Le Ministère des Sports et la Fédération Française de BasketBall ont conçu Optimouv, en 2015, un outil permettant de réduire de 15% le nombre de kilomètres parcourus pour les rencontres sportives.

Déployé en 2015 et pas toujours assez connu dans le monde du sport, l’outil Optimouv permet pourtant de réduire les émissions de gaz à effet de serre des compétitions sportives en optimisant leur organisation et les déplacements liés. Cet outil a été conçu à destination des organisateurs de poules de compétition : fédérations sportives, ligues régionales et comités départementaux notamment.

Chaque année en France, ce sont plus de 2,5 millions de rencontres sportives qui sont jouées, soient 50 000 par semaine. La mobilité des acteurs du sport est un enjeu majeur : 80% de l’impact carbone d’un événement sportif est lié aux transports. En combinant géolocalisation d’équipes, de personnes et de lieux, il est possible de réduire de 15% le nombre de kilomètres parcourus, sans réduire le nombre de rencontres et d’événements. Les émissions carbone liées aux déplacements sont ainsi réduites, tout comme leur coût financier, et ces économies ne sont pas négligeables.

Ce logiciel informatique d’aide à l’optimisation des déplacements dans les rencontres sportives a été présenté conjointement par le Ministère des Sports et la Fédération Française de BasketBall, à l’occasion de la COP 21 à Paris, en 2015. Sept ans après, il reste important de rappeler l’existence de cet outil développé en partenariat avec l’ADEME, le CNOSF, le WWF et de nombreuses autres fédérations sportives françaises.

Instagram

Inscrivez-vous à la newsletter Ecolosport