Aviron Bayonnais Bayonne World Clean up Day Suez Rugby Ecologie

Dans le cadre du World Clean Up Day, l’Aviron Bayonnais et son partenaire Suez se mobilisent pour une collecte des déchets et une sensibilisation volontaire des bords de Nive, dans les alentours de Bayonne.

Ce samedi 18 septembre 2021 est le jour du World Clean Up Day, un programme annuel d’action sociale mondiale visant à lutter contre le problème mondial des déchets solides, dont les débris marins. Chaque année, de nombreuses organisations prennent part à cette journée mondiale de ramassage de déchets. Nous avions évoqué l’année dernière la mobilisation de l’ANESTAPS. Cette année, parmi toutes les initiatives, le club de rugby de l’Aviron Bayonnais a décidé de se mobiliser pour nettoyer les bords de Nive, rivière du Pays Basque.

“Cela fait plus de deux saisons que l’Aviron Bayonnais s’engage écologiquement” explique Antoine Battut, Team Manager de l’équipe basque, dans une vidéo à destination des supporters. “Il y a deux ans, vous aviez fait don de votre consigne d’ecocup pour financer la plantation d’arbres, la saison dernière, l’Aviron Bayonnais a signé une Charte de l’eau avec Suez et cette saison, nous vous donnons rendez-vous ce samedi 18 septembre pour nettoyer les bords de Nive.”

Une initiative en partenariat avec Suez, Resak et SeaCleaners

Suez est d’ailleurs partie prenante de ce nouveau projet de sensibilisation du Fonds de Dotation de l’Aviron Bayonnais, qui va plus loin que le simple ramassage. “Nous accompagnons le club dans sa transition environnementale. Dans le cadre du World Clean Up Day, nous organisons donc cette collecte de déchets, mais nous souhaitons aussi aller plus loin” précise Anaïs Porcheret, du service communication de Suez. “Nous serons accompagnés d’associations environnementales du territoire et de Rivages Pro Tech, le pôle scientifique et recherche de Suez, pour faire un travail de caractérisation après la collecte qui permettra d’alimenter la communauté scientifique sur la dynamique des déchets sur le territoire.” Les déchets en plastique récoltés seront ensuite transformés par l’association basco-landaise Resak, pour leur donner une nouvelle vie. Enfin, l’initiative du club bayonnais voit le soutien de la délégation basque de SeaCleaners, l’association créée par Yvan Bourgnon (voir vidéo ci-dessous).

© Photo à la une : JF Sanchez/Icon Sport

Michaël Ferrisi
Fondateur d'Ecolosport, je souhaite encourager la transition écologique dans le monde du sport. Professionnel du digital dans le rugby, je connais l'environnement des organisations sportives, de ses acteurs et suis persuadé des opportunités que représente cette transition pour la planète et le sport.

Dans la même rubriqueBonnes pratiques

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *