Le mouvement des Earthship Sisters promeut le leadership des femmes à travers le sport et la voile en particulier. Il a été fondé par Deborah Pardo, docteure en écologie, première femme scientifique à avoir été en Antarctique.

Sur les 1,3 milliards de personnes vivant dans des conditions de pauvreté, 70% sont des femmes. Elles jouent un rôle-clé dans la production alimentaire mondiale, 50 à 80% selon l’ONU, et sont ainsi plus touchées par le dérèglement climatique, freinées par des construits sociaux et des attitudes culturelles décourageantes. Face à cela, Deborah Pardo, docteure en écologie des populations, a décidé de créer Earthship Sisters en 2018, pour promouvoir le rôle des femmes dans la transition écologique et les accompagner à révéler leur leadership environnemental, décisif pour la protection et l’équilibre des écosystèmes.

Depuis 3 ans, le mouvement Earthship Sisters prend de l’ampleur, accompagnant une promotion chaque année d’une vingtaine de Sisters. Depuis 2018, ce sont 31 Sisters incubées pour 22 entreprises créées ayant toutes pour but de prioriser le bien commun et la protection de l’environnement.

Deborah Pardo Earthship Sisters Ecologie Sport Ecolosport
Déborah Pardo – © Joel Assuied

Les inscriptions pour la 3ème promotion des Earthship Sisters s’achèvent le 18 février 2022

Le programme de la troisième promotion a lieu sur l’année 2022 avec 2 expéditions à la voile, 200 heures d’incubation digitalisée pour guider et accélérer la constitution du projet, 5 week-ends de formation en leadership en pleine nature et est surtout compatible avec la vie personnelle de chacune. Les candidates ont jusqu’au 18 février 2022 pour candidater en réalisant une vidéo de 2 minutes, répondant à trois questions : quel est le moment où j’ai fait preuve de mon meilleur leadership ? Quel projet à impact positif sur l’environnement je souhaite développer grâce au programme ? Et pourquoi dois-je absolument faire partie de la prochaine promotion ?

Deborah Pardo est la première française a avoir participé au programme international de leadership Homeward Bound en 2016, une formation intensive et immersive en Antarctique auprès de 80 femmes scientifiques de 30 pays. L’objectif ? Aider les femmes scientifiques à changer le monde. Récompensée pour la qualité de ses conférences, Déborah Pardo est une ancienne chercheuse spécialiste des albatros à l’Institut Polaire Britannique de Cambridge et est reconnue dans le top 20 des femmes innovantes d’après la Tribune en 2017.

Photo à la Une : © Mary Aymone Gerard

Laisser un commentaire

3 replies on “Les Earthship Sisters accélèrent le potentiel des femmes dans la transition écologique”

Instagram

Inscrivez-vous à la newsletter Ecolosport