XCSS Climate Can’t Wait Trail Ski de Fond Sahara Maroc Ecolosport

XCSS Climate Can’t Wait, c’est un projet qui allie trail et ski de fond, dans un décor inédit : le Sahara marocain. Le projet démarre ce lundi 9 mai. Explications.

Nous sommes en 2070, la température mondiale a augmenté de 4 degrés, les réserves en eau se font rares, les habitudes alimentaires ont dû évoluer, sur tous les continents on ne s’habille plus à la mode mais pour rester au frais et un groupe de sportif s’entraine pour l’épreuve de ski de fond des prochains Jeux Olympiques d’été… Oui, le ski de fond se pratique désormais en été sur le sable, car il n’y a plus assez de neige pour le pratiquer comme avant…

Si c’est pour créer une prise de conscience, c’est aussi pour anticiper ce scénario qu’Estelle Peyen a décidé de lancer le projet XCSS Climate Can’t Wait qui se tiendra dans le Sahara marocain, à proximité de l’oasis d’Hassilabiad, du 9 au 14 mai 2022. Pour fédérer autour de ce projet qui combine sport, éthique, écologie, science et social, les organisateurs ont prévu une épreuve unique au monde : un combiné de trail et de ski de fond dans les dunes du Sahara marocain.

Côté sport, l’objectif est de participer pour le plaisir et le dépassement de soi puisqu’il n’y a pas ni chronomètre, ni classement. Trois parcours d’une dizaine à une trentaine de kilomètres pourront être réalisés selon les envies et capacités physiques des participants puisque si le premier se fera aux abords du village, le dernier demandera l’ascension d’une grande dune de sable. Etant un combiné, une partie se réalise en skis de fond sur le sable alors qu’une autre implique de gravir les dunes en marchant ou en courant. Pour les plus téméraires, la descente de la dune peut se faire sur les skis. Afin de se mettre dans les conditions les plus proches des sportifs locaux, les participants sont invités à partir avec un minimum d’eau.

Ce projet est soutenu par le champion olympique de patinage Gwendal Peizerat et Benoit Profit, guide de haute montagne, mais l’événement est ouvert à tous, professionnels ou non.

Concernant l’équipement, XCSS a souhaité mettre l’écologie au centre de sa démarche en demandant aux participants d’apporter leurs propres gourdes puisqu’aucune bouteille en plastique ne sera distribuée. Les t-shirts portés durant l’épreuve sont réalisés à partir de déchets plastiques recyclés par la société française Vetyver Sports. Enfin, l’élément le plus important, les skis de fonds, sont fabriqués en bois français par l’artisan savoyard des Skis Tardy.

XCSS Climate Can’t Wait Trail Ski de Fond Sahara Maroc Ecolosport

Du sport, mais pas que…

Si le sport est évidemment important dans cet évènement, il est surtout un outil, pas une finalité. En effet, l’objectif principal de XCSS Climate Can’t Wait est de sensibiliser au réchauffement climatique et d’anticiper les changements dans les modes de vie, en apprenant au contact de populations vivant déjà sous des latitudes où les températures sont chaudes et l’eau rare. Durant les quelques jours de l’évènement, les participants seront immergés dans la vie locale. De nombreux ateliers seront ainsi organisés pour échanger sur leurs savoirs et leurs techniques d’élevage, d’agriculture et d’artisanat, mais aussi découvrir quels semences et aliments sont utilisés dans ces contrées arides.

Des échanges autour de la réhabilitation des oasis, de la lutte contre la désertification, des modes de vie et des vêtements portés pour supporter les vagues de chaleur sont également prévus. Pour les participants, vivre dans ces conditions permettra d’avoir un aperçu d’un futur possible.

Enfin, les transports et la logistique, partie la plus polluante d’un événement, n’ont pas été négligé. Le transport des personnes se fera en train depuis la métropole française jusqu’à Marseille, où les participants embarqueront sur un navire. A Fez, de l’autre coté de la Méditerranée, un bus amènera les participants jusqu’au village. Aucune nourriture ne sera importée et aucun aliment industriel utilisé puisque les participants cuisineront avec les populations locales.

Agréé 1% for the Planet et encouragé par les Nations Unies, XCSS Climate Can’t Wait prévoit d’organiser de futurs événements dans d’autres déserts afin d’apprendre toujours plus des populations qui subissent d’ores et déjà les effets du réchauffement climatique. Le programme complet est disponible sur la page Facebook de l’événement.

Florent Montoya
Ayant toujours apprécié l'automobile, j'ai toujours travaillé dans le secteur de la mobilité et du transport. Féru de sports mécaniques et de vélo, et fervent défenseur de l'environnement, conjuguer les deux ici est une évidence.

    Dans la même rubriqueA la une

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.