Sebastian Vettel Ecologie Sport Formule 1 Extinction Rebellion

Le quadruple champion du monde de Formule 1 Sebastian Vettel, sensible à l’environnement, a salué ce week-end une manifestation anti-F1 du mouvement écologiste Extinction Rebellion qui aura lieu aux Pays-Bas, lieu du prochain Grand-Prix.

Ce dimanche après-midi, les 20 pilotes de Formule 1 vont en découdre sur le circuit de Zandvoort aux Pays-Bas. Pour l’occasion, la branche néerlandaise du mouvement écologiste Extinction Rebellion prépare une manifestation anti-F1 qui a reçu le soutien de… Sebastian Vettel, pilote allemand quadruple champion du monde et très sensible à la protection de l’environnement.

D’après des propos relevés par Motorsport.com, le pilote Aston Martin, qui s’était fait remarquer en ramassant des déchets dans les tribunes de Silverstone cette année, a longuement réagit à cette manifestation.

“Nous vivons à une époque où il est important d’attirer l’attention. Et je pense que c’est ce qu’ils font, donc je trouve ça bien. Si vous me demandez comment je réagirais à ce que fait la F1 ? Je pense qu’il y a beaucoup de choses que la F1 prévoit de faire, et des plus petites sur lesquelles la F1 agit, et c’est bien. Mais est-ce que ça suffit ? Non, ça ne suffit pas. Ce que nous faisons en tant que société, est-ce que ça suffit ? Probablement pas. Je trouve donc vital que nous comprenions ce qui est en jeu. Si nous ne le comprenons pas, alors je pense qu’il n’y a pas d’avenir. Cela paraît très pessimiste, mais vous savez, en même temps, en étant optimiste, il y a beaucoup de choses que nous pouvons faire. Et je pense que la Formule 1 a son rôle à jouer en traitant les bons sujets et en prenant les bonnes décisions.”

“Nous avons des technologies fascinantes sur les voitures, mais elles sont très complexes et manquent probablement de pertinence vis-à-vis des modèles de route”, poursuit Vettel. Ça ne va pas, forcément. Je pense donc que la prochaine réglementation moteur, quelle qu’elle soit, devra être plus pertinente vis-à-vis de la route et aider le monde entier à changer au niveau de la mobilité. Je pense que la F1 devrait continuer sur les traces du passé : être un leader dans le domaine technologique, ce qui est important pour l’avenir.”

Gestion des déchets et du calendrier des courses

Sebastian Vettel Ecologie Sport Formule 1 Extinction Rebellion

“Il y a beaucoup de gens qui se rendent sur les Grands Prix, et je pense qu’il y a une énorme opportunité de les sensibiliser en communiquant certains messages pour les informer de certaines choses. Il y a beaucoup de gens autour du circuit qui consomment beaucoup de produits, de boissons, de nourriture, etc. Maintenant, comment gérer tout ce sujet, comment distribuer la nourriture, les boissons, etc ? Je pense qu’il y a beaucoup de choses qui peuvent être améliorées dans ce domaine.”

Sebastian Vettel conclut enfin en évoquant le calendrier des courses de Formule 1, qui pourrait largement être optimisé, selon lui. “Quant à notre calendrier, je pense qu’il pourrait être structuré d’une manière qui ait du sens, pour que nous ne faisions pas des allers-retours pour rien, pour avoir les courses dans des zones [géographiques] similaires. Cela risque de ne pas convenir à certains promoteurs de tenir une course à une période de l’année qui n’est pas optimale pour eux, mais [cette situation] peut évidemment contribuer à une grande partie des émissions [de CO2] que nous causons.”

Michaël Ferrisi
Fondateur d'Ecolosport, je souhaite encourager la transition écologique dans le monde du sport. Professionnel du digital dans le rugby, je connais l'environnement des organisations sportives, de ses acteurs et suis persuadé des opportunités que représente cette transition pour la planète et le sport.

Dans la même rubriqueActualités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *