Plastiqu'Adour Plastique Adour Ecologie Sport Ecolosport

Lors de leur rencontre en 2018, si quelqu’un avait dit à Joffrey et Loïc que dans un futur proche, ils se lanceraient dans une expédition à bord d’un bateau fait uniquement à base de bouteilles usagées pour sensibiliser à la pollution plastique, ils l’auraient certainement pris pour un fou. Pourtant, trois ans plus tard, les deux compères sont sur le point de débuter un beau projet nommé Plastiqu’Adour !

La passion pour les activités de pleine nature est un socle essentiel de leur amitié. Preuve en est lorsqu’en juillet 2020, Joffrey et Loïc traversent les Pyrénées à vélo d’Est en Ouest, soit plus de 900km et 20 000 mètres de dénivelé positif parcourus en 1 mois et demi.  Une première aventure qui va en appeler d’autres.

Entre temps, Loïc, récent co-fondateur de son agence de communication et de production audiovisuel « engagée », entre en contact avec The FlipFlopi Project, une association axée sur la lutte contre le plastique à usage unique en Afrique. « C’est un peu le fruit du hasard » nous explique le natif de Toulouse. « Souhaitant mettre nos compétences au service d’une cause noble et donner de la visibilité à des actions engagées, nous nous sommes portés volontaires sur cette initiative avec mon associée Louise. Tout est allé assez vite. Nous sommes rentrés en contact avec eux et en mars 2021, nous nous retrouvions au Kenya, pour les suivre. » Pendant quatre semaines, l’équipage d’un boutre à voile (embarcation traditionnelle kényane) construit entièrement à base de vieille tongues en plastique – une première – va parcourir 1000 km sur le lac Victoria, traversant au passage 3 pays – Kenya, Ouganda et Tanzanie – pour aller sensibiliser écoliers, décideurs économiques et politiques ou encore médias locaux à la nécessité de bannir le plastique à usage unique.

Un voyage incroyable qui va forcément donner des idées à Loïc. « Avec Joffrey, nous avions en tête de nous lancer dans une nouvelle expédition mais nous voulions donner du sens à notre prochain périple. »

Plastiqu'Adour Plastique Adour Ecologie Sport Ecolosport

Louise, Loïc, et Joffrey

Plastiqu’Adour : plus de 500km pour sensibiliser à la pollution plastique

Ainsi va naître Plastiqu’Adour. L’idée principale étant de reconstituer le parcours de l’eau entre montagne et océan… Un tracé qui n’est pas sans rappeler celui de l’Odyssée du Flocon à la Vague de la Water Family. « Ce fut une source d’inspiration » nous glissera Louise qui va suivre ses 2 acolytes sur les étapes.

Dans un premier temps, il a fallu construire le kayak à base de bambou et de bouteilles en plastique. Pour collecter les contenants, les trois amis ont fait la tournée des bars à l’occasion de la Foire au Jambon de Bayonne et se sont également fournis auprès d’un centre de tri des déchets. Au total, ce sont quasiment 1.000 bouteilles qui vont composer l’embarcation.
« L’utilisation du plastique pour construire le bateau est une façon de montrer que le déchet plastique est un matériau qui peut être réutilisé et recyclé pour construire quelque chose de fiable et robuste. C’est aussi une manière de montrer que le plastique à usage unique doit être traité en amont, au milieu et en aval de la rivière. Nous devons diminuer la production, la consommation et traiter les déchets une fois utilisés. »

Après un test concluant sur un lac, Loïc et Joffrey vont relier Biarritz au Pic du Midi de Bigorre, source de l’Adour, en vélo à compter du mardi 26 octobre. Bien entendu, ils tracteront leur bateau durant toute l’ascension !

Plastiqu'Adour Plastique Adour Ecologie Sport Ecolosport

Le parcours de Plastiqu´Adour

Au bout de 4 jours de grimpette (236km, 3 030m D+), les deux amis vont ensuite entamer leur descente de l’Adour durant un peu plus d’une semaine. Sur leur parcours, ils feront également des interventions dans des centres de loisir et des centres aérés pour sensibiliser les plus jeunes à ce problème ainsi qu’à la protection de l’eau. Enfin, leurs exploits seront relatés à travers un documentaire vidéo et une exposition photos.

Une belle aventure qui suscite de l’engouement puisqu’ils peuvent compter sur l’appui de marques reconnues et engagées à l’image de Picture mais aussi d’un sportif émérite en la personne d’Eric Loizeau ! Nul doute que le navigateur et alpiniste chevronné qu’il est va leur glisser de précieux conseils.


Pour suivre Plastiqu’Adour, rendez-vous sur les comptes Instagram de Joffrey, Loïc et de l’agence UMBER.

Eddy Klemenczak
Spécialisé dans le secteur de l'événementiel, passionné de sport et engagé dans la protection de l'environnement au quotidien, je suis convaincu que le mouvement sportif, de part sa capacité à rassembler et à influencer, se doit d'être un acteur majeur de la transition écologique.

    Dans la même rubriqueA la une

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *