Média positif et engagé pour un sport durable

Le label Flocon Vert souffle sa dixième bougie !

Flocon Vert Mountain Riders 10 ans Val Thorens Ski Ecologie Stations Montagnes Ecolosport
© Urban Sanden/Unsplash
Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email

Le label Flocon Vert fête sa 10ème année d’existence ! Il est porté par l’association Mountain Riders, dont le but est d’engager et de structurer la transition écologique des stations de montagne.

Dans le cadre du festival « Les montagnes se rencontrent », Mountain Riders organisait à Chambéry, le vendredi 24 novembre, une matinée en l’honneur des 10 ans de son label Flocon Vert. L’occasion pour l’association de revenir, via une table ronde, sur une décennie d’actions pour dynamiser la transition économique, écologique et sociale des stations montagnardes. Au terme de ces échanges, 5 nouvelles destinations ont eu l’honneur de recevoir leur première labellisation. Un événement qui tombait à point nommé à quelques jours de la validation par le Comité International Olympique du dossier de la France pour accueillir les Jeux Olympiques et Paralympiques d’hiver 2030, seul pays encore candidat.

Flocon Vert, un outil pertinent pour accompagner la transition écologique des stations de montagne

Plus qu’un label, le Flocon Vert est « une démarche de progrès dont l’objectif est d’engager et de structurer la transition écologique des stations de montagne ». Parmi les points essentiels, nous pouvons notamment citer la nécessaire implication de l’ensemble des parties prenantes du territoire afin de créer une véritable dynamique. Il permet également de rassurer les voyageur(euse)s, de plus en plus attaché(e)s aux destinations engagées en faveur d’un tourisme durable.

Chaque destination n’étant pas au même stade d’avancement, trois niveaux de labellisation sont attribués : 1, 2 ou 3 flocons. Pour le moment, Mountain Riders fait savoir en toute transparence que sur les vingt-sept candidats ayant obtenu le label, « sept sont, au regard du cahier des charges, suffisamment avancées dans leur démarche de durabilité pour obtenir deux flocons et aucune destination n’a trois flocons », preuve de l’exigence de ce label.

Bien entendu, ces engagements doivent s’inscrire dans une optique d’amélioration continue accompagnée. C’est en ce sens que Flocon Vert aide les acteurs des stations de montagne, afin de leur permettre d’anticiper et de s’adapter aux profonds bouleversements engendrés par le dérèglement climatique.

Dix ans d’action

C’est Hugues François, chercheur à l’INRAE de Grenoble (Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement), qui a donné le coup d’envoi de la table ronde via la présentation de l’étude  » Changement climatique, les stations européennes face au risque de faible enneigement « . Pour le scientifique, il y a « trois enjeux majeurs pour les prochaines années. La lucidité d’abord : le climat change, les impacts sont déjà là et vont s’aggraver. S’y adapter requiert des actions de fond et une vision sur plusieurs décennies. La transparence ensuite : en vue d’établir des trajectoires de développement pertinentes et porteuses de sens, les enjeux de gouvernance sont majeurs. La cohérence enfin : l’articulation entre adaptation et décarbonation questionne la place du tourisme en montagne. »

Des propos que Dominique Kreziak, Maître de Conférences en Sciences de Gestion à l’Université Savoie Mont-Blanc, a acquiescé et pour qui la notion de collectif est un point essentiel dans cette transition. Même son de cloche du côté de Guillaume Desrues, Maire de Bourg-Saint-Maurice – Les Arcs (destination labellisée), qui a tenu à souligner l’importance de se pencher le plus vite possible sur les problèmes liés au manque d’eau, un phénomène qui sera de plus en plus récurrent.

Pour Pascal de Thiersant, Président du Directoire Société des Trois Vallées, il en va de la responsabilité des exploitants de domaines skiables, en tant que délégataires de service public, « de sensibiliser, d’acculturer l’ensemble des acteurs aux enjeux, pour orienter les investissements et décisions politiques vers les enjeux de durabilité. » Enfin, travailler sur les points de fragilité connus, là aussi, de manière collective, est une priorité selon Ariane Cronel, Créatrice du podcast Enquête d’avenir.

Cinq nouvelles destinations labellisées

À l’issue de cette table ronde, cinq nouvelles destinations ont reçu leur première labellisation Flocon Vert, faisant passer à vingt-sept le nombre de stations de montagne ayant reçu la précieuse reconnaissance certifiant leur démarche de transition écologique. Ainsi, Crest-Voland Cohennoz, Les Saisies, Passy, Montvalezan – La Rosière et Saint Etienne de Tinée – Auron sont les récents lauréats. Conservation des richesses locales, slow tourisme, politique municipale participative, préservation de la biodiversité, limitation de l’urbanisation : des initiatives fortes ont séduit le jury du Flocon Vert.

Alors qu’environ 185 stations françaises ont déjà définitivement fermé, principalement pour des raisons économiques, il parait nécessaire pour les 232 autres encore en activité sur le territoire, et dans un contexte de dérèglement climatique de plus en plus impactant sur le milieu montagnard, de s’inspirer des vingt-sept destinations lauréates Flocon Vert pour se lancer dans une démarche de transformation.

Twitter
LinkedIn
Facebook
WhatsApp
Email

Ecolosport le PODDCAST explore la façon dont le sport peut contribuer à la réalisation des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) de l'ONU et comment ceux-ci peuvent soutenir le développement du sport.