Média positif et engagé pour un sport durable

Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Paris mise sur les Olympistes pour rendre accessibles à vélo les sites olympiques

Olympistes Paris 2024 Vélo Pistes Cyclables Ecologie Ecolosport
Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email

À l’occasion des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, la Ville de Paris a annoncé le déploiement des Olympistes, un réseau de 60 kilomètres de pistes cyclables reliant tous les sites de compétition des Jeux.

Plus d’un an avant le début des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024, la Ville de Paris a présenté son plan pour faciliter et encourager l’utilisation du vélo dans la capitale. Aux 440km de pistes cyclables déjà existantes, 60km d’Olympistes vont voir le jour dans les prochains mois, dont la moitié sera livrée avant les Jeux. Ces nouvelles pistes aux couleurs de Paris 2024 permettront aux adeptes de cette mobilité douce de rejoindre chaque site olympique à vélo.

La Ville de Paris souhaite faire de ces Jeux un accélérateur de transition écologique. Le déploiement de ces Olympistes entrent dans ce cadre, alors que la capitale investit chaque année un budget plus important dans la mise en place de pistes cyclables : 14,5 millions d’euros en 2021, 44,5 millions d’euros en 2022, 65 millions d’euros en 2023. En 2024, au-delà de ces 60km de nouvelles pistes, Paris a prévu l’installation de 10 000 places de stationnement temporaires supplémentaires aux abords des sites de compétition. Après les Jeux, ces places seront redistribuées aux centres sportifs, aux établissements scolaires ou aux équipements municipaux. Enfin, la flotte de Velib’ sera renouvelée. 15 000 vélos en libre-service vont être achetés par la ville, soit 3 000 supplémentaires mis en service.

25km de pistes supplémentaires en Seine Saint-Denis

La Seine-Saint-Denis, acteur majeur des prochains Jeux, va également déployer de nouvelles infrastructures cyclables. 25km de pistes vont ainsi s’additionner aux 130km du réseau déjà existants. 20km seront d’ailleurs livrés à Plaine Commune, permettant la facilitation des trajets quotidiens des habitants du territoire, l’accès aux sites olympiques, mais également les trajets entre Paris et la Seine-Saint-Denis.

L’héritage est au coeur de la stratégie vélo des Jeux. Dans cette même volonté, le Stade de France va bénéficier de 3 000 places de stationnement vélo supplémentaires, sur deux pôles. Ces places seront pérennes et permettront aux futurs événements organisés dans le plus grand stade français d’inciter leurs spectateurs à s’y rendre en deux-roues et, ainsi, de réduire leurs émissions de CO2.

Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email
Picture of Michaël Ferrisi
Michaël Ferrisi

Ecolosport le PODDCAST explore la façon dont le sport peut contribuer à la réalisation des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) de l'ONU et comment ceux-ci peuvent soutenir le développement du sport.