équipementiers-ecologie_recyclage_plastique_chaussure_ecolosport_adidas

À l’instar des géants de l’industrie sportswear, l’équipementier français Le Coq Sportif se lance à son tour dans la fabrication de gammes de produits plus respectueuses de l’environnement avec ses nouvelles sneakers Gaïa et Nérée.

La prise de conscience écologique gagne du terrain. Les consommateurs sont de plus en plus sensibles aux marques engagées dans la protection de l’environnement. À tel point que les publicités ne s’attardent plus sur les caractéristiques techniques des produits mais bien sur leur faible impact environnemental. Pour vendre et séduire tout un segment de marché, les équipementiers doivent prendre en compte ces tendances et devenir plus éthiques (respect de l’environnement et des producteurs).

Adidas l’a bien compris. En 2015, la marque aux trois bandes s’est lancé dans un vaste projet de recyclage des déchets plastiques marins, constituant une menace grandissante pour la biodiversité, en association avec l’ONG spécialisée Parley for the Oceans. Un partenariat qui a rapidement débouché sur la commercialisation d’une première chaussure en plastique recyclé.

Depuis, Adidas continue d’œuvrer sur l’aspect écologique. La firme allemande a réduit l’utilisation du polyester et souhaite définitivement l’abandonner à l’horizon 2024. L’enjeu est de trouver des matériaux de substitution plus écologiques et tout aussi performants, comme l’explique le fondateur de l’ONG, Cyrill Gutsch : « Maintenant plus que jamais, il faut que la révolution des matériaux se fasse. Nous avons dix ans devant nous pour mettre fin à l’Âge toxique que nous avons créé. Pour survivre, il nous faut être unis en tant qu’espèce et collaborer avec la nature ». Avec plus d’un million de paires vendues à travers le monde, Adidas souhaite que ses gammes de chaussures soient uniquement composées avec du plastique collecté dans les océans d’ici 2024.

Récemment, les baskets, comme les Stan Smith ou les Superstar, se sont offerts une cure de jouvence. La nouvelle collection Clean Classics est totalement vegan car le cuir animal est remplacé par une matière recyclée. Le design de la chaussure change légèrement, de quoi séduire les inconditionnels des looks classiques souhaitant allier style et écologie.

chaussures_sport_ADIDAS-écologie_plastique_vegan

La collection Clean Classics revisite les baskets à succès de la marque avec des composants plus écologiques. Crédit : Adidas

Nike, l’équipementier leader mondial, en retrait malgré quelques initiatives

Son principal concurrent et leader sur le marché, l’américain Nike, suit le mouvement des équipementiers, en dépit de quelques polémiques liées à l’utilisation de micro-plastiques. Depuis le début des années 2000, la marque à la virgule était l’un des principaux acheteurs de coton bio dans l’industrie textile. Soucieux du réchauffement climatique, Nike a lancé cet été une collection dédiée à la préservation de la planète, baptisée Move to Zéro, en vue de tendre vers le Zéro déchet. La ligne de vêtements et de chaussures est entièrement conçue avec des matériaux recyclés : polyester et coton majoritairement. La teinture est naturelle grâce à l’utilisation d’un procédé innovant.

Nike_ecologie_zero_dechet_sport

La nouvelle paire de sneakers Nike est conçue à partir de matériaux recyclés. Crédit : Nike

L’entreprise américaine souhaite sensibiliser ses consommateurs au recyclage de leurs vieux équipements. Ces derniers, une fois hors d’usage, seront transformés en nouveaux matériaux pour conceptualiser de nouveaux produits, construire de nouveaux terrains de sport ou des pistes d’athlétisme.

ecologie_recyclage_sport_Nike

Nike Grind est obtenu à partir du recyclage des anciens équipements et sert à en produire de nouveaux. (Nike)

Cocorico !

En retard sur un marché oligopolistique mené par deux géants (Nike et Adidas se partagent plus de 50% du marché), Le Coq Sportif espère bien faire croître ses parts de marché tout en prônant des engagements écologiques forts. L’an passé, l’équipementier fondé en 1882 à Romilly-Sur-Seine a déclaré se passer de toute substance plastique dans la conception de ses baskets.

En cette rentrée 2020, l’équipementier français a dévoilé deux nouvelles gammes de sneakers baptisées Gaïa et Nérée, conçues à base de matières végétales selon les dires du créateur. L’innovation majeure réside dans la production de cuir végétal pour remplacer le cuir animal. En Italie, la marque collecte les résidus inutilisables des raisins servant à produire du vin ou de la grappa. Par la suite, ils sont transformés en pâte, qui deviendra le cuir végétal. Les chaussures sont assemblées au Portugal, détenteur d’un savoir-faire particulier sur la confection des sneakers en cuir, dans l’optique de garantir leur qualité et leur durabilité. À noter l’absence totale de plastique ou de matières synthétiques. Les lacets et étiquettes sont en coton, la semelle extérieure en caoutchouc et la semelle intérieure en liège.

chaussures_sport-loisir_ecologie_france_coq_sportif

La nouvelle gamme Gaia, commercialisée par le Coq Sportif, est produite à partir de matières végétales. Crédit : Le Coq Sportif

Souvent pointés du doigt pour leurs comportements peu éthiques, les équipementiers ont récemment pris le virage du développement durable. Bien qu’embryonnaires et potentiellement à but marketing, leurs démarches respectives prennent de l’ampleur au fil des années et poussent à des innovations technologiques pour créer et recycler. Les idées de créations écologiques continuent de germer dans l’esprit des dirigeants. Qu’on se le dise, les équipements sportifs responsables n’ont pas terminé leur floraison sur le marché.

Antonin Delmas
Engagé auprès des clubs de football depuis plusieurs années, principalement autour des thématiques de communication, le sujet de la RSE est devenu central à la suite de la réalisation de mon mémoire de recherche de Master 2 sur ce thème. Devenu rédacteur pour Écolosport, j'espère vous informer au mieux des actualités RSE et écologiques du monde du sport pour que nous agissions ensemble en faveur de la planète.

Dans la même rubriqueBonnes pratiques

1 Commentaire

  1. […] Comme nous l’écrivions la semaine dernière, les premiers résultats se font sentir pour les marques de sport. Si les sneakers possèdent la plus grosse empreinte carbone parmi tout ce que nous portons, il en va de même pour les sportifs : les chaussures de sport (particulièrement de running) sont les équipements les plus polluants. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *