MAIF Sport Planète Ecolosport

La MAIF a dévoilé ce jeudi matin son nouveau dispositif “MAIF Sport Planète” pour l’année 2021, qui vise à faire coïncider sport et éco-responsabilité en créant et soutenant de nombreux projets et initiatives.

La MAIF se montre de plus en plus active sur les thématiques sport et développement durable. “Alors que la protection de l’environnement figure désormais en tête des préoccupations des Français, citoyens, associations et entreprises multiplient les initiatives en faveur d’une société plus responsable. Avec le dispositif MAIF Sport Planète, la MAIF prend sa part pour développer un cercle d’actions vertueux” explique le communiqué de la société. Comment ? Autour de trois axes prioritaires identifiés : aider les organisations sportives à piloter leur éco-responsabilité ; favoriser la formation des professionnels du monde sportif sur l’appropriation de bonnes pratiques ; sensibiliser le grand public via des projets portés par des éco-aventuriers inspirants et en proposant des rendez-vous Sport Planète sur l’ensemble du territoire pour que chacun puisse, à sa mesure, passer à l’action.

“Depuis deux ans, nous avons décidé de mettre le focus sur un sujet : le sport éco-responsable” a expliqué Philippe Tauvel, Responsable Actions Sociétales et Communication Institutionnelle de la MAIF, à Ecolosport. “Tout ce que nous faisons dans le domaine du sport doit systématiquement être guidé par cette orientation, par notre raison d’être, et doit être étayé par des actions concrètes avec nos partenaires de cet éco-système.”

MAIF Sport Planète Ecolosport

MAIF Sport Planète à l’origine de plusieurs initiatives…

Concrètement, l’assurance mutuelle est à l’origine d’un certain nombre d’initiatives et s’est entourée de sportives de haut-niveau pour les porter. Le Challenge MAIF Sport Heroes lancera le programme MAIF Sport Planète en alliant pratique sportive et éco-responsabilité. Le concept ? “Sur le principe du plogging, il s’agit de parcourir le plus de kilomètres possible pendant un mois en ramassant le plus de déchets. Les participants seront ensuite invités à déclarer le nombre de kilomètres parcourus, les quantités et typolologies de déchets ramassés pour mesurer l’impact de cette mobilisation collective et alimenter la base de données scientifiques de la Surfrider Foundation Europe.” Dès que la barre des 10 000 participants aura été franchie, la MAIF s’engage à verser 10 000 € à 4 associations oeuvrant pour la protection de la planète.

La société accompagne également la surfeuse Justine Dupont, dont nous avions déjà relayé le fort engagement pour la planète, dans la mise en œuvre de son programme de contribution climatique visant à équilibrer les émissions carbone engendrées par son activité sportive, en association avec la Fondation Good Planet de Yann Arthus-Bertrand. “Mon métier de surfeuse professionnelle est paradoxal” explique la surfeuse française, avant de poursuivre : “Je pratique un sport au plus près de la nature, que je veux protéger au maximum, tout en ayant besoin de me déplacer régulièrement aux quatre coins du globe pour mes entraînements et les compétitions officielles.”

“Quand on parle de Responsabilité Sociétale des Entreprises, c’est assez conceptuel pour le grand public, argumente Philippe Tauvel. Le sport permet de faire passer des messages plus concrets et plus enthousiasmants. Quand ces sujets sont incarnés par des athlètes connus et impliqués, le message passe encore mieux, il devient plus tangible.”

MAIF Sport Planète Ecolosport Justine Dupont

Jutsine Dupont – © MAIF

… et au soutien de beaucoup de projets !

L’accompagnement et le soutien des organisations sportives et des nombreux projets sportifs et éco-responsables sont au coeur du programme de MAIF Sport Planète. En partenariat avec la plateforme de financement participatif Ulule, un appel à candidatures a récemment été lancé pour tous les projets “favorisant une prise de conscience liée aux enjeux environnementaux dans le domaine du sport, une pratique du sport plus respectueuse de l’environnement ou le recyclage d’équipements sportifs.” Quatre projets seront sélectionnés tous les trimestres par un jury composé d’experts Ulule et de collaborateurs MAIF, avec une dotation pouvant aller jusqu’à 1.500€. Charlotte Bonnet, triple championne d’Europe de natation en 2018, en est la marraine. “Ce projet nous permet d’identifier des ressources que l’on peut soutenir en y associant la communauté d’Ulule pour guider nos choix, précise Philippe Tauvel. Il n’y a pas de compétition sur ces sujets d’éco-responsabilité dans le sport, mais plutôt des synergies à trouver entre tous ces projets. Nous avons ce rôle d’amplification.”

Depuis février, la MAIF et Céline Dumerc accompagnent également la Fédération Française de Basket-Ball. Nous avions, à l’époque, largement évoqué ce soutien aux clubs amateurs labellisés “FFBB Citoyen MAIF”, grâce aux points marqués par les Equipes de France féminine et masculine.

Enfin, la société basée à Niort souhaite accompagner en 2021 un projet photographique ainsi que 4 éco-aventures reproduisant cet itinéraire polluant sur l’ensemble du territoire français. Nous avions déjà relayé la plupart d’entre eux sur Ecolosport, à savoir le GreeNico Tour de Nicolas Vandenelsken, les expéditions Zéro de Benjamin de Molliens ou encore l’association Une Bouteille à la Mer, qui est à l’initiative du projet photographique de Dom Doher. D’autres projets sont soutenus par MAIF Sport Planète : La Seine à la Nage d’Arthur Germain, et le Projet Azur sur Loire d’Anaëlle Marot, à l’origine du même projet sur la Méditérannée, en 2020.

“Quand on additionne tous ces projets, cela prend sens : les 4 éco-aventures que nous soutenons sont sur les 4 grands fleuves français, conclut Philippe Tauvel. Il y a un vrai mouvement qui se met en place, et la MAIF souhaite le valoriser.”

Réagissez !

Bravo !
12
J'adore !
3
Wow !
0
Mouais...
0
Michaël Ferrisi
Fondateur d'Ecolosport, je souhaite encourager la transition écologique dans le monde du sport. Professionnel du digital dans le rugby, je connais l'environnement des organisations sportives, de ses acteurs et suis persuadé des opportunités que représente cette transition pour la planète et le sport.

Vous aimerez aussi

Dans la même rubriqueActualités

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *