Le Comité d’Organisation de la Coupe du Monde de Rugby France 2023 a présenté ce mardi 7 décembre à l’Académie du Climat, le plan d’action social et environnemental de la compétition, qu’ils veulent à impact positif.

Depuis ses débuts, l’organisation de la Coupe du Monde de Rugby France 2023 se veut ambitieuse sur les questions sociétales et environnementales. Nous vous en parlions il y un an déjà, et plus récemment encore puisque France 2023 est accompagnée par la Fondation Relais Vert. Après de nombreux mois de travail, Claude Atcher, Directeur Général du Comité d’Organisation, et World Rugby ont présenté leurs engagements en matière de responsabilité sociale, d’inclusion et de développement durable.

Quatre engagements ont été pris par l’organisation de la Coupe du Monde : agir pour une économie durable et circulaire ; s’engager pour l’éducation, la formation et l’emploi ; réduire l’impact sur l’environnement ; soutenir l’inclusion et l’accessibilité. France 2023 a par ailleurs présenté ce mardi quinze projets innovants, déjà actifs ou prochainement déployés, qui apporteront les preuves concrètes de son action. « Plus que par les mots, c’est par les preuves que nous serons exemplaires, a réagit Claude Atcher. Et je veux dire ma fierté de présenter cette politique RSE ambitieuse mais connectée, et surtout de l’étayer par des actions concrètes en faveur de la société et de la planète. »

Développement durable, emploi et handicap

Justement, parlons du concret ! France 2023 a déjà été très actif depuis de nombreux mois sur l’emploi et la formation, avec le programme Campus 2023, qui formera à terme 3 000 jeunes aux métiers de l’événementiel sportif. Une nouvelle génération de professionnels sensibilisée et engagée sur les problématiques de RSE et qui pourront faire évoluer le secteur du sport, aujourd’hui et demain.

À l’instar de Paris 2024, autre grand événement sportif français des prochaines années, France 2023, signataire de la Charte des 15 engagements éco-responsables, souhaite « surtout montrer qu’une nouvelle génération d’événements sportifs est née. » Pour cela, une politique d’achats responsables, basée sur une grille de critères environnementaux, a été mise en place. Elle doit réserver des marchés aux entreprises de l’économie sociale et solidaire, notamment les structures d’insertion de personnes en situation de handicap. En outre, plus pour la symbolique, les médailles seront fabriquées à partir de composants informatiques recyclés.

Les transports représentant une part majoritaire de l’impact écologique d’un événement sportif, ce poste est l’un des plus importants. Et il n’a pas été oublié par les organisateurs puisque une plateforme digitale de mobilité verte, qui concentrera toutes les solutions éco-responsables (covoiturage, taxis green, scooters et bus électriques…), va être développée pour faciliter le déplacement des supporters sur le sol français pendant la compétition.

France-2023-rugby-ecolosport
Claude Atcher, Directeur Général de France 2023

« Être à l’avant-garde d’un changement de paradigme, c’est l’ambition de la Coupe du Monde de Rugby 2023. En tant qu’organisateurs, nous devons prendre notre place dans le monde d’aujourd’hui et de demain. Il en va de notre responsabilité » a ajouté le patron de l’organisation du Mondial français de la balle ovale.

« La Coupe du Monde de Rugby la plus durable et la plus porteuse de sens jamais organisée »

En marge de la compétition, entre les quarts de finale et les demi-finales plus précisément, France 2023 organisera aussi l’International Wheelchair Rugby Cup, avec la World Wheelchair Rugby. La compétition sera une belle opportunité de faire la promotion d’une discipline inclusive et mixte, et c’est une première dans l’organisation des Coupes du Monde de Rugby. Des associations du rugby comme Ovale Citoyen y prendront notamment part.

« Quand on organise un événement aussi grand et apprécié que la Coupe du Monde de Rugby, il est essentiel de convertir cette chance en exploitant tout le pouvoir du rugby et sa capacité à avoir un impact positif et utile. Plus qu’une opportunité, il en va de notre responsabilité, ajoute Bill Beaumont, Président de World Rugby. Ensemble avec France 2023, nous partageons l’ambition que la Coupe du Monde de Rugby 2023 puisse être l’acteur d’un changement positif, et jouer un rôle clé dans la société. Nous avons conçu une politique RSE ambitieuse pour concrétiser notre vision, apporter des preuves tangibles et poser les fondements de la Coupe du Monde de Rugby la plus durable et la plus porteuse de sens jamais organisée. »

Instagram

Inscrivez-vous à la newsletter Ecolosport