Deux clubs de rugby s’unissent pour la bonne cause ! Rivaux sur le terrain, le Montpellier HR et l’USA Perpignan s’allient pour un défi sportif et caritatif pour un projet associatif en lien avec la préservation de l’environnement. C’est le Défi des Cistes et des Usapistes.

Rugby et vélo, voilà un duo inattendu mais formé pour la troisième fois par le MHR. Le club héraultais se lance dans la 3ème édition du Défi des Cistes, en compagnie du club catalan de l’USAP. Le Défi des Cistes et des Usapistes succèdent au Défi des Cistes et des Olympiens, organisé en 2021 avec le Castres Olympique. Cette année, le peloton solidaire s’élancera du GGL Stadium de Montpellier le 1er avril 2022 et arrivera au Stade Aimé Giral de Perpignan le lendemain. « Le MHR et l’USAP ainsi que les fonds de dotation des deux clubs ont décidé de s’unir symboliquement pour promouvoir le développement durable avec comme trait d’union le vélo. La structure bénéficiaire sera annoncée en amont de la course » explique les deux clubs, qui s’affronteront ensuite au soir du 2 avril, sur le terrain de rugby cette fois.

Au total, les cyclistes parcourront 233 kilomètres, en deux étapes, à travers le parc naturel régional des Corbières-Fenouillèdes et les châteaux cathares. Un sacré défi dans un très beau décor. « L’autre défi pour les coureurs, et c’est là toute la particularité de cette course, sera de collecter le plus de fonds possible en amont du départ dans l’optique de soutenir la cause environnementale choisie par les deux clubs » poursuit le communiqué de la course.

Pour participer, chaque équipe devra être composée de 2 à 5 coureurs, pour une limite de 60 participants au total. Chaque équipe devra ensuite se mobiliser pour récolter un minimum de 400€. La récompense : agir pour la préservation de l’environnement… et une place pour le match USAP/MHR !


Retour sur l’édition 2021 entre Castres et Montpellier :

Michaël Ferrisi
Fondateur d'Ecolosport, je souhaite encourager la transition écologique dans le monde du sport. Près de 10 années dans le monde du sport amateur et professionnel me permettent de bien connaitre l'environnement des organisations sportives, ses parties prenantes. Je suis persuadé des opportunités que représente cette transition pour la planète et le sport.

Dans la même rubriqueActualités

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.