’aventure avec moi et avec l’association. Rendez-vous sur greenicotour.fr pour voir l’ensemble des étapes et pour nous contacter !

À très vite !”

Dans la même rubriqueA la une

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *